Retour Difficile Des 24 Heures Du Mans...
le moral était pourtant au beau fixe ce samedi !

Retour difficile des 24 heures du Mans... le moral était pourtant au beau fixe ce samedi !

Fabrice Auger
Les qualifications s'étaient bien déroulées et nous nous élancions de la 15ème place sur la grille de départ de cette 32ème édition.

Après le débriefing du matin, c'est moi qui ait été désigné pour prendre le départ et mettre la Suzuki 110 sur les rails.

La pression est montée tranquillement jusqu'à 15h. Les consignes du team étaient claires : tenir un bon rythme tout en restant prudent et appliqué.

La course est longue et les rebondissements seront nombreux, il est donc inutile de prendre des risques inconsidérés lors de la 1ère heure de course.

Le départ est donné. Je m'éjecte bien de la grille et parviens à conserver ma place. Il faut rester vigilant lors des premiers tours car les pneus ont un peu refroidi après les deux tours de chauffe. Je prend le rythme donné en alignant les tours en 1'42 régulier. Je rentre au box à 15h50 après 34 tours, en 13ème position.

Je passe le relais à Pierre qui effectue à son tour un bon relais. Lorsque Sullivan prend le guidon, la pluie fait son apparition. L'équipe gère parfaitement la transition et nous passons les pneus au bon moment. Sullivan poussera son relais jusqu'à me laisser le guidon sur une piste séchante, le soleil ayant refait son apparition me permettant de repartir en pneus slicks.

Bonnes sensations, la moto est agréable à piloter. Nous remontons rapidement au classement général et à 21h, nous pointons à la 4ème place !

Malheureusement, Sullivan chute à 21h30 à la sortie de la chicane du chemin aux boeufs. La moto rentre aux stands fortement endommagée, heureusement Sully n'est pas blessé.

Malgré tous les efforts de l'équipe technique, plusieurs minutes seront nécessaires à la remise en état de la machine. Je reprend le guidon en 19ème position.

Là, plus de calcul, il faut remonter ! Quelques tours après le début de mon relais, les drapeaux blancs à croix rouge font leur apparition sur le circuit au niveau des différents postes de commissaires signalant le retour de la pluie (qui d'ailleurs ne s'arrêtera plus jusqu'à l'arrivée). Je suis resté en pneus slicks jusqu'à la sortie du safety car suite à la chute de deux concurrents. Il me restait 15 tours à effectuer sur ce relais, je rentre au stand : pneus pluie, 24 litres dans le réservoir et c'est reparti pour une heure.

Encore une fois, les sensations sous la pluie sont très bonnes, l'accord châssis-pneus me mettant à l'aise et en confiance. J'arrive à trouver mon rythme et à rouler en 1'58/1'59 régulier.

Pour l'anecdote, j'ai dû effectuer la moitié de mon relais avec une visière décrochée. Pour une raison inconnue, celle-ci s'est arrachée d'un côté du casque m'obligeant à la tenir d'une main dans chaque ligne droite, la galère ! Je termine mon relais les yeux "explosés" à cause de la pluie et du vent...

Nous remontons au classement, Pierre prend le guidon et se cale lui aussi sur de bon chronos mais chute à son tour à la sortie du virage du raccordement à 1h30. La moto l'éjecte mais elle reste sur ses roues et percute le mur de pneus. Il la ramène aux stands mais les dégâts sont trop importants et l'équipe décide d'abandonner...Pierre n'est pas blessé.

Dur pour tout le monde car encore une fois, nous avons démontré notre fort potentiel sans toutefois pouvoir concrétiser. Nous espérons de tout coeur que ce sera dès la prochaine course à Oschersleben, deuxième manche du championnat du Monde d'Endurance, les 30/31 mai.

Merci aux mécaniciens qui ont travaillé d'arrache pied avant et pendant la course pour nous fournir une excellente moto et à toute l'équipe pour leur gentillesse et leur efficacité. Un grand merci également à nos partenaires qui nous soutiennent dans cette aventure et sans qui, rien ne serait possible. Merci à Eric Archimbaud, boss d'AM MOTO RACING pour son envie et sa motivation.

Pour ma part, la deuxième manche du championnat de France Supersport a lieu ce week-end à Nogaro, sur le circuit Paul Armagnac. Je suis "remonté à bloc" pour faire un très bon résultat au guidon de ma YAMAHA R6 SKY MOTOS !!!

A très bientôt !

Fab OG c'est sur www.fabriceauger.com





Imprimez cet article ! Envoyez cet article ŕ un ami !
World-Endurance - Webteam - 21/04/2009 08:00:16