World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 16.05.16 | 08:35 WORLD-ENDURANCE.COM | 16.05.16 | 08:35


« La chute n'est pas un échec. L'échec est de rester là où on est tombé. » Socrate. #So24! #Lombard #Racing #Imola


La deuxième manche de l'European Le Mans Series se tenait sur le l'Autodromo Enzo e Dino Ferrari dans la ville d'Imola. Si la météo menaçait dès le début des roulages, les séances d'essais libres et qualificatives se sont finalement tenues sur piste sèche. La dernière heure de course a été le théâtre de pluies abondantes sur le circuit d'Imola, et la course des 4 Heures d'Imola s'est terminée sous safety car.

Lors des deux séances d'essais libres de vendredi et samedi, Jonathan Coleman, Vincent Capillaire et Olivier Lombard ont tout d'abord repris leur voiture en main, travaillé sur les réglages pour ce circuit parfois difficile à appréhender car très rythmé, vallonné et tournant dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

Après Vincent Capillaire à Silverstone, c'est Olivier Lombard qui s'est concentré sur la qualification de la voiture à Imola. Il a placé la Ligier JS P2 n°22 sur la quatrième ligne de la grille de départ, à 9 dixièmes de la pole position, et à peine 2 dixièmes de la pole 2015.

La course : Vincent Capillaire a pris le départ et géré les deux premiers relais, mais s'est vu infliger une pénalité pour « non-respect des distances imposées pendant le tour de formation » (art 10.1.11 b). Il a dû observer un Drive Through perdant ainsi trois places au classement général. Jonathan Coleman prenait le volant de la Ligier JS P2 n°22 après 75 tours pour assurer le troisième relais, tandis qu'Olivier Lombard ramenait la voiture à l'arrivée à l'issue des deux derniers relais qui se déroulaient toutefois sous des trombes d'eau (dernière heure de course) et pour la plus grande partie sous FCY (Full Course Yellow). À la vue de la météo exécrable, la direction de piste choisissait même de terminer la course derrière la voiture de sécurité.

Vincent Capillaire :
C'était une course difficile, mais au final très enrichissante pour la suite, car cela nous a donné beaucoup de matière pour travailler. Le circuit est éprouvant pour la voiture et exigeant en terme de réglages. Du coup cette épreuve est une très bonne expérience. C'est dans la difficulté que l'on progresse, car c'est là que l'on peut analyser, comprendre et évoluer.

Jonathan Coleman : Nous avons encore emmagasiné de l'info sur la voiture avant d'aborder les prochaines 24 Heures du Mans, et c'est une bonne chose. Nous sommes arrivés au bout et pouvons poursuivre notre préparation.

Olivier Lombard : Comme à chaque meeting, nous avons abordé ce week-end avec l'objectif d'accomplir le travail, de continuer à nous adapter à la voiture et elle à nous, et c'est ce que nous avons fait. Nous avons progressé notamment en conditions de qualifications. En ce qui me concerne pour la course, j'ai pris le volant juste avant la pluie, et avec les trombes d'eau qui sont tombées, je n'ai pas eu l'occasion de m'exprimer. Ce qui compte, c'est que nous n'avons pas eu de problème sur la voiture, et c'est bien pour aborder Les 24 Heures du Mans.

Essais Libres 1 : 32 tours - P10 - Vincent Capillaire 1:36.927
Essais Libres 2 : 42 tours - P9 - Olivier Lombard 1:36.098
Qualification - P8 - Olivier Lombard 1:34.682 (Pole : 1:33.780)
Course 4 Heures d'Imola : P11

Prochain rendez-vous avec So24! by Lombard Racing, Olivier Lombard, Vincent Capillaire et Jonathan Coleman : 24 Heures du Mans.
Samedi 5 Juin : Journée test
Samedi 18 / Dimanche 19 juin : 24 Heures du Mans

Prochain Rendez-vous ELMS : 4 Heures du Red Bull Ring - Autriche - 17 juillet



Cliquez pour agrandir l'image
So24! by Lombard Racing poursuit son apprentissage à Imola (ERDA)
So24! by Lombard Racing poursuit son apprentissage à Imola (ERDA)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité