Yamaha Austria Devance La Suzuki Officielle Et La Junior Team
24 Heures du Mans


Yamaha Austria devance la Suzuki officielle - Photo : Esprit-Racing
Yamaha Austria devance la Suzuki officielle Photo : Esprit-Racing


Yamaha Austria Racing Team caracole depuis quelques heures en tête des 24 Heures du Mans, course d’ouverture du Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance.


Sur une piste changeante, la R1 menée par Igor Jerman, Gwen Giabbani et Steve Martin gère son écart d’un tour avec la Suzuki Endurance Racing Team. Sous la pluie apparue vers 17 heures après deux heures de course, les Michelin de la Yamaha autrichienne semblaient plus efficaces que les Dunlop de la Suzuki officielle.

Dans cette course à rebondissements, la Suzuki Junior Team LMS s’accroche à une superbe troisième place. Un tableau de marche parfait et sans erreur même sous la pluie a permis au Junior Team d’accéder au trio de tête.

Il devance la Honda National Motos d’Olivier Four, Sébastien Scarnato et Diego Lozano retardée par une petite chute de Scarnato. Chute aussi mais plus sérieuse vers 18 heures pour Fred Moreira sur la GSR Kawasaki officielle qui passe alors de la troisième à la onzième place. Elle pointe cinquième à 20 heures juste devant La Suzuki AM Moto Racing de Sullivan Hernandez, Pierre Guersillon et Fabrice Auger. Ce team expérimenté qui attaque sa première saison en qualité de team permanent profite de sa course régulière et sans souci.

D’autres teams permanents font un beau tir groupé dans le top 10. Très régulière, la Suzuki RT Racing Team de Jean-Louis Devoyon, Frédéric Jond et Raphaël Chèvre est septième devant la Yamaha BK Maco Moto de Jason Pridmore, Dani Ribalta et Victor Carrasco.

La Suzuki Superstock du Qatar Endurance Racing Team menée par Mashel Al Naimi, Masahiro Shinjo, Anthony Delhalle leur emboite le pas et s’accroche à une belle deuxième place en Superstock.

Dixième, la Honda officielle a vécu un début de course dramatique. En tête avec Matthieu Lagrive après dix minutes de course, la Honda France est allée au tapis et a plongé dans le fond du classement. Une remontée rapide lui permet pourtant de pouvoir encore viser le podium demain à 15 heures.

Le début de course a été très mouvementé au Mans. Les favoris n’ont pas été épargnés.

Premier touché, Yamaha France GMT 94 contraint à l’abandon après une demi heure de course. Un caillou a percé le radiateur de la Yamaha officielle dont le moteur a surchauffé. La GMT 94 disparaît du classement à 15 h 36.

Dans le peloton de tête lors des trois premières heures, la Honda Michelin Power Research Team a perdu pied en raison de problèmes électriques difficiles à régler et à un stop and go pour défaut de brassard pilote dans l’affolement de la remise en piste.

Bolliger Switzerland pointait aussi dans le top 10 en début de course mais une durite d’eau fuyarde les a retardé. La Kawasaki Bolliger, qui fêtait aujourd’hui ses vingt ans d’engagement en Endurance, est 22e. Chez Phase One Endurance, une surchauffe moteur de la Yamaha a obligé l’équipe anglaise à abandonner.

L’arrivée de la pluie a aussi provoqué de multiples chutes. La Honda RMT 21 est allé deux fois au tapis. Chute aussi pour la Suzuki Endurance Moto 45 et la Suzuki MCS Racing.

Mais tout reste à jouer dans les 19 heures de course encore à venir. La piste est à nouveau sèche au Mans mais le ciel reste menaçant.

La course est à suivre en direct sur www.lemans.org

Un communiqué FIM



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Webteam - 19/04/2009 02:30:47