World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 11.04.16 | 14:26 WORLD-ENDURANCE.COM | 11.04.16 | 14:26


Il n'y a qu'un pas ! #VDEV


Frédéric Sausset revient en V de V avec sa toute nouvelle LMP2 pour la course GT/Tourisme/LMP de 4 heures au Mans. L'occasion pour lui de retrouver l'ambiance du V de V et continuer son perfectionnement pour la course des 24H du Mans en juin 2016.


Comment s'est passé votre première année en tant que pilote ?

Ca s'est très bien déroulé parce que j'arrivais et que je ne connaissais rien au milieu de la course automobile, je n'avais pas d'expérience et je suis persuadé que la formule du V de V était la meilleure formule qui puisse me mettre dans le bain du sport automobile. Petit à petit tous les rouages ce sont mis en place et, grâce aux conseils avisés de Christophe, j'ai progressé au fil des épreuves  aussi bien en performance qu'en temps de conduite. Pour l'aventure des 24 heures du Mans c'était vraiment la meilleure formule de perfectionnement.


Comment vous préparez-vous psychologiquement et mentalement pour une course ?

J'ai un programme avec mon kiné de deux ou trois heures par semaine avec des mouvements spécifiques liés au sport automobile et puis je fais plus d'une heure de vélo par jour, plus une demi-heure environ d'exercices physiques sur les  abdos, le cou et les bras, et dès qu'il va commencer à faire beau je fais de la natation.

Mentalement c'est compliqué parce que je fais un peu tout dans cette aventure SRT 41, à la fois aller chercher des sponsors, m'occuper des réseaux sociaux, du site internet, aller rouler et en plus j'ai mon entreprise à faire tourner derrière. Ca fait beaucoup de choses qui s'entrechoquent les unes avec les autres. Je suis en plus de nature assez anxieux, avant chaque début de course, je ne mange pas beaucoup et j'ai la boule au ventre. Heureusement, j'ai mes deux piliers fondamentaux qui sont ma femme Frede et Christophe Tinseau qui me connaissent par cœur. Nous formons une belle famille et c'est ça qui est bien. Je m'appuie pour tout le côté technique sur Christophe, sur ses conseils, sur sa grande expérience, et pour le côté émotion avec ma femme.


Comment se passe l'entente avec vos co-équipiers ?

C'est parfait, c'est exactement comme j'imaginais ce type d'aventure. C'est une aventure sportive mais c'est avant tout une aventure humaine. Avec Christophe, je crois on ne fait qu'une personne à deux, on s'entend tellement bien c'est extraordinaire. Dans Le choix du troisième pilote, pour moi, ce qui était primordial c'était de trouver quelqu'un qui avait le même état d'esprit  que Christophe et moi et avec Jean-Bernard c'est exactement ça. Nous avons roulé ensemble pour la première au Castellet, il y a quinze jours, on avait l'impression qu'on roulait ensemble depuis longtemps et qu'on se connaissait par cœur tous les trois. Christophe le connaît très bien mais moi je ne le connaissais pas beaucoup et finalement il y a une ambiance qui est extraordinaire. Que ce soit sur la piste, dans les box ou en dehors de la piste, le soir au resto, exactement comme je le souhaitais une excellente entente avec tous le même but pour cette aventure là.


Qu'attendez-vous de la course V de V du Mans ?

Il y a plusieurs choses dans la course V de V du Mans, tout d'abord le fait que vous me manquez un peu, l'ambiance que l'on a eu pendant la saison me manque. J'ai terriblement apprécié. Il y a aussi le fait de pouvoir rouler au Mans avec ma LMP2 sur une partie du circuit car la sortie des stands et l'environnement sont les mêmes, c'est pour moi une répétition avant le 5 juin. C'est aussi l'occasion de retrouver des personnes avec qui je m'entendais très très bien en V de V. Il y en un certain nombre qui a suivi en ELMS mais ils sont aussi en V de V et puis j'ai de très bonnes relations avec notamment les Da Rocha, Jean Paul Pagny,…et retrouver toute l'équipe du VdeV me ravit.


Qu'est ce que l'on peut vous souhaiter pour les prochains mois ?

De passer le drapeau à damiers  le 19 juin et poursuivre…



Le V de V c'est sur www.vedev.fr



Cliquez pour agrandir l'image
Il n'y a qu'un pas ! #VDEV (D.R.)
Il n'y a qu'un pas ! #VDEV (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • LM P3 - Norma, sixième constructeur de châssis

  • Alpine affirme ses ambitions avec le meilleur temps du prologue officiel

  • Essais ELMS concluants pour Pegasus Racing

  • Deux Alpine A460 à la conquête du championnat du monde FIA WEC

  • Objectif atteint pour So24! by Lombard Racing au Castellet

Plus de news »

Publicité