Bilan Satisfaisant Pour Le Team R2CL NIKKO RACING
24H00 du Mans Moto


Team R2CL NIKKO RACING - Photo : Esprit-Racing
Team R2CL NIKKO RACING Photo : Esprit-Racing


Ça y est, nous y sommes sur cette piste mythique, les pieds sur le "circuit Bugatti" qui accueillera la 32ème édition des 24 heures du Mans. Une seule question : Notre Suzuki 1000 GSXR n° 87 du Team R2CL NIKKO RACING passera t-elle sous le fameux drapeau à damiers ?

Team R2CL NIKKO RACING
Un ENORME MERCI à Sébastien notre préparateur moteur qui lui en est convaincu.

En effet, la route a déjà été longue et un tiers du travail est derrière nous, il a fallu préparer les motos et réunir une équipe de 20 passionnés et amis de longue date. Trouver un sponsor - NIKKO RACING - puis envoyer notre candidature et attendre et attendre.... la réponse positive de l'organisateur.


La semaine :

Lundi 13 avril, départ de Paris, arrivée au Mans et installation du stand avec le matériel dédié à la mécanique et l'intendance. Pose de la cabine de panneautage et de l'éclairage 4000 WATTS !!! Il assure, Vivien.
Et mention spéciale à Amidon qui, du 35Tonnes à la moquette de stand, a su tout au long de la semaine s'occuper de l'intendance comme un chef.

Enfin mardi et les premiers tours de roues. C'est Cyril notre 4ème pilote qui s'y colle en premier (ça fait deux ans qu’il roule sur une chaise derrière un bureau!) avec un super chrono de 1'5... chut !
Secret défense!!... la cause à une petite fuite de durite d'embrayage.
Puis Louis-Alexandre, Cyril et Raph lui emboîtent le pas alternativement sur les deux machines afin de valider une suspension.
Verdict : pari fou, on roule avec l'origine.

Le lendemain, c'est la journée paperasse et le contrôle technique qui se passe sans encombre malgré un réservoir de Panzer. Puis, dans la soirée, les simulations de ravitaillement se suivent et ne se ressemblent pas. En effet on passe de plus de trois minutes à une minute vingt pour le remplacement des deux roues et le plein d'essence.

Jeudi, essais libres officiels où le chrono tombe régulièrement avant l'après midi et les premières qualifs. 1'46''064 pour Louis-Alexandre dans son 16ème et dernier tour (manque de roulage). Raph prend la piste pour un chrono de 1'45''782 dans l'avant dernier tour et Cyril de Laville enfonce le clou avec un chrono de 1'44''392. Le même soir les essais de nuits se déroulent sans problème.

Vendredi matin, derniers essais libres. Nous décidons de ne pas faire la dernière cession, sous la pluie, car dans nos têtes il fera beau pour ces 24 heures !
Puis ce sont les dernières qualifs. Tout va bien, les 3 pilotes se tiennent: Louis-Alexandre 1'46''064, Raph 1'45''074 et Cyril 1'44''075. Au passage, merci à Charly pour ses talents de kiné. Cyril C. tourne en 1'51 avant qu il ne reparte pour ses derniers tours décrocher un 1'48 et une 20ème place chez les 4ème pilotes. Merci à Christophe, la fée du logis, qui s'active sur les motos avant la présentation presse et les autographes : petit moment de détente et de rigolade avant la course...

Le warm-up du lendemain se déroule sans encombre et c'est là que le vrai défi collectif, mécanique et physique prend son envol.


La course :

Il est 15 heures et la Suzuki n°87 du team R2CL Nikko Racing est au départ en 35ème position. Le départ réalisé, c'est le premier relais qui se profile à l'horizon. Un peu d'angoisse chez les mécanos, j'imagine... et pourtant 15h53 Louis-Alexandre part après 58 secondes d'arrêt dans les stands. Bravo les mécanos! Il assure Tonio!

Le deuxième relais de même : 58 seconde. Puis Cyril chute dans le troisième relais. La pluie s'est invitée. Il est 17h08 et la moto est au stand pour 12 minutes. Elle repart de plus belle (les mécanos ont assuré) pour une deuxième chute sans gravité! Du coup, c'est Marco responsable pneumatique qui court chez Michelin pour les pneus pluies.
Les relais se passent et après un quart de course nous sommes 30ème au général. Des tours et des tours, sous la pluie et sous la pluie...

A minuit nous avons gagné 3 places. La pluie ne nous quitte plus et il fait 2°C au thermomètre de la ligne droite des stands, ce qui nous refroidi d'avantage. Celui de la moto n'atteint pas 40°C, on croise les doigts. Puis c'est le brouillard qui s'installe. On pense à Yann notre photographe qui ne travaille plus, bien au chaud dans son duvet...
Les minutes sont de plus en plus longues et pourtant on atteint la mi-course (343 tours au compteur). Oh surprise….nous sommes 22ème !!! Tout va bien jusqu'à ce que notre jardinier en chef, à 5h41, essaie de doubler heu... planter quelques poireaux à la sortie humide du chemin au boeuf... Retour au stand pour 4 minutes, et ça repart !!

Au passage un grand merci à Alain qui a su rester éveillé toute la nuit et qui, avec Stéphane, s’est brûlé les doigts sur les étriers avant.

A 6 heures, Raph ne respecte pas l'article 1.15.9 de la FIM en brûlant le feu rouge de la sortie des stands durant le safety car…. Du coup, c'est Louis-Alexandre qui s'y colle pour le stop and go de 30 secondes (veinard, il a pu se réchauffer!).

Consigne du team manager (et 4ème pilote), on reste sur nos roues et on FINI. Et ça marche, au petit matin la n°87 est 20ème au général puis 19 en fin de matinée, toujours sous la pluie (elles ont de la chance les panneauteuses Anna, Cia, Soph et Vero, dans leur belle cabine chauffée).

Plus que 3 heures de course, la moto est impeccable, enfin presque...
Les mécanos qui ont assuré les ravitaillements (merci à Patrice, Martial et Seb) et les remplacements des pneus sont toujours sur le qui vive, prêt à intervenir.

Dernier relais : on assure et dans les derniers tours une place est perdue, mais ce n'est pas grave car, pour une première, 20 au classement général et 10 en Superstock c'est tout simplement ENORME.

Le drapeau est tombé :

L'équipe marque 8 points à la Coupe du Monde d'Endurance, alors MERCI à tous ceux qui ont participé de près et de loin à cette aventure et rendez-vous au BOL D'OR 2009, nous y serons TOUS.....

Un merci tout particulier à Moto Check-up, Luc Motos et Nikko Racing qui nous ont permis de mettre en place cette structure. Sans oublier Suzuki France, Espace motos, SNGA, Moto Pièce Center, Précisoud et Coté Cour pour leurs participations.

Team R2CL





Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Webteam - 29/04/2009 10:23:34