Yamaha Austria, Solide Leader Devant Le SERT Et Honda France
24 Heures du Mans


Yamaha Austria, solide leader devant le SERT et Honda France - Photo : Esprit-Racing
Yamaha Austria, solide leader devant le SERT et Honda France Photo : Esprit-Racing


Après 18 heures de course, Yamaha Austria Racing Team (Igor Jerman, Gwen Giabbani, Steve Martin) mène toujours avec six tours d’avance sur la Suzuki Endurance Racing Team (Vincent Philippe, Guillaume Dietrich, Barry Veneman).


YART a connu une course plutôt claire malgré quelques alertes côté freinage alors que la machine du SERT a du composé avec deux petites chutes mais aussi avec la détermination du YART, visiblement avantagée par ses Michelin sous la piste détrempée du Bugatti. « Nous manquons aussi vraiment d’essais surtout sous la pluie » ajoute Dominique Meliand, team manager du SERT.

Honda France (Sébastien Charpentier, Matthieu Lagrive, Steve Plater) est troisième à neuf tours du leader. Au prix d’une belle remontée hier après la chute de Matthieu Lagrive, la Honda 111 avait refait son retard mais en fin de nuit, une nouvelle chute de Steve Plater, surpris par un aquaplaning, lui a fait prendre sa deuxième place.

La Suzuki RT Racing Moto Virus (Jean-Louis Devoyon, Frédéric Jond, Raphaël Chèvre) s’accroche vaillamment à la quatrième place. Ce team franco-italien est passé entre les gouttes et n’a connu, comme seule alerte, qu’une casse de sélecteur. Il devance la GSR Kawasaki officielle (Julien da Costa, Kenny Foray, Fred Moreira) retardée par deux chutes et un problème d’arrivée d’essence.

Sixième, la Suzuki Qatar Endurance Racing Team (Mashel Al Naimi, Masahiro Shinjo, Anthony Delhalle) a conquis cette nuit la tête de la catégorie Superstock aux dépens de la Suzuki Junior Team LMS (Kenny Foray, Cédric Tangre, Louis Bulle), victime de deux chutes consécutives cette nuit.

Le podium Superstock serait actuellement complété par la Suzuki Motor Events (Olivier Ulmann, Fred Bernon, Emmanuel Humeau).

Dès le début de course très animé, Yamaha France GMT 94 a abandonné sur surchauffe et casse moteur. D’autres favoris un moment dans le paquet de tête ont été malmenés : la Honda Michelin Power Research Team a plongé au classement en raison de problèmes électriques à répétition assortis de quelques chutes et la Bolliger Switzerland a perdu du temps sur une fuite de durite puis sur une chute de Patric Muff.

Au chapitre des abandons, on note entre autres ceux de la Yamaha Phase One sur surchauffe moteur peu après 17 h, de la Honda National Motos suite à plusieurs chutes, de la Suzuki AM Moto Racing, pointée en quatrième position à 21 h, cadre cassé après deux chutes, de la Suzuki MCS Racing après plusieurs chutes, du BK Maco Moto Racing Team, pointé dans le top 10 sur chutes et de la Honda Select Machines du crossman Michael Pichon.

En catégorie Open, la Metiss JLC Moto faisait une belle course en milieu de tableau jusqu’à sa chute et son abandon vers 2 heures du matin. La RC 30 Moto Journal Mamut est la seule Open encore en course malgré une nuit émaillée de problèmes mécaniques et d’une chute.

Il reste six heures de course et la piste détrempée peut encore jouer des tours aux 29 concurrents encore en course.

La course est à suivre en direct sur www.lemans.org


Un communiqué FIM



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Webteam - 19/04/2009 12:02:57