Le Team 33 Mailperformance Mal Récompensé…
24 Heures du Mans Moto 2009


La 33 effectuera un joli début de course... - Photo : Esprit-Racing
La 33 effectuera un joli début de course... Photo : Esprit-Racing


Le team effectuera un début de course soutenu mais prudent puisque la n°33 sera souvent pointée aux alentours de la 20ème place scratch et la 5ème de la catégorie Superstock (rappelons le, cette Yamaha R1 est très proche de l’origine).


Les heures passent et le team 33Mailperformance occupera même la 17ème place scratch à 22 Heures. Heure à laquelle Bernard Cuzin connaitra un petit problème de batterie. Passage au box, puis c’est la remontée avec cette fois Phil Giles au guidon.

Hélas comme prévu, la pluie s’est invitée à la fête occasionnant de nombreuses chutes.
Vers 1H30, c’est en voulant justement éviter un pilote en perdition que Bastien Mackels couchera la belle Yamaha. Rien de grave, l’équipe technique performante et rodée à ces petits aléas de la course fera des merveilles pour nous permettre de repartir rapidement.

Puis dans un autre de ses relais, ce sera au tour de Phil Giles de chuter ayant perdu l’arrière à l’accélération. Cette fois, il y a davantage de dégâts sur la moto… mais surtout sur le bonhomme car le résident de Nottingham se relèvera avec une côte cassée, une épaule déboitée et une fracture d’un métacarpe de la main gauche.

Il se relèvera tout de même pour ramener la moto aux stands !

C’est au tour de Bernard Cuzin de repartir après une nouvelle prouesse des mécaniciens. Alors que Phil est transféré à l’hôpital (le règlement autorise un équipage à terminer une course de 24 heures à deux), la moto est une nouvelle fois immobilisée dans son box pour un problème de pompe à essence. Cette fois c’est l’abandon.


Le mot de la fin pour le team manager Christophe Herriberry :

« Il y a de quoi nourrir des regrets, car nous n’avons jamais eu à nous plaindre de notre Yamaha 1000 R1 (hormis un petit problème de consommation causé par le carburant imposé par ACO, l’organisateur).
La raison de la panne, nous l’avons finalement su : il s’agit d’un petit faisceau électrique placé dans la boîte à air et qui a dû être endommagé lors de la dernière chute.
Nous prendrons notre revanche les 18 et 19 Juillet aux prochaines 24 heures de Barcelone une épreuve qui nous a toujours sourit par le passé puisque nous y avons remporté la course en Superstock ces deux dernières années ! Un grand merci à tous pour votre précieux soutien
».




Retrouvez l’actualité du Team sur : www.team33endurance.com







Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Fred14 - 22/04/2009 18:55:33