World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 23.09.19 | 06:39 WORLD-ENDURANCE.COM | 23.09.19 | 06:39


Une fois de plus, les courses ne se ressemblent pas pour les Verts. Après avoir magistralement remporté le titre de champion du Monde d'Endurance à Suzuka lors de la clôture du précédent championnat, les hommes de Gilles Stafler sont passés du rire aux larmes.


Fidèle à sa réputation, le championnat du Monde d'Endurance nous a réservé une nouvelle fois bien des surprises, au détriment de l'équipe WEBIKE SRC Kawasaki France.
 
Samedi 21 Septembre 15H : Le départ fut donné sous la pluie, cette dernière n'ayant tout de même pas refroidi les très nombreux spectateurs massés tout le long du circuit. Pour la première fois depuis le retour du Bol d'or au circuit Paul Ricard, la course fut déclarée « wet ». A cela, le mistral s'est invité à la fête compliquant encore un peu plus la tâche de Erwan Nigon, David Checa et Jérémy Guarnoni.
 
Le premier nommé effectue un départ prudent sous des trombes d'eau mais au contact du leader de la course et en embuscade. Puis, c'est au tour de David Checa de s‘élancer, la Kawasaki Ninja ZX-10RR flanquée du N°1 occupe alors la 4ème position.
 
Mais très vite, le temps se gâte et les neutralisations de course se succèdent. Décision fut prise alors de stopper l'épreuve, le vent très perturbant et dangereux obligeant les officiels à prendre une sage décision : la course est suspendue et un nouveau départ sera donné dimanche 22 septembre à 6 heures sous un safety car qui s'effacera quelques minutes après, lâchant la bride des 52 équipages encore en course. David Checa est en selle, le plus français des catalans livrera bataille pour ne pas décrocher de la tête (la une sera pointée entre la 3ème et la 5ème position).

7H00 : C'est au tour de Jérémy Guarnoni de prendre le relais sur une piste séchante. Ce dernier à l'attaque doublera même son relais pour fondre vers la tête de la course.

8H45 : A cet instant Erwan Nigon monte sur la Kawasaki Ninja ZX-10RR, il s'agira malheureusement de la dernière apparition de la N°1 sur ce 83ème Bol d'or.
 
Quelques minutes plus tard, le pilote du WEBIKE SRC Kawasaki France sera victime d'une terrible et spectaculaire chute heureusement sans gravité mais qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Alors dans le sillage d'un concurrent, ce dernier cassera d'un coup son moteur projetant immédiatement de l'huile sur la piste et en pleine trajectoire.

La suite nous est racontée par le principal intéressé, Erwan Nigon : « J'ai vu immédiatement la fumée, le problème est que le pilote ne s'est pas rendu compte sur le moment qu'il cassait son moteur. Malheureusement au lieu de s'écarter de la trajectoire, il a utilisé toute la largeur de la piste comme si de rien n'était ! La chute était inévitable. A peine après avoir percuté les pneus, je me suis retrouvé bloqué sans pouvoir m'extraire. Puis, c'est au tour d'un autre concurrent de chuter, sa moto d'une part venant me taper de plein fouet, d'autre part le contexte de l'huile omniprésente conjuguée aux deux réservoirs qui se sont percutés, l'ensemble s'est embrasé dans une sorte d'explosion ! J'ai eu très très chaud au sens propre comme au sens figuré (ma combinaison de cuir ayant commencé à prendre feu !), mais au final je m'en sors sans une égratignure. Je suis très affecté par ce qui vient d'arriver car la moto a entièrement brûlé. C'est très dommageable pour Gilles Stafler et toute l'équipe. »
 
Néanmoins une bonne nouvelle est venue éclaircir ce week-end pluvieux : Les 4 points acquis hier lors des qualifications s'additionnent aux 7 supplémentaires glanés lors du premier classement intermédiaire (la 1 était alors en 4ème position). Ils ne seront pas de trop lors du décompte final !
 
Enfin toute l'équipe tenait à remercier chaleureusement les partenaires qui ont répondu présent sur cette course : Les dirigeants de WEBIKE / Moto House 21, mais aussi Elf, Pirelli, Hella Gutmann, Tivoly, Arrow et Publijet.  A ceux-ci, ainsi qu'aux nombreux fans, nous leur donnons rendez-vous lors de la prochaine épreuve qui aura lieu Le 14 Décembre à Sepang (Malaisie).

 

Kawasaki





  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (2/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (3/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (4/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (5/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (6/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (7/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (8/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Bol d'Or 2019, Abandon du Team Webike SRC Kawasaki France suite à une chute sur de l'huile (Esprit-Racing)
    Bol d'Or 2019, Abandon du Team Webike SRC Kawasaki France suite à une chute sur de l'huile (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • 83e Bol d'Or Moto

    • Le Bol d’Or est repris dimanche à 6H00

    • Le Bol d'Or relancé dimanche matin à 06H00

    • Bol d'Or 2019, le Team Webike SRC Kawasaki France qualifié deuxième pour la course

    • YART Yamaha en pole au Bol d'Or

    Plus de news »

    Publicité