Honda, Genèse D'un Retour En Endurance
24 Heures Moto du Mans 2009

Alors que 2009 marque le cinquantenaire de Honda Racing, l’endurance reste pour Honda l’une des disciplines où le premier constructeur mondial s’est taillé un palmarès des plus envié.

Honda Racing France Dès l’apparition de la CB 750 en 1969, Honda inscrit son nom sur les tablettes du Bol d’Or, la course référence de la discipline à l’époque. Au cours de ce demi siècle d’exercice, Honda a gagné sur quasiment tous les circuits des différents championnats qu’ils soient d’Europe, du Monde ou encore baptisés Coupe Fim d’Endurance voire, Master d’Endurance.

Pour exemple, Honda est la seule marque aujourd’hui encore à avoir gagné 5 fois consécutivement les 24 Heures du Mans et 6 fois le Bol d’Or.

Outre ses succès, Honda a également marqué la discipline par la création de machines devenues mythiques. Il y eu d’abord la CB 750, puis la RCB 1000, la RSR avant que les ingénieurs du HRC n’introduisent le V4.

En découla la domination de la RC 30 puis celle de la RC 45. A la fin des années 90 un nouveau challenge voit le jour, celui de faire triompher un moteur bicylindre. Le pari sera gagné dès la première course puisqu’en 2000, le team Honda France remporte les 24 Heures du Mans. La VTR 1000 SP permettra même à Valentino Rossi d’inscrire son nom au palmarès des 8 Heures de Suzuka en 2001.

Aujourd’hui c’est donc au tour de la CBR 1000 RR Fireblade de reprendre le flambeau avec comme objectif de porter le plus haut possible les couleurs du team Honda France sur ces 24 Heures du Mans.

Genèse d’un retour

Voilà 7 ans que le team Honda France ne s’était plus aligné au départ d’une course d’endurance. Une éternité pour tous les amoureux de la marque et les passionnés de sport mécanique. Mais pas seulement pour eux. Bernard Rigoni, responsable de la compétition au sein de Honda France se languissait également mais n’a pourtant jamais abdiqué. Il s’en explique « Vous savez ce n’est pas faute d’avoir essayé. Mais les circonstances n’étaient pas forcément les bonnes. Une chose est sur, je n’ai jamais baissé les bras et j’ai toujours cru en la possibilité d’un retour. Pour être franc, il y avait un peu de frustration de voir nos concurrents sur la piste, un peu de peine également pour les supporters et les clients Honda. Bien souvent on m’a interpellé dans le paddock des 24 Heures pour me demander quand on reverrait une Honda officielle sur la piste. Aujourd’hui c’est chose faite et quelque part je réalise l’objectif que je m’étais fixé. »

Mais pour y parvenir il a fallu réunir les éléments d’un puzzle au départ bien loin d’être évident à réaliser. Ten Kate, le représentant officiel Honda en championnat du monde Superbike et Supersport s’est laissé convaincre de préparer la nouvelle Honda CBR 1000 RR Fireblade. Michelin, qui effectue son retour dans la catégorie, a aussi répondu présent à l’appel et les synergies se sont mises en place. Heureusement du reste car, compte tenu du contexte économique plus que délicat, il serait certainement beaucoup plus difficile d’y parvenir aujourd’hui. Jean Luc Mars, le Directeur Général de la Division Moto ne s’en cache pas. « Compte tenu du contexte actuel, notre implication n’a pas toujours été évidente à justifier à l’heure où les économies et les coupes budgétaire régissent notre quotidien. Mais il a fallu faire des choix et nous avons donc justement pris le parti d’être présent aux 24 Heures du Mans et au Bol d’Or. Question d’envie, de passion aussi ».

Passion, le mot est lâché et cette passion justement n’est elle pas au final le plus beau des moteurs ?

Sur infos de Honda France
www.honda.fr



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Ducat53 - 16/04/2009 00:00:10