3ème Super-stock Au Mans…
Une bonne préparation a payé !


La YAMAHA R1 #57 - Photo : Esprit-Racing
La YAMAHA R1 #57 Photo : Esprit-Racing


Les 19-20 Avril dernier la saison 2008 a démarré par les 24 Heures du Mans pour les LTG.


Michael LALEVEE, Amaury BARATIN et Geoffrey GNEMMI ont ainsi bouclé les deux tours d’horloge à la 15ème place au général et sur la troisième place du podium Super-stock…


Gros travail de préparation,
Les 24 Heures du Mans sont difficiles car l’équipe doit déployer pour la première fois les nouveautés faites pendant l’hiver. Les réservoirs alus, supports de carénage, pieds centraux, système de changement de roue avant, habillage de box, rampe d’éclairage, distribution pneumatiques furent utilisés pour la première fois en course sans aucun incident.

Parallèlement la préparation de la moto sur la piste a été intensive. Grace aux 5 jours de roulage au Mans et à Valence notre moto a été immédiatement dans le coup aux essais du Jeudi.

Laurry FREMY blessé, Geoffrey GNEMMI a eu la lourde mission du troisième pilote. Grâce aux conseils de ses équipiers il s’est rapidement mis dans le rythme.



Qualifications
Sur la grille de départ, la YAMAHA R1 #57 est partie 18ème, 3ème Super-Stock, avec l emeilleur chrono pour Amaury BARATIN en 1’42’’461



PIRELLI, Oui !
Nouveauté de taille pour 2008, PIRELLI est venu à nous avec un véritable contrat de partenariat, un support technique dédié et de nouvelles références.
Les premiers essais à Valence nous ont confirmé la compétitivité des nouvelles enveloppes PIRELLI. La course nous a confirmé que notre choix était le bon.



Météo joueuse
Après 15 minutes de course, une averse orageuse déclenchait le ballet dans les stands. Michael, en selle depuis le départ, a géré parfaitement ces conditions, mais plusieurs minutes sont perdues lors des premiers ravitaillements. A 22h45, Michael fait un tour de trop, rentrant à la poussette, sans essence... nous sommes relégués à la 23ème place.

Concentrée sur l’objectif, l’équipe s’est lancée dans une remontée au classement en évitant les pièges de la nuit et de la pluie. Sans faire de fautes, nos pilotes ont repris le retard.
Les mécanos ont ravitaillé et changé les roues dans des chronos record. Après 18 heures de course nous pointons 13ème mais une tendinite au poignet immobilisait Geoffrey stoppant l’élan d’Amaury et de Michael. Ils durent gérer la fin de course en défendant les 15 tours d’avance sur nos poursuivants directs.

Merci à tous nos partenaires...

Frederic Nicolle
Team Manager LTG 57




Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Webteam - 29/04/2008 15:45:29