Le Team Défi Bike Racing Prépare Le Cfe 2008 !
Interview du Team Manager du DBR : William Villey


Défi Bike Racing - Photo : Esprit-Racing
Défi Bike Racing Photo : Esprit-Racing


Le Team Défi Bike Racing prépare Le CFE 2008 !

Le Défi Bike Racing

Le Championnat de France d’Endurance évolue et les Champions de France filent vers le Mondial, World-Endurance s'intéresse maintenant aux "dauphins" 2006, avec qui il faudra compter pour le podium final 2008 !


William Villey du Team Défi Bike Racing (DBR) a bien voulu nous consacrer un peu de temps durant cette intersaison pour clôturer 2007 et parler de l’avenir du Team pour cette nouvelle saison 2008 !


Esprit-Racing : 2008, vous relevez le défi du CFE avec 2 équipages, comment avez-vous opté pour cette compétition, quel a été votre parcours avant d'arriver à ce challenge ?

William VILLEY : Nous sommes des passionnés d’endurance moto, alors quand on aime, on ne compte pas…

Depuis 2003, le noyau dur de l’équipe est présent sur le CFE, le team a évolué au fur et à mesure des saisons aussi bien sur le plan matériel que sur le plan humain et regroupe aujourd’hui 30 personnes super motivées.

La saison 2007 a été écourtée faute de budget, nous espérons que notre travail hivernal portera ses fruits.



E.R : 2008, Le Team DBR s'engage donc en CFE, quels seront vos objectifs ?

W.V : En 2006 l’équipage #5 Eric CHAPIN / David DUMAIN avait terminé 2ème du championnat derrière le brillant duo CHAPUIS / MUTEAU.
Notre second équipage #35 Yann CHAUVIN / Jérôme GUENO avait décroché une très belle 4ème place au général.

Nous souhaitons faire mieux…

Notre objectif pour cette saison 2008 est de remporter le titre, et encore mieux, de faire le doublé.

Nos équipages pour le CFE 2008 seront les suivants :

Moto #4 : Eric CHAPIN, Yann CHAUVIN, 3ème pilote à confirmer.
Moto #5 : David DUMAIN, Olivier ULMANN, Guillaume GRELAUD

Equipage pour les 24 heures du Mans :
Eric CHAPIN, Yann CHAUVIN, 3ème pilote à confirmer.



E.R : 2008, marque quelques changements, courses de 8 heures, la fin du Trophée... Quels en seront pour vous les incidences ?

W.V : Les frais vont augmenter, le plaisir également. Le plus grand nombre de ravitaillements va accroître les écarts entre les différentes équipes, les stratégies de courses vont nous faire perdre des cheveux !

La saison 2008 s’annonce vraiment palpitante.
Nous n’avons aucun droit à l’erreur compte tenu du faible nombre de courses. Un résultat blanc serait très préjudiciable pour la route vers le titre.

C’est vraiment dommage que le Trophée de France ou finale B ne soit pas reconduit. C’était le principal atout des courses de CFE, tout le monde pouvait s’inscrire, rouler, se faire plaisir quel que soit son niveau et le tout en toute sécurité.

On peut penser qu’un certain nombre d’équipes vont réfléchir à deux fois avant de s’inscrire. Sachant que tous ceux qui ne seront pas qualifiés en finale A rentreront chez eux dès le samedi, ce serait vraiment dommage.
La finale B devrait faire partie intégrante des week-ends CFE. C’est une très bonne école de l’endurance.
Il serait bien que ce point du règlement soit réexaminé.



E.R : Quels sont, selon vous les points à améliorer pour les CFE du futur ?

W.V : L’idéal serait un championnat comportant 6 courses de durée variant entre 5 et 8 heures sur 6 circuits différents.

L’endurance moto coûte cher, la couverture médiatique est faible, de ce fait il est difficile de convaincre des partenaires. Il faudrait baisser les frais d’engagement pour permettre à plus d’équipages de s’inscrire.
Le public est très peu nombreux, voir inexistant ; la création d’animations annexes et une meilleure communication autour de chaque évènement pourraient certainement améliorer les choses.

Les structures d’accueil de certains circuits doivent être améliorées. Il est parfois délicat d’inviter ses partenaires dans de telles conditions.

De manière plus générale, le sport moto n’est pas à la « mode » dans l’hexagone. Lorsque l’on jette un œil aux pays limitrophes (Italie, Espagne, Angleterre), l’affluence des spectateurs fait rêver. Il ne s’est jamais vendu autant de deux roues que cette année en France, alors espérons que l’engouement pour notre sport en profite.




E.R : A long terme, quels sont vos objectifs ? Vos rêves ? Un double tour d'horloge peut-être, voir le mondial d'Endurance ?

W.V : Nous souhaitons nous engager aux 24h du Mans et au Bol d’Or. L’an dernier nous n’avions pas réussi à nous qualifier, il nous avait manqué quelques centièmes. Notre participation cette année à l’épreuve Mancelle est tributaire du budget…

Une grande partie des membres de l’équipe a déjà participé à une course de 24h (certains près d’une dizaine), nous avons donc déjà une petite expérience des « vraies » courses d’endurance.

A terme, l’ultime objectif est de faire une saison complète du mondial d’endurance, faire partie de la très élitiste liste des teams permanents.



E.R : Merci, tout Esprit-Racing et World-Endurance est derrière moi pour vous souhaiter une belle saison 2008 !

W.V : Merci, et longue vie à toute l’équipe Esprit-Racing.
Bravo pour votre travail et vos magnifiques photos.




Le Team Défi Bike Racing c’est par ici : www.defibikeracing.fr






Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Fred14 - 07/02/2008 20:41:54