24h00 Moto : Début De Course Très Mouvementé Au Mans
Les Suzuki du SERT seules en tête


Les Suzuki du SERT seules en tête - Photo : Esprit-Racing
Les Suzuki du SERT seules en tête Photo : Esprit-Racing


Après trois heures de course aux 24 Heures Moto au Mans, les deux machines officielles du Suzuki Endurance Racing Team caracolent en tête, devant la Suzuki Infini Team Yohann Moto Sport pilotée par les frères Jérôme et Cédric Tangre et Christophe Michel.


Deux teams permanents complètent le top 5, la Yamaha anglaise du Phase One Endurance de James Haydon, Damian Cudlin et James McBride et la Yamaha espagnole YMES Folch Endurance de Dani Ribalta, Pedro Lluis Valcaneras et Felipe Lopez.


On découvre en sixième position l’étonnante Suzuki de AM Moto Racing de Sullivan Hernandez, Pierre Guersillon et Fabrice Auger, très à l’aise sous l’averse de début de course.
Trois autres teams permanents sur Yamaha encadrent la Yamaha du Team Acropolis Moto Expert (Grégory Fastre, Gregory Leblanc et Anthony Dos Santos) dans le top 10, Endurance Moto 38 de Julien Millet, Cyril Brivet et Hervé Gantner, Maco Moto Racing Team avec Warwick Nowland, Jason Pridmore et Dave Stanton et enfin Amadeus X-One La Fortezza de Paolo Tessari, Will Gruy et Riccardo Ricci.


La Honda RMT 21 Racing Team pilotée par Matti Seidel, Daniel Sutter et Tomas Miksovsky pointe à 18 heures en onzième position juste devant la surprenante HP2 Sport du Team BMW Motorrad de Stéphane Mertens, Sébastien Le Grelle et Rico Penzkofer.


En Superstock, la meilleure performance à 18 heures est signée par le Qatar Endurance Racing Team IJT. Cette Suzuki pilotée par Mashel et Sultan Al Naimi et Anthony Delhalle pointe en treizième position juste devant la Suzuki Junior Team d’Emeric Jonchière, Kenny Foray et Lucas de Carolis, retardée par des soucis de freinage.


Certains favoris manquent à l’appel en raison d’un début de course qui a tourné à l’hécatombe. Première touchée, la Honda National Motos qui, après des essais difficiles, semblait avoir trouvé lors du warm up samedi matin une solution à ses soucis mécaniques. La casse de la boîte de vitesse de la CBR1000RR a contraint la Honda 55 à l’abandon après un seul tour en piste. National Motos est poursuivi par la poisse puisque sa seconde machine en Superstock a abandonné peu après sur chute.


Autre coup de théâtre après seulement onze minutes de course, la chute à haute vitesse dans la courbe Dunlop de Julian Mazuecos. En tête sur la Kawasaki France, le pilote espagnol s’est laissé surprendre par l’arrivée de la pluie quelques minutes après un départ donné sur piste sèche.


Enfin vers 17 h 15, alors que la Yamaha France GMT 94 avait pris le commandement de la course devant les deux Suzuki du SERT, Sébastien Gimbert a dû se résoudre à abandonner sa Yamaha sur le bord de piste embrayage cassé.


La voie semble donc libre vers le podium pour le Suzuki Endurance Racing Team puisque ses principaux adversaires ont dû passer la main. La course pourrait tourner maintenant à la lutte fratricide entre les deux Suzuki officielles. Pour le moment, c’est Matthieu Lagrive qui détient le record du tour en course en 1’40.063.



Toutes les informations et les photos sur www.fimendurance.com


Calendrier 2008
Dates Pays Manifestation
19/20 avril France Le Mans 24 H
10 mai Espagne Albacete 6 H
27 juillet Japon Suzuka 8 H
9 août Allemagne Oschersleben 8 H
13/14 septembre France Bol d’Or 24 H
8 novembre Qatar Doha/Losail 8 H



Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Webteam - 20/04/2008 00:09:55