24 Heures Moto Au Mans : Suzuki Endurance Racing Team Once Again !
24 Heures Moto au Mans


Suzuki Endurance Racing Team Once Again ! - Photo : Esprit-Racing
Suzuki Endurance Racing Team Once Again ! Photo : Esprit-Racing


Nouveau doublé du Suzuki Endurance Racing Team aux 24 Heures Moto au Mans.

Déjà victorieuse l’an dernier, la Suzuki 2 confiée à William Costes, Guillaume Dietrich et Barry Veneman s’impose avec onze tours d’avance sur la Suzuki 1 de Vincent Philippe, Matthieu Lagrive et Julien Da Costa sur cette première épreuve du Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance 2008. Déjà détenteur du titre mondial depuis trois saisons, Suzuki Endurance Racing Team s’offre dès l’ouverture une bonne option sur le titre 2008.

La Yamaha Acropolis Moto Expert s’empare d’une troisième place méritée face aux conditions délicates et changeantes de cette épreuve. De multiples averses ont perturbé les tableaux de marche des équipes. Acropolis Moto Expert a su déjouer les pièges. Une petite chute a fait perdre sa deuxième place à cette Yamaha 99. Pourtant Christophe Billot, team manager de la 99, regrette quelques erreurs stratégiques. « Nous aurions pu tenir la deuxième place, affirme-t-il, mais nous avons fait quelques erreurs de jeunesse dans les choix de pneus et la gestion des pilotes. Mais le plus important est d’avoir mis en évidence toute notre équipe. Cela nous donne d’ailleurs envie de disputer l’intégralité du Championnat du Monde ».

En fin de course, Grégory Fastré, Grégory Leblanc et Anthony Dos Santos sur la Yamaha Acropolis Moto Expert ont bataillé pour résister à la Suzuki Infini Team Yohann Moto Sport des frères Cédric et Jérôme Tangre et Christophe Michel.

Suzuki s’offre aussi la victoire en Superstock. Le Suzuki Junior Team LMS (Emeric Jonchière, Kenny Foray et Lucas de Carolis) se classe cinquième. Le Qatar Endurance Racing Team IJT (Mashel Al Naimi, Rashid Al Mannai et Anthony Delhalle) prend une belle deuxième place sur le podium Superstock et termine huitième. La Yamaha LTG 57 complète ce podium de la catégorie Superstock et passe la ligne d’arrivée en quinzième position au Mans. Ces équipages Superstock concourent pour la Coupe du Monde FIM 2008.

Les teams permanents au Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance font un tir groupé dans le top 20 au Mans. Sur la Honda RMT 21, Matti Seidel, Daniel Sutter et Tomas Miksovski terminent sixième après une course sans problème si ce n’est une chute légère au petit matin. RMT 21 avait choisi de rouler avec sa Honda 2007 plutôt que d’utiliser le modèle 2008 par manque de préparation. RMT 21 devance de deux tours la Kawasaki Bolliger Switzerland de David Morillon, Eric Mizera et Horst Saiger, retardée par de multiples petits soucis mécaniques. C’est aussi le cas de la Suzuki RT Racing Moto Virus pilotée par Jean-Louis Devoyon, Frédéric Jond et Raphaël Chevre qui termine neuvième.

La Suzuki AM Moto Racing de Sullivan Hernandez, Pierre Guersillon et Fabrice Auger termine dixième après un début de course tonitruant sous la pluie.

En fin de course, un trio de Yamaha se disputaient la onzième place. YMES Folch Endurance, Phase One Endurance et Endurance Moto 38, toutes les trois retardées par des chutes, terminent dans cet ordre à l’arrivée.

Cette 31e édition des 24 Heures Moto au Mans a été particulièrement difficile en raison des averses à répétition et de la piste changeante. Le début de course a donné le ton avec l’élimination rapide de certains favoris. Première touchée, la Honda National Motos. La boîte de vitesse de la CBR1000RR a lâché après un seul tour en piste. National Motos est poursuivi par la poisse puisque sa seconde machine en Superstock a abandonné ensuite sur chute.

Autre coup de théâtre après seulement onze minutes de course, la chute à haute vitesse dans la courbe Dunlop de Julian Mazuecos. En tête sur la Kawasaki France, le pilote espagnol s’est laissé surprendre par l’arrivée de la pluie quelques minutes après un départ donné sur piste sèche.

Enfin vers 17 h 15, alors que la Yamaha France GMT 94 avait pris le commandement de la course devant les deux Suzuki du SERT, Sébastien Gimbert a dû se résoudre à abandonner sa Yamaha sur le bord de piste, embrayage cassé.

En l’absence de ces teams parmi les plus performants du plateau, la course des Suzuki officielles n’a pourtant pas été facile. La Suzuki 1 en tête depuis le début de course a failli tout perdre suite à la chute de Julien Da Costa vers 3 heures du matin.

Dans la longue liste des abandons, on note ceux sur casse moteur de la Yamaha Maco Moto Racing et de la Yamaha Austria Racing Team. Midi Pyrénées MV Agusta s’est arrêtée sur chute. Enfin, chez BMW Motorrad, la 17 a cassé et la 71 est hors classement, ligne d’arrivée franchie hors délai.

Prochain rendez vous en Championnat du Monde FIM Qtel d’Endurance, le 10 mai en Espagne pour les 6 Heures d’Albacete.


DOC PDF : Classement Final des 24H00 Moto du Mans 2008


Toutes les informations et les photos sur www.fimendurance.com



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Webteam - 20/04/2008 20:18:11