World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 25.09.18 | 14:26 • Mis à jour le 01.10.18 | 15:48 WORLD-ENDURANCE.COM | 25.09.18 | 14:26 • Mis à jour le 01.10.18 | 15:48


La Présidente du Conseil Régional des Pays de la Loire donnera samedi 29 septembre, à 15 heures, le départ des #24 #Heures #Karting, sur le #CIK du #Mans. Cette 33e édition s'annonce particulièrement disputée, dans toutes les catégories, avec 32 équipes internationales engagées.


Samedi 29 septembre 2018, à 15 heures, sur le CIK du Mans, le suspens sera entier au moment de libérer les concurrents de la 33e édition de la plus célèbre épreuve d'endurance karting du monde.  Dans la catégorie GP1, avec les nouvelles motorisations OK, on enregistre une participation record de 13 équipages. La lutte entre les teams d'usine et les équipes privées s'annonce plus incertaine que jamais, les deux grandes marques engagées officiellement ayant affûté leurs armes avec le plus grand soin. Le plateau GP2 ne sera pas en reste avec les meilleurs spécialistes bien décidés à figurer le plus haut possible au classement général. Enfin, la jeunesse aura l'occasion de briller au travers d'un équipage GP3 d'une moyenne d'âge inférieure à 15 ans.

Les 29 et 30 septembre 2018, Le Mans résonnera doublement des clameurs de l'endurance. L'ACO a en effet décidé d'organiser simultanément deux grands évènements sportifs, une prouesse que seul un club de cette envergure est à même de réussir. Les 24 heures Camions, comptant pour le  Championnat d'Europe FIA des Camions de Compétition, partageront l'affiche et le public de ce week-end exceptionnel avec les 24 Heures Karting, carde du Championnat FIA Karting d'Endurance, dont l'accès est gratuit pour les spectateurs.

Les 24 Heures Karting 2018 ont une double particularité. Tout d'abord, leur renommée attire de plus en plus de participants internationaux. Aux équipes 100 % belges ou tchèques, s'ajoute une quinzaine de pilotes intégrés à des teams tricolores. Les femmes seront également présentes dans la course comme l'an dernier avec l'équipe n°67 entièrement féminine. L'éventail des âges s'élargit également puisque les candidats Master dépassent allègrement les 30 ans de moyenne, soit plus du double de celle du n°24 en gagé en GP3 et composé de deux anciens vainqueurs du Volant ACO, Mathis Poulet et Lukas Papin, qui seront associés à Pierre-François Duriani et Evan Spenle, quatre pilotes formés dans le Championnat de France Junior de la FFSA Academy basée au Mans.

L'autre spécificité de cette 33e édition concerne la progression du nombre de karts GP1 en lice pour le Championnat FIA Karting d'Endurance qui se rapproche progressivement de la moitié du plateau.  La conquête de ce titre prestigieux n'en sera que plus valorisante. Il va s'agir d'une nouvelle confrontation entre quelques équipes d'usine et les meilleurs spécialistes privés de l'endurance. En parallèle, la compétition entre les motoristes concerne principalement les marques TM Racing et Vortex.

Sodikart engage un équipage chargé de briguer la victoire, le n°3, composé du Champion du Monde Tom Joyner (GBR) associé aux expérimentés Bas Lammers (NLD) et Anthony Abbasse (FRA), multiple vainqueur de l'épreuve, et au rapide Alex Irlando (ITA). Son rival direct sera le n°2 CRG SpA mené par deux Champions du Monde, Paolo De Conto (ITA) et Pedro Hiltbrand (ESP), ainsi que deux jeunes talents, Callum Bardshaw (GBR) et Andrea Rosso (ITA).

Du côté des privés, les prétendants ne manquent pas. Le vainqueur 2017 Rouen GSK arborera fièrement le n°1 pour une formation entièrement renouvelée : Yann Bouvier (FRA), Milane Petelet (FRA), Thomas Mialane (FRA) et Jules Mettetal (FRA). IL faudra compter sur les autres protagonistes du Championnat de France d'Endurance le n°50 La Manche Kart Mag, le n°10 Wintec, ou encore deux transfuges de la GP2, le n°95 JFJ Performance, vainqueur l'an dernier et le n°36 Cormeilles – KURB by MD. Le n°9 London Kookeli ne manquera pas d'argument tandis que les deux équipes Czech Endurance Karting Blue et Red n°7 et n°8 seront à découvrir.

La compétition sera très intéressante à suivre en GP2 lors de l'épreuve phare de la saison en Coupe de France d'Endurance, par exemple du côté du n°72 KMD – Sarthe Objectif 24 et du n° 11 Jac Kart en l'absence du dernier vainqueur passé en GP1.

Le programme 2018 des 24 Heures Karting comprendra également les 24 Minutes Jeunes, une compétition réservée aux pilotes entre 10 et 13 ans de la catégorie FFSA Cadet. Les Karts Historiques ne seront pas oubliés avec une nouveauté, les “20000 tours/minute“, destinée aux machines de 1986 à 2003, aux mécaniques refroidies par air capables d'atteindre des régimes incroyables qui ont forgé l'image sportive de la discipline.

www.lemans.org





  • 24H00 Karting 2018 (2/4) » Voir 24H00 Karting...
  • 24H00 Karting 2018 (3/4) » Voir 24H00 Karting...
  • 24H00 Karting 2018 (4/4) » Voir 24H00 Karting...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Christelle Morançais starter des 24 Heures Karting 2018 au CIK du Mans (D.R.)
    Christelle Morançais starter des 24 Heures Karting 2018 au CIK du Mans (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Triple victoire pour Ligier à Spa Francorchamps

    • Un Podium Tant Attendu !

    • MissionH24, Episode 1, Spa-Francorchamps

    • MissionH24 a mis l'hydrogène en piste

    • Le Camion a la cote au Mans

    Plus de news »

    Publicité