World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 17.06.19 | 16:46 WORLD-ENDURANCE.COM | 17.06.19 | 16:46


#Larbre #Compétition a terminé l'édition 2019 des 24 Heures du Mans, terminant à la 17ème position du classement général avec sa #Ligier JS P217. #FIA #WEC #LeMans24


La structure du Val de Vienne conclut sa campagne en championnat du monde d'endurance FIA (WEC) 2018/19 avec une quatrième place des équipes engagées en LMP2 lors du double tour d'horloge. Cette course bénéficiant d'un coefficient de 1.5, elle permet également aux hommes de Jack Leconte de s'emparer de la cinquième place du championnat LMP2.
 
S'élançant depuis la 28éme place sur la grille de départ regroupant 61 concurrents, le pilote américain Nicholas Boulle a commencé à remonter au classement lors de son premier triple relais avant qu'une crevaison ne l'oblige à rentrer aux stands pour passer le volant à Romano Ricci qui a effectué un bon relais.
 
Erwin Creed est monté à bord de la Ligier JS P217 avant de recevoir une pénalité de cinq secondes pour avoir touché un retardataire lors d'un dépassement à Mulsanne. Alors qu'il était en 25ème position au général, Erwin a profité de l'entrée en piste de la Voiture de Sécurité pour repasser le volant à Nicholas. Lorsque la pluie s'est annoncée timidement sur le circuit des 24 Heures, le Texan ne commettait pas de faute et remontait jusqu'à la 21ème position à la fin de son deuxième triple relais.
 
Au cours de la nuit, l'équipe française a connu quelques petits soucis, notamment lorsque le capot de la voiture se détachait soudainement. La Ligier était également à nouveau victime d'une crevaison mais grâce à la précision de la télémétrie et la réaction des mécaniciens, la No.50 perdait le minimum de temps dans les stands et conservait sa position au classement.
 
Les trois pilotes ont continué d'attaquer dès le lever du jour, progressant vers la 19ème place. La stratégie de l'écurie du Val de Vienne – et ses 25 ans d'expérience au Mans – ont permis à l'équipage de la No.50 de gagner deux places supplémentaires lors des dernières heures de la dernière manche de la Super Saison du championnat du monde d'endurance FIA 2018/19.

Jack Leconte, Team Manager : « Larbre Compétition a couru 26 fois au Mans et rallié l'arrivée à 24 reprises. Cette statistique confirme le sérieux de l'équipe et la qualité de préparation de nos voitures. Le calendrier de la « Super Saison » comprenait deux éditions des 24 Heures du Mans. L'année passée, Romano et Erwin découvraient cette épreuve et ont eu du mal à avoir une vision globale de l'événement. Ils ont finalement adhéré au programme que nous avions préparé pour eux, avec notamment une meilleure préparation physique qui nous a permis d'effectuer des triples relais très adaptés à la capacité des pneumatiques et de mettre en place la bonne stratégie. Nous n'avons rencontré ce week-end qu'un seul petit souci technique lorsque le capot moteur s'est détaché, nous coûtant seulement deux tours. La voiture a été très bien préparée et nous n'avons pas eu le moindre souci de moteur, boite de vitesses, freins, ou de suspensions ; tout s'est bien déroulé. Cette édition des 24 Heures du Mans a été très agréable et ce fut un plaisir de mettre en place un tel programme. »
 
Nicholas Boulle : « Nous avons bien débuté la course, gagnant rapidement quelques positions au classement et nous avons ensuite continué notre progression au fil des relais. Je pensais que la piste allait venir à nous rapidement mais ce ne fut plus compliqué que prévu ; je suis vraiment heureux de rallier l'arrivée. La catégorie LMP2 est extrêmement compétitive et il se passe toujours quelque chose. Il est impossible de relâcher la pression, nous devons être à fond tout le temps pendant 24 heures. J'étais en piste samedi soir et c'est alors que l'on se rend compte que c'est parti pour un double tour d'horloge. Lorsque vous entrez dans les S Porsche en sixième et que vous prenez le point de corde sans le voir, c'est une sensation unique. »
 
Romano Ricci : « Nous avons effectué une belle course et nous avons été tous les trois solides, formant un équipage homogène ce qui a été notre force. Il n'y avait pas un pilote de pointe et deux autres plus lents, nos temps étaient assez comparables. Nous n'avons pas fait de grosses bêtises, de tête-à-queue, et nous avons su éviter toutes les embûches, nous permettant ainsi de remporter la 12ème position en LMP2. J'avais dit avant la course que si nous terminions dans les 10 premiers, ce serait un peu comme une victoire et nous avons pratiquement atteint cet objectif. C'est un peu comme si nous étions montés sur le podium ! Franchir la ligne d'arrivée a été un moment magnifique, avec tous ces drapeaux et les commissaires. C'est alors que l'on se rend compte du nombre de gens qui travaillent sur la piste. J'ai trouvé ce dernier tour vraiment romantique. Je suis épuisé mais je suis un homme heureux ! »
 
Erwin Creed : « Je suis très satisfait du travail de mes deux équipiers qui m'ont toujours rendu une voiture en bon état après chacun de leurs relais. Le début de course a été difficile car je me suis mis la pression et je n'ai trouvé le bon rythme qu'à partir de ce matin lorsque mes temps ont commencé à être bons. Les conditions de course n'étaient pas faciles, notamment lorsque les Voitures de Sécurité quittaient la piste. Il fallait vraiment être prudent. J'ai suivi les conseils de Jack et préféré faire attention plutôt que de prendre des risques inutiles. Il vaut mieux perdre quelques secondes et ne pas partir en tête-à-queue ou sortir de la piste. »






  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (2/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (3/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (4/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (5/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (6/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (7/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 What a Race ! (8/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Larbre Compétition à l'arrivée de la 87ème édition des 24 heures du Mans (Esprit-Racing)
    Larbre Compétition à l'arrivée de la 87ème édition des 24 heures du Mans (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Signatech Alpine Matmut fait coup double

    • Alonso, Buemi, Nakajima

    • Tony Parker s'associe au groupe IDEC

    • DUQUEINE Automotive présente son prototype LMP3 2020, DUQUEINE D08

    • Larbre Compétition toujours dans la course malgré quelques soucis pendant la nuit

    Plus de news »

    Publicité