World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 28.09.19 | 07:52 WORLD-ENDURANCE.COM | 28.09.19 | 07:52


Cela fait 4 ans que nous participons à cette épreuve avec la MV Agusta B3 800 #121 Ul'Team Bike.


La première fois en 2016, avec Franck Tauziède et moi même où nous nous étions qualifiés second pour finir 8ème en étant reparti 55ème suite à une chute survenue lors de la première heure de course.

L'année suivante, nous engageons la moto avec Sébastien Lager et Simon Potillion à son guidon qui en partant de la première place sur la grille finiront second à 2 dixième des vainqueurs.

En 2018, Sébastien Lager, solidement épaulé par Julien Michaud, placerons à nouveau la moto en pole position.

Nous nous verrons malheureusement contraint d'abandonner suite à une casse moteur due à une fuite d'eau provoquée par un accrochage avec un attardé alors que nous étions largement en tête.

Cette année, toujours avec le même équipage (S.Lager/J.Michaud) c'est à la 3ème position que nous prendrons le départ après une semaine difficile à la recherche des bons réglages.

A noter aussi, la très belle qualification avec le 4ème temps pour la moto Ul'Team Bike 2 #157 emmenée par Gilles Bernard et Lothaire Hemmer qui sans les soucis rencontrés en course, pouvaient largement espérer la victoire dans leur catégorie et même surement un top 5 au scratch.

Sur le papier, nous ne sommes pas les favoris et c'est confirmé au vu de ce que l'on aura pu observer tout au long de la semaine et des essais pré-bol auxquels nous n'avons pas participé.

Nous pouvons sans peine affirmer que la tâche ne sera pas facile.

Seulement voilà, la course étant ce qu'elle est, après un premier relais plutôt intense où nous verrons plusieurs équipages s'échanger les places du top 5, nous nous calerons finalement second à la poursuite de l'équipage de tête qui avait prit un peu le large et que nous ramarrons gentiment pendant notre second relais.

La course bat son plein et son lot d'évènements fait alors apparition.

Des chutes, des interruptions sous safety-car (2), des casses moteurs, des bagarres en piste, dans les stands, des élaborations de stratégie qui changent en fonction des évènements, bref, une bien belle édition avec bon nombre d'équipages rapides qui peuvent prétendre à la victoire et qui semble ne rien vouloir lâcher.

C'est finalement grâce au talent de nos pilotes, à l'efficacité de nos mécaniciens/ravitailleurs (Brice Le Tennier, Damien Gicquel et Loïc Marguin) , de nos panneauteu(se)rs (Aline Verger et Yannis Brunet), des supportrices (Corinne Lager et Sonia Casey), de notre intendant (Julien Genuit) et à la gestion de la course de votre serviteur admirablement secondé par Franck Tauziède et Fabrice Vanderdonkt, que nous atteindrons le Graal tant convoité qu'est l'accès à la plus haute marche du podium et qu'on appelle "Victoire"...

C'est la première fois qu'une MV Agusta remporte cette course depuis la tentative de Arnaud Vincent et Bertrand Gold en 2013 (3ème).

Remerciement spécial au Team Motors Events pour leur aide et soutien tout au long de cette épreuve.


Fred Chaplain - Team manager #121 Ul'Team Bike





  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (2/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (3/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (4/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (5/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (6/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (7/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • FIM EWC 83e Bol d'Or Moto (8/8) » Voir FIM EWC 83e...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Bol d'argent 2019, une Diva au Nirvana ! (Esprit-Racing)
    Bol d'argent 2019, une Diva au Nirvana ! (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • L’Ultimate Cup, une première sur le Bugatti !

    • 12 Heures de Magny-Cours 2019

    • Favoris au tapis...

    • D'une pierre trois coups !

    • Quatrième Edition des 12 Heures de Magny-Cours

    Plus de news »

    Publicité