World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 11.11.19 | 09:06 WORLD-ENDURANCE.COM | 11.11.19 | 09:06


Au terme d'une course captivante, André Negrão, Pierre Ragues et Thomas Laurent ont terminé au pied du podium des 4 Heures de Shanghai (Chine). Avec douze unités supplémentaires au compteur, l'équipe Signatech Alpine Elf se hisse au troisième rang d'un championnat plus serré que jamais en LMP2.


Absente du podium pour la première fois depuis 2017 lors de la dernière manche au Japon, l'équipe Signatech Alpine Elf arrivait en Chine avec l'objectif de rebondir au plus vite dans une saison où le moindre point pourrait s'avérer décisif.

Sous l'impulsion de son trio, l'Alpine A470 progressait au fil des séances d'essais libres avant que Thomas Laurent et Pierre Ragues ne soient à l'œuvre pour les qualifications. Confrontés à un problème d'antipatinage, les Bleus réagissaient en ne chaussant qu'un train de pneumatiques neufs pour privilégier leurs chances en course.

Après avoir obtenu la septième place de leur catégorie sur la grille, le duo laissait André Negrão se charger du départ. Le Brésilien réalisait un envol exceptionnel pour se hisser au quatrième rang dès le premier tour, puis sur le podium provisoire une boucle plus tard.

Repris par la JOTA n°38, André Negrão préservait la quatrième position après la première salve de ravitaillements, mais une petite erreur dans son tour de sortie ouvrait la porte à deux de ses adversaires. Ses efforts lui permettaient toutefois de faire durer ses gommes plus longtemps que ses rivaux pour remonter dans le classement avant qu'il ne transmette le témoin à Pierre Ragues.

Sixième au moment de prendre la piste, le pilote Silver passait à l'offensive en effaçant la Racing Team Nederland n°29, puis en réduisant l'écart avec la United Autosports. Thomas Laurent poursuivait son travail avant de doubler son relais lors d'un full course yellow à une heure de l'arrivée.

Le Français maintenait un rythme élevé et réussissait à s'emparer de la quatrième place, mais ses espoirs de podium s'envolaient dans un tête-à-queue lui coûtant une vingtaine de secondes. Après un ultime ravitaillement éclair à vingt minutes du drapeau à damier, Thomas Laurent contrôlait cependant avec sérénité le retour de Nyck de Vries dans les derniers tours pour assurer la quatrième position à l'Alpine A470.

Avec douze nouveaux points en poche, l'équipe Signatech Alpine Elf revient à seulement treize unités des leaders au sein d'une catégorie LMP2 toujours incroyablement disputée en LMP2. Le peloton du Championnat du Monde FIA WEC se donne désormais rendez-vous à Sakhir pour clore la première moitié de saison aux 8 Heures de Bahreïn (12-14 décembre).


Ils ont dit

Philippe Sinault, Team principal Signatech Alpine Elf :
« Malgré un week-end compliqué, nous repartons de Chine au troisième rang du championnat. Le format de quatre heures de course n'est pas celui qui nous avantage le plus, mais il s'agit d'une nouveauté à intégrer cette saison. Nous nous en étions plutôt bien sortis à Silverstone, mais c'était un peu plus difficile cette fois. Nous avons longtemps cherché le bon équilibre et nous avons fini par le trouver un peu trop tard. Notre force est toutefois la course et nous étions bel et bien présents dans le match. André a fait un travail fantastique au départ pour nous remettre dans la bonne dynamique et pointer en tête au moment de céder sa place. Nous avons ensuite demandé à Pierre d'économiser de l'essence jusqu'à ce qu'il atteigne son temps de conduite. C'était un rôle ingrat, très frustrant, mais il a su le remplir à merveille dans le cadre de notre gestion des relais. Thomas a terminé avec deux relais et demi sur le même train de pneus malgré une piste très agressive envers les gommes. Nous nous classons finalement quatrièmes et il était difficile d'imaginer faire mieux à la régulière. Ce résultat nous permet de repasser troisièmes d'un classement général incroyablement serré après la victoire de trois équipes différentes en autant de manches. Comme nous le disons depuis le début de la saison, il faudra saisir chaque opportunité pour marquer de gros points sur chaque course. Le format de la prochaine course à Bahreïn devrait davantage nous convenir, mais les débats devraient à nouveau être extrêmement disputés. »

André Negrão : « C'était un week-end difficile d'entrée puisque nous avons un peu tâtonné sur les réglages. Nous avons effectué quelques changements drastiques qui ont amélioré l'ensemble même si cela n'a pas suffi. Nos deux problèmes en qualifications ne nous ont évidemment pas aidés, mais la voiture offrait de bonnes sensations en début de course malgré une dégradation assez prononcée. Vu d'où nous partions vendredi matin, cette quatrième place a un peu le goût d'un podium. C'est un bon résultat dans l'adversité, mais aussi de gros points pour l'équipe au championnat. J'ai déjà hâte de poursuivre le combat à Bahreïn ! »

Pierre Ragues : « Cette course était marquée par une forte dégradation comme nous avons pu le voir sur les temps. J'ai donc essayé d'économiser de l'essence tout en faisant vingt-quatre tours avec les pneus des qualifications. Je me suis concentré sur cet aspect en donnant le meilleur de moi-même : il fallait être régulier, mais aussi doux avec les gommes et ne pas commettre d'erreur. J'avais à cœur de me racheter après Fuji et je suis plutôt content de mon relais, mais nous ne sommes pas là pour nous battre pour la quatrième place. J'espère que nous saurons tirer les leçons de ce week-end pour revenir plus forts et montrer de belles choses à Bahreïn. »

Thomas Laurent : « L'énorme travail abattu ce week-end par les ingénieurs et les mécaniciens n'a malheureusement pas suffi à régler nos petits soucis. J'avais trop de sous-virage en essais, mais l'équilibre était bon lors des qualifications avant ce problème avec l'antipatinage. J'ai trouvé la voiture trop survireuse en course et cela nous a coûté du temps en fin de relais même si mon erreur au premier virage n'a pas aidé non plus. Après ce week-end fait de hauts et de bas, nous devons nous creuser la tête pour aller de l'avant, mais je suis convaincu que nous apprendrons de nos erreurs pour arriver à Bahreïn confiants et prêts pour se battre pour un podium, voire la victoire. »


Classements

4 Heures de Shanghai – LMP2

1. JOTA n°38 121 tours
2. Jackie Chan DC Racing n°37 +17''090
3. United Autosports n°22 +21''727
4. Signatech Alpine Elf n°36 + 1 tour
5. Racing Team Nederland n°29 + 1 tour
6. High Class Racing n°33 + 1 tour
7. Cetilar Racing n°33 + 2 tours
NC. Cool Racing n°42 + 81 tours


Trophée FIA LMP2 Équipes
1. Racing Team Nederland n°29 – 51 points
2. Jackie Chan DC Racing n°37 – 49 points
3. Signatech Alpine Elf n°36 – 38 points
4. Cool Racing n°42 – 36 points
5. JOTA n°38 – 35 points
6. United Autosports n°22 – 30 points
7. High Class Racing n°33 – 26 points
8. Cetilar Racing n°33 – 20 points



www.alpinecars.com





  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (2/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (3/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (4/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (5/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (6/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (7/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (8/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Signatech Alpine Elf continue d'engranger de gros points à Shanghai (D.R.)
    Signatech Alpine Elf continue d'engranger de gros points à Shanghai (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Goodyear' 66, l'histoire des pneumatiques en fond d'écran du film Le Mans 66

    • Signatech Alpine Elf prépare sa riposte à Shanghai

    • Les Hypercars rouleront en Michelin

    • SPIDI #Vintage. Intemporel, le blouson aux deux bandes

    • Le Mans Classic, la billetterie est ouverte !

    Plus de news »

    Publicité