World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 08.09.19 | 18:35 • Mis à jour le 21.09.19 | 06:40 WORLD-ENDURANCE.COM | 08.09.19 | 18:35 • Mis à jour le 21.09.19 | 06:40


En effet après la déconvenue, la grosse déception de ce titre de champion du monde qui s'est envolé en fumée en 6 minutes.


Six minutes pour finir la course avant la casse de notre moteur au Japon. Un dysfonctionnement électronique serait la cause de notre malheur. Quelques semaines ont été nécessaires pour faire le deuil de ce 11e titre.

Nous sommes maintenant concentrés sur le Bol d'Or au Castellet du 18 au 22 septembre. Le Team SERT a changé de visage après son changement de propriétaire et manager Damien Saulnier.

Ex Junior Team Suzuki, il s'est entouré de nombreux nouveaux visages. L'équipe a été complètement renouvelée excepté ses pilotes, Gregg Black, Etienne Masson, et moi même. Les premiers essais ont été un test grandeur nature. Tout s'est bien déroulé. Les Japonais étaient également présents pour former, aider, surveiller et formater ces nouvelles individualités. Le but est de créer la meilleure équipe possible dans un futur proche.

La moto et les pneus restent les mêmes mais les nouveaux n'ont pas peur de  sortir de la zone de confort pour essayer de nouvelles pistes de réglages. Les pilotes se sont étonnés de pouvoir les utiliser. Les sensations étaient bonnes, surtout le premier jour. La synthèse de ces nombreuses informations portera ses fruits la semaine de course.

La moto reste fiable et sûre ; les Dunlop fonctionne bien au Castellet ; les nouveaux mécanos ont déjà de l'expérience ; nous croyons donc en nos chances. Le rythme sera encore effréné mais 24 heures seront à couvrir !
 
J'ai signé un contrat avec le SERT jusqu'à Noël. Il me reste donc le Bol d'or et les 8H de Sepang en Malaisie le 14 décembre.

Je ne repartirai pas pour une saison complète, Plusieurs raisons m'ont poussées à prendre cette décision. C'est mon choix et je pense avoir fait le tour de la planète ! J'ai tout donné dans ma carrière, pris un plaisir incommensurable en remportant 10 titres de champion du monde… Mais encore beaucoup de projets en tête, d'aventures à réaliser, je ne quitterai pas le milieu comme ça !

J'hésite encore à rouler en 2020,,, le but serait d'intégrer une équipe sympa, une moto sûre, afin de gagner en coupe du monde endurance Stock
Je pourrais aussi certainement commenter sur Eurosport.
Je continuerai à accompagner les pilotes en coaching et faire quelques baptêmes sur circuit.
Je vais pouvoir mettre en place mon projet DAKAR qui me tient à cœur, 1 an ou 2 seront nécessaires avant d'arriver à mes fins.
J'aimerais en profiter également pour vous annoncer la création d'un Dafy moto VP1 sur Besançon dès 2020. Avec mon ami, partenaire et futur associé Raphael Villechaise, nous vous proposerons un très beau magasin d'accessoires et d'équipements moto, ainsi qu'un atelier pour vos révisions ou préparations. Nous cherchons d'ailleurs à créer notre équipe pour ceux que ça intéresse…

Après le Bol d'or nous ferons le point sur la saison 2020.

Merci de votre soutien et nous ferons notre maximum pour gagner un 9ème Bol d'or


Vincent PHILIPPE





  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (2/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (3/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (4/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (5/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (6/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (7/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (8/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Un break s'imposait ... (D.R.)
    Un break s'imposait ... (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Le YART Yamaha domine les tests du Bol d'Or

    • Quoi de Neuf en FIM EWC 2019-2020 ?

    • FIM EWC Bol d'Or

    • FIM EWC 2018-2019, un bilan positif

    • BMW a choisi Dunlop pour son retour dans le Championnat du Monde d'Endurance FIM.

    Plus de news »

    Publicité