World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 14.12.19 | 18:50 • Mis à jour le 14.12.19 | 18:51 WORLD-ENDURANCE.COM | 14.12.19 | 18:50 • Mis à jour le 14.12.19 | 18:51


Après bien des incertitudes liées à la forte pluie qui s'est abattue sans discontinuer, la course amputée de 5 heures sur 8, fut lancée pour de bon à 18h heure locale. #FIM #EWC


Gilles STAFLER le charismatique Team Manger était venu chercher le podium, il se contentera d'une place d'honneur.

Sous les trombes d'eau qui se sont abattues sur le tracé de Sepang, les pilotes WEBIKE SRC KAWASAKI France n'ont pourtant pas démérité ! La remontée au classement général se poursuit avec une 8ème place au classement provisoire à 5 petits points du 5ème.
 
De remontée, il en fut aussi question durant la course puisque pointée en début d'épreuve à la 13ème place, le trio composé de Jérémy GUARNONI, David CHECA et Erwan NIGON franchira la ligne d'arrivée à quelques encablures du top 5.

En fin d'épreuve sur cette piste piégeuse manquant terriblement de grip, décision fut prise à 30 minutes du drapeau à damiers de doubler le relais de David CHECA alors au guidon alors que Jérémy GUARNONI devait s'élancer.
 
La suite nous est racontée par le plus Français des Catalans : « Mon premier relais était prudent, j'ai pris un rythme que j'aurai souhaité plus soutenu mais il ne m'était pas possible de forcer davantage (j'ai vraiment failli m'envoler à de nombreuses reprises). J'ai donc fait le maximum pour rester dans le coup sans compromettre tout le travail de l'équipe car la chute nous était interdite ! Lors de mon second relais, ayant pris la mesure de mes pneus, j'ai tout donné jusqu'à la fin. Je tenais enfin à remercier vivement mes coéquipiers qui ont fait un super job durant les qualifications avec cette 4ème place sur la grille accompagnée des 2 points de bonus qui en découlent. Nous vous donnons rendez-vous au Mans en avril prochain sur une piste qui nous réussit puisque je rappelle que nous y avons remporté la victoire l'an dernier ! »
 
Le mot de la fin pour Jérémy GUARNONI : « Notre 5ème position finale au classement EWC n'est pas une mauvaise performance compte tenu du manque de grip sur cette épreuve. Plus tard, nous avons espéré passer les pneus intermédiaires qui nous auraient permis de remonter fort mais l'asphalte n'a pas vraiment séché. Nous sommes restés sur notre faim mais sur nos roues !
(y compris durant toute la semaine où aucun de nous trois a chuté) prouvant à la fois que nous sommes véloces mais fiables comme d'ailleurs la Kawasaki Ninja ZX-10RR avec laquelle nous n'avons connu aucune alerte. Rendez-vous dans la Sarthe où nous viserons qu'une seule place : La première !
»





  • 8H00 d'Oschersleben (2/8) » Voir 8H00...
  • 8H00 d'Oschersleben (3/8) » Voir 8H00...
  • 8H00 d'Oschersleben (4/8) » Voir 8H00...
  • 8H00 d'Oschersleben (5/8) » Voir 8H00...
  • 8H00 d'Oschersleben (6/8) » Voir 8H00...
  • 8H00 d'Oschersleben (7/8) » Voir 8H00...
  • 8H00 d'Oschersleben (8/8) » Voir 8H00...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Le Team Webike SRC Kawasaki France accroche la 6ème position (D.R.)
    Le Team Webike SRC Kawasaki France accroche la 6ème position (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Sepang, YART Win !

    • 8 hours of Sepang, les promesses d'une grande première

    • Les engagements pour les 24 Heures Motos 2020 sont ouverts !

    • Départ du Team Webike SRC Kawasaki France à la 4ème position aux 8h de Sepang

    • YAMAHA SEPANG RACING en pole aux 8 hours of Sepang

    Plus de news »

    Publicité