Interview Gwen Giabbani - Son Bilan, Ses Objectifs !
Kawasaki Racing Team 2008


Gwen Giabbani découvre la ZX-10R 2008 sur le circuit du Luc - Photo : DR
Gwen Giabbani découvre la ZX-10R 2008 sur le circuit du Luc Photo : DR


Interview Gwen Giabbani - Son Bilan, Ses Objectifs !

Gwen Giabbani - Photo : DR Nous allons maintenant à la rencontre de Gwen Giabbani, pilote officiel Kawasaki en Championnat du Monde d'Endurance, vice-champion en 2007.

Esprit-Racing : 2007 marque une belle année pour toi en Endurance, quels sont les grands moments et les enseignements que tu retiendras ?

Gwen Giabbani : Belle année, c'est vite dit. On fini 2 au championnat, mais on est pas allé aux 2 épreuves exotiques (Suzuka et Doha), et le Bol ne s'est pas très bien passé alors que nous étions vraiment bien préparés.

En FSBK, il y a eu des hauts et des bas. En conclusion, le bilan est plutôt mitigé.

Des grands moments, personnellement j'en ai eu qu'un, c'est ma remontée au FSBK de Nogaro où je fini en tête de le 2ème manche (drapeaux rouge), c'est passé inaperçu, mais j'étais vraiment content de ce que je venais de faire. Par contre c'était la douche froide quand j'ai compris que je ne montais pas sur le podium malgré tout.

Quant aux grands enseignements, cette année a confirmé qu'il y a une multitude de raisons pour que les choses tournent mal en un éclair. Il faut rester préparé, attentif, vigilant, concentré en permanence, ne jamais se relâcher, parfois même après la ligne d'arrivée ;-)


E.R. : 2008, tu re-signes pour le même programme avec les mêmes acteurs en endurance ?

G.G. : Pour 2008, il y a un peu de changement puisque Erwan NIGON remplace steve PLATER. Après, le programme reste le même ce qui est très bien. Kawasaki nous fait rouler en Championnat de France Superbike en parallèle du mondial d'endurance ce qui est une bonne chose. Si il n'y avait pas ce problème avec SUZUKA, je serais pleinement satisfait...


E.R. : Un nouveau coéquipier, une nouvelle moto, quels seront les objectifs du team en Mondial Endurance ?

G.G. : Un nouveau coéquipier, une nouvelle moto, mais une équipe reformée depuis un an. En 2007, il a fallu que tout le monde trouve ses marques, apprenne à fonctionner ensemble, à communiquer, à retrouver des réflexes et une cohésion. Je pense sincèrement que l'on sera plus fort que l'année dernière. Surtout que Erwan a fait ses preuves au Bol et je ne suis pas inquiet pour la nouvelle moto au vu de nos premiers essais.

Maintenant parler d'objectifs sachant que notre participation à SUZUKA est très peu probable, je ne préfère pas y penser.

Mais je sais que Christian veut un titre mondial en endurance et pour sur accrocher la victoire aux 24H00 du Mans et au Bol d'Or.


E.R. : D'ailleurs, comment se sont passés ces premiers tours de roues au guidon de la ZX-10R 2008 sur le circuit du Luc ?

G.G. : La moto était très proche de l'origine (carénage, échappement, etc.) mais ces premiers essais sont vraiment positifs. On attend maintenant les premières confrontations sur des circuits comme Nogaro ou Ledenon pour avoir plus de points de comparaison en attendant l'ouverture de la saison.


E.R. : La FIM vient d'annoncer la fin de la catégorie « Superbike » et la réduction des 24H00 d'Oschersleben à 8H00, quel est ton point de vue sur ce changement, cela va-t-il modifier quelque chose ?

G.G. : Le règlement stipule que l'on peut changer les arbres a cames, retravailler un peu les conduits de culasses et changer les boîtes de vitesses. Qui, même une usine prendrait le risque d'en faire plus sur les 24 heures ? C'est exactement ce que l'on fait, alors ça ne va vraiment pas changer grand chose. Les différences entre les motos "usines" et "privées" se jouent plus sur le chassis et les pneumatiques, je ne pense pas que ça va bousculer la hiérarchie...

Quant au problème de vouloir limiter les machines par équité, on est 55 machines sur la piste, avec des ecarts de chronos assez importants parfois, il est donc sécurisant de doubler au moteur, en mon sens, aplanir ce point de performance peut engendrer plus de malentendus sur la piste et donc d'accrochages comme on a vu récemment.

Niveler le niveau, faut pas rêver, les meilleurs motos resteront devant
pour pleins de raisons, ceux qui vont en pâtir, ce sont les teams comme YART ou
Phase One puisqu'ils ne bénéficieront plus des perfs moteurs... Ils se retrouveront englués avec les seconds couteaux et n'arriveront plus à donner le change contre les équipes officielles sauf aux qualifs.

Au Mans et au Bol, les bonnes équipes étrangères auront plus de mal à
lutter contre les locaux qui font juste ces courses et qui ont l'avantage
d'être à domicile.

De plus, pour ceux qui en ont la chance on perd le plaisir de rouler sur un moteur type SBK aux qualifs.

Entre parenthèse, ce serait bien que lorsque la FIM prend des décisions comme celles-ci, elle le fasse avec 1 an de battement après décision parceque beaucoup de privés qui veulent se battre devant, investissent dans du matériel et des pièces kit pour 2 ou 3 ans. Quand on leur annonce en octobre qu'ils n'en n'ont plus besoin, ils ont toutes les peines du monde à les revendre.

Tout cela n'engage que moi et je n'ai pas la prétention d'avoir raison sur tout, mais c'est mon ressenti à ce sujet.


Quant à la diminution de durée d'Oschersleben, c'est dommage, le format 8 heures avec une arrivée de nuit ne me plait vraiment pas, c'est nul l'arrivée de nuit. Et je pense que 3x24 heures dans l'année, c'est le bon équilibre, pour le championnat et les teams. La suppression d'Estoril est vraiment dommage, c'est à se demander si ce n'était pas un canular, on en train de revenir en arrière, comme dans le temps où il n'y avait que 4 courses dont SUZUKA...


E.R. : Peux-tu nous dire quelques mots sur ton programme durant l'intersaison et sur tes objectifs hors Endurance pour 2008 ?

G.G. : Cet hiver, je me suis pas mal amusé avec une 450 KXF et j'ai participé à une endurance cross de 5 heures avec un pote, on était 2 quand j'ai perdu 10 minutes pour sortir la moto, tankée dans une ornière si profonde que je ne pouvais plus kicker pour redémarrer. Au final on fini 4.

Pour l'hiver prochain, je compte bien faire un peu plus de courses et la ronde des sables.

Hors Endurance en 2008, je refais le FSBK en 1000 au guidon de la nouvelle ZX10R Kawasaki, et je compte bien me battre pour le titre. Les premiers essais à Nogaro et Ledenon auront lieu très bientôt...


Pour suivre Gwen Giabbani : www.pms17.com



Imprimez cet article ! Envoyez cet article ŕ un ami !
World-Endurance - Ducat53 - 17/02/2008 14:40:25