L'empp Racing Team S'offre Son Premier Podium !
Une première manche... un premier exploit !

L'EMPP Racing Team s'offre son premier podium !


Le circuit de Pau est magnifique, c’est un tracé gros cœur avec des courbes à plus de 200km/h et des dénivelés très importants, son bitume neuf offre un grip énorme, mais aussi une usure importante des pneus, les réglages châssis vont être primordiaux.

La météo sera très capricieuse, et va changer sans cesse, il va falloir travailler vite pour avoir de bonnes bases de réglages pour toutes les conditions de roulage possibles.


Essais

Le jeudi nous avons la pluie pour découvrir le circuit. Pau est un tracé sur lequel Yoann et Chris n’ont jamais roulé, démarrage en douceur. Ils roulent environ 1h10 chacun et finissent la 1ère journée dans des chronos plutôt encourageants avec une moto saine et sécurisante.

Le vendredi nous avons la pluie le matin. Ayant bien roulé la veille, nos pilotes ne repartent pas avant que la piste ne commence à sécher. L’après midi, nous détruisons le pneu arrière en 20 tours, les réglages de bases secs n’étant pas adaptés à ce tracé au grip énorme et aux basses températures.


Qualifications

La séance du matin se déroule sur le mouillé. Yoann part et se charge d’effectuer un chrono de référence et se classe 5ème. Chris part à son tour et ne prend pas de risques. En 7 tours il se rapproche de Yoann et décide de rentrer. Nous sommes dans le top 10 provisoire. Nous sentons le beau temps arriver pour l’après midi et rien ne sert de forcer car les chronos réalisés seront nuls sur une piste sèche.

La séance de l’après midi est comme pressentie sur le sec et la séance du matin ne sert donc plus à rien. Même méthode que le matin, Yoann très rapide va effectuer le temps de référence et Chris se calera dessus pour sa séance. Yoann se classe 8ème et Chris 13ème.
Ce qui, au cumul des 2 temps nous classe 8ème sur la grille de départ et 1er de notre catégorie.



Course

Début de la course, Yoann prend un départ correct et roule dans ces temps de qualification malgré le poids supplémentaire du gros réservoir. Au bout de 40 minutes ses chronos augmentent, le moteur ne prend plus de tours, il se fait dépasser par tout le monde dans la ligne droite. On pense alors à un problème de mise à l’air du réservoir.
Le team manager prend la décision de le faire rentrer, je repars avec le plein et je dois appuyer sur le bouchon de la vanne pour faire rentrer l’air en roulant. Seulement le problème persiste, et peu de temps après, je dois rentrer au stand. Les mécanos changent la pompe à essence très rapidement et Chris repart. Hélas, encore une fois pour 15 tours seulement, il me faut à nouveau rentrer au stand et cette fois on changent le réservoir complet,( nous apprendrons plus tard que 6 team on rencontré les mêmes problèmes de dépôt dans l’essence du à une station service très mal entretenue !) fini l’avantage de la vanne zénith, cette fois c’est 35 secondes pour 18 litres, c’est dur à avaler, et nous sommes bons derniers à ce moment de la course.

Yoann repart le couteau entre les dents, explose son record perso et entame un festival de dépassements, intérieur, extérieur, slalom ! C’est beau à voir et nous remontons au classement dans le but d’accrocher le podium, seulement nous avons déjà plus de 17 tours de retard sur les premiers… Au tour de Chris qui va prendre le rythme de Yoann et réaliser lui aussi un festival de dépassements et améliorer aussi largement son record personnel.

Sur la fin de son relais, la pluie arrive, et Chris repart pour doubler son relais. Il est rapidement dans le coup et nous continuons notre remonté vers le podium. 40 minutes après, Yoann repart 2 virages derrière l'équipage qui occupe la 2eme position du classement 600. Il réussit à le doubler rapidement et un panneautage efficace va lui permettre de le tenir à distance. La pluie redouble de violence, c’est un déluge, plus que 3 minutes et nous serons 2eme 600, un résultat inespéré, le drapeau à damier s’abaisse enfin, je peux enfin respirer.

Un grand coup de chapeau à nos pilotes qui ont su rester patients et rapides, au team pour leurs interventions rapides dans les stands, à nos partenaires pour leur soutien et à nos supporters pour leurs encouragements.


Retrouvez le EMPP Racing Team sur le Web : perso.orange.fr/empp.racing-team/





Imprimez cet article ! Envoyez cet article à un ami !
World-Endurance - Fred14 - 21/04/2008 10:59:18