Yamaha Austria Racing Team Avec Michelin Pour La Saison 2009 !
Un seul objectif pour YART et Michelin : le Titre Mondial !


Gwen Giabbani - Photo : Esprit-Racing
Gwen Giabbani Photo : Esprit-Racing


Mandy Kainz le Team Manager de Yamaha Austria Racing Team #7 : "2008 fut un bon cru pour le YART avec 3 podiums et une première victoire à Doha, Dunlop nous a supporté du mieux possible sur chaque épreuve.

Gwen Giabbani
Pour Yamaha Autriche, ils sont définitivement les meilleurs, les plus compétitifs, les plus compétents et les plus accessibles et à l'écoute du paddock endurance.
Mis à part Suzuka (où nous terminons meilleure équipe européenne), nous avons mené chaque course du championnat, nous n'avons jamais connu de souci au niveau des pneus.
Nous étions, sur chaque circuit, dans les plus rapides et l'une des raisons principales a été notre collaboration avec l'équipe Dunlop... Pour cette raison, le YART remercie chaleureusement le team Dunlop - Steve, John (Higgy), Roland, Peter et tous les hommes en jaune et noir !!!

Après son retrait du MotoGP, Michelin était à la recherche d'un nouveau challenge. Michelin a toujours travaillé avec les meilleures équipes pour développer ses produits.
Avec plus de 357 victoires et 26 titres en MotoGP, Michelin détient un record qui ne sera probablement jamais battu.

Le travail du YART sera d'obtenir un nouveau titre pour Michelin, pas en MotoGP, mais bien dans le Championnat du Monde d'Endurance 2009.
Pour atteindre cet objectif, la nouvelle Yamaha YZF-R1 Autrichienne sera pilotée par l'ex Champion du Monde Igor Jerman, la star du Superbike, Steve Martin et le Français Gwen Giabbani et Michelin mettra à sa disposition sa technologie du MotoGP.

Un seul objectif pour YART et Michelin : le Titre Mondial !"



Equipage 2009 de la Yamaha Austria Racing Team #7 :

- Igor Jerman
6ème saison pour Igor au sein du YART, qui a déjà pris part à 29 départ pour le team Autrichien, pour 14 podiums et 2 victoires.

- Steve Martin
3ème saison pour ce spécialiste de la mise au point. 10 départ avec le YART pour 5 podiums et 1 victoire en 2008 à Doha.

- Gwen Giabbani
De retour avec le YART depuis le Bol d'Or 2008. Il a effectué 10 courses au sein du YART, notamment les saison 2005 et 2006, pour 6 podiums, 1 victoire à Suzuka (SBK) et le tour le plus rapide à Oschersleben en 2006.



C'est le Français de l'équipe, Gwen Giabbani, qui a joué le jeu de l'interview pour World-Endurance.com :

World-Endurance : Gwen, te voici confirmé comme pilote officiel du Yamaha Austria Racing Team pour l'ensemble du Championnat du Monde 2009, C'est une écurie que tu connais bien, quel est ton sentiment ?

Gwen Giabbani : Je suis très heureux de revenir chez eux. Parce que je sais où je mets les pieds, je suis en territoire connu et YART a prouvé lors des dernières années qu'ils étaient les plus à même de rivaliser pour le titre. De plus c'est une équipe fantastique sur le plan humain, professionnel et l'ambiance y est vraiment bien.


World-Endurance : La Yamaha N°7 est généralement dotée d'un moteur explosif, vas tu nous gratifier de belles glisses encore cette saison ?

Gwen Giabbani : Oula, c'est que ça ne leur plait pas trop à mes employeurs. Je me limite de ce côté là maintenant, ça perd trop de temps. Mais justement je sais que le maximum est fait au niveau de la préparation des motos, donc côté matériel je suis très confiant et c'est sûr que je prendrais beaucoup de plaisir au guidon de leur moto.


World-Endurance : Après deux années de collaboration avec Pirelli, puis une saison en Dunlop, la nouveauté 2009, c'est maintenant Michelin qui sera chargé de passer cette puissance au sol, connais tu les pneus du manufacturier français ?

Gwen Giabbani : J'ai roulé sur des Michelin mais il y a longtemps et pas en slick, Donc il faudra une période d'apprentissage pour comprendre comment ils se comportent et s'adapter, mais je pense que cela ne devrait pas prendre trop de temps.


World-Endurance : Toujours à propos de Michelin , penses tu qu'il va y avoir un transfert de technologie après l'arrêt du Moto GP ?

Gwen Giabbani : C'est plutôt à Michelin qu'il faut le demander, mais une chose est sûre, Michelin ne vient pas pour faire de la figuration et ils mettrons à notre disposition les produits pour gagner.


World-Endurance : Le YART fait figure de favori du championnat mondial, cela change-t-il quelque chose dans la préparation du team et dans ton approche des futurs rendez-vous ?

Gwen Giabbani : Au jour d'aujourd'hui non. Mais je pense que dans la saison peut être la pression se ressentira. En tout cas, pour ma part j'aborde la saison dans le même état d'esprit que du temps ou j'étais chez Kawa ou même chez YART . Même si on n'était pas donné favori, j'ai toujours cru en la victoire et roulé pour ça.


World-Endurance : Le SERT ne pouvant plus défendre ses chances, quelle réflexion portes-tu sur ce phénomène de crise qui touche la compétition moto ?

Gwen Giabbani : ce n'est pas le première fois que le SERT ne participe pas à l'intégrité du mondial, Honda revient officiellement ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps donc la situation n'est pas exeptionnelle.
Certains subissent l'illustre crise, d'autres en anticipent les effets. J'ai du mal à saisir tous les tenants et aboutissants de sette fameuse crise économique.
Pour ce qui nous concerne la crise au niveau du sport moto en France n'est pas nouvelle et cela fait maintenant une quinzaine d'années que l'on se débat avec.
Tout le monde fait de son mieux, les pilotes, team manager, la fédération et divers passionnés pour faire malgré tout avancer les choses dans le bon sens. Je pensais que cela s'améliorerait chez nous avec l'uniformisation européenne des lois sur le tabac et l'arrivée des partenariats de boissons énergisantes, mais au lieu de remonter d'un niveau financier, c'est tout les autres pays qui ont baissé d'un cran. Même si ce n'est pas ce que j'espérais, au moins c'est plus équitable pour nous que la dernière décennie.

D'un autre côté il est vrai que le championnat du monde d'endurance à du mal à prendre son essor malgré un intérêt grandissant dans certains pays et je n'ai pas vraiment de solution en tête pour améliorer cela. Il est facile de critiquer, mais après...
En tout cas j'ai souvenir d'un championnat dans les années 2001-2003 qui comportait 6 à 8 courses avec Imola, Brno un circuit Anglais, c'était le pied. On peut vraiment apprécier le soutien de la fédération du Qatar pour le Championnat.


World-Endurance : Revenons à l'équipage 2009 de la N°7, tu vas donc enchainer les relais avec Steve Martin un Australien et Igor Jerman un Slovène, le tout sur une moto Japonaise dont le team manager est Autrichien ...
Est ce la recette pour remporter le titre en 2009 ?

Gwen Giabbani : Il y a aussi le chef mécano, Christian Giglio qui est Français !
C'est une des recettes, puisque une sélection de ces membres sur un marché mondial te laisse plus de choix, donc plus de compétences au final. Ceci dit le SERT est champion du monde avec du 100% made in France.
Mais pour en revenir à YART, cette diversité nous apporte plein de compétences comme je l'ai dis, sur le plan technique, sur la préparation, fournisseur, assistance, cuisine(cuisine c'est une blague) et bien d'autres domaines. Pour le titre en 2009, on en saura plus à Doha en Novembre.


World-Endurance : Merci Gwen pour cette interview de début d'année, j'en profite pour te souhaiter toute la réussite possible en 2009 !

Gwen Giabbani :Merci à vous, Bonne & heureuse année à tous, venez nombreux nous supporter sur le championnat du Monde d'Endurance !



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Webteam - 10/01/2009 13:17:49