World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 14.06.19 | 20:17 • Mis à jour le 14.06.19 | 20:17 WORLD-ENDURANCE.COM | 14.06.19 | 20:17 • Mis à jour le 14.06.19 | 20:17


#Larbre #Compétition est globalement satisfait des essais libres et des trois séances qualificatives qui se sont déroulés mercredi et jeudi dans le cadre de la semaine de course des 24 Heures du Mans 2019. #LEMANS24 #FIA #WEC


Les pilotes Erwin Creed, Romano Ricci et Nicholas Boulle ont profité de ces roulages pour peaufiner les réglages et l'équilibre de la Ligier JS P217 No.50 en conditions de course plutôt que faire un temps qualificatif.
 
Après le traditionnel pesage dimanche, la retraite avec les pilotes lundi et la séance officielle d'autographes mardi, les essais libres ont commencé mercredi après-midi. Le programme a été un peu retardé après la sortie de piste d'Erwin en fin de séance, puis le contact de la voiture à haute vitesse avec un « floppy » lors de la première qualification, occasionnant des dégâts importants à l'avant du prototype.
 
Hier, Larbre a continué ses préparatifs pour la course lors des deux dernières séances qualificatives. Ne cherchant pas à faire un temps, la No.50 s'élancera depuis la vingtième place sur la grille de départ des LMP2. Avec une expérience de plus de 25 ans au Mans, Jack Leconte et son équipe technique préfèrent se concentrer sur le confort et l'endurance de la voiture en conditions de course plutôt que jouer les chronos lors des qualifications.
 
Cet après-midi, la Parade des Pilotes se déroulera dans le centre-ville du Mans. Samedi matin, le warm-up de 45 minutes est programmé à 9h00 et le départ de la 87ème édition des 24 Heures sera donné à 15h00.

Jack Leconte, Team Manager : « La journée de jeudi a été plus calme que celle de mercredi. Malgré nos recommandations et conseils auprès de nos pilotes, nous avons vécu pour la cinquième année consécutive une sortie de piste dans les S Porsche. Cette fois-ci avec un pilote assez habile pour ne pas aller taper le mur ce qui a ensuite simplifié le travail de l'équipe. Nous avons aussi un pilote turbulent qui n'a pas écouté le briefing de monsieur Eduardo Freitas [Directeur de Course du FIA WEC] qui a détaillé les dégâts que peut occasionner un contact à haute vitesse avec un « floppy ». Cela nous a obligés à interrompre plus tôt que prévu la séance de mercredi soir pour réparer la face avant de la voiture. Erwin n'a donc pas pu effectuer ses cinq tours qualificatifs, nous l'avons donc fait rouler en priorité hier. Nous avons ensuite continué de peaufiner les réglages de course et nous avons effectué une longue séance de nuit pour nous assurer que nos trois pilotes soient confortables avec la voiture et puissent avoir un niveau de performance soutenu lors de la période nocturne de la course. Nous avons gagné deux secondes par rapport à mercredi et nous sommes vraiment au contact de l'ensemble des LMP2. »
 
Erwin Creed : « J'ai fini sur une mauvaise note mercredi lorsque je me suis retrouvé dans le bac à gravier dans les S Porsche. Tout allait bien avant que je ne commette cette faute et nous avons pu enchainer les tours. J'ai donc été très prudent hier lorsque j'ai repris la piste car je ne voulais surtout pas faire de nouvelle erreur. J'ai pris mon temps pour me remettre en confiance et tout s'est bien passé, de jour comme de nuit. Je suis satisfait de mon rythme, je n'ai jamais cherché à faire un temps, je me suis contenté de suivre le programme de travail et de bien préparer la course. »
 
Romano Ricci : « J'ai pu effectuer un long roulage hier après-midi, cela m'a permis de prendre mes marques et de me caler correctement. J'ai ensuite essayé de faire un temps et je suis satisfait de ma performance ; j'aurais pu aller plus vite mais c'est sans importance. Ce qui compte c'est que la voiture est saine, bien équilibrée et l'on pourra la conduire pendant 24 heures de manière sécurisante. Ceci montre aussi l'importance du roulage, l'équipe peut affiner tous les réglages possibles mais il est primordial de passer du temps en piste pour permettre aux pilotes de prendre leurs repères. Les vitesses atteintes sur ce circuit sont très élevées et il faut absolument être en confiance. Il nous reste encore une marge de progression mais le plus important est que nous sommes tous les trois dans le même rythme. Nous savions que nous n'allions pas nous battre pour la pole car nous n'avons pas de pilote pro, mais les choses devraient être différentes pendant la course. »
 
Nicholas Boulle : « Nous avons pu compléter notre tableau de marche lors de ces deux journées. On a toujours l'impression qu'il faudrait plus de temps pour être mieux préparés et gagner des places sur la grille de départ. C'est toujours la course contre la montre et j'espère que nous allons pouvoir remonter au classement. Nous avons bien développé nos réglages et nous devons maintenant rester concentrés et finaliser les derniers détails pour samedi. »





  • #LEMANS24 2019 Les Essais Libres & Qualificatifs (2/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 Les Essais Libres & Qualificatifs (3/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 Les Essais Libres & Qualificatifs (4/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 Les Essais Libres & Qualificatifs (5/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 Les Essais Libres & Qualificatifs (6/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 Les Essais Libres & Qualificatifs (7/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • #LEMANS24 2019 Les Essais Libres & Qualificatifs (8/8) » Voir #LEMANS24 2019...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Des essais libres et qualificatifs studieux pour Larbre Compétition (D.R.)
    Des essais libres et qualificatifs studieux pour Larbre Compétition (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • #24HLEMANS Pole Position LMP2 pour la #28 TDS Racing

    • Signatech Alpine Matmut présent dans l'adversité

    • 87e 24 Heures du Mans

    • Troisieme Participation d'IDEC Sport aux 24 Heures du Mans

    • 24 Heures du Mans, interview de S.A.S La Princesse Charlène de Monaco

    Plus de news »

    Publicité