World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 17.04.16 | 18:13 WORLD-ENDURANCE.COM | 17.04.16 | 18:13


Après une superbe pole position, tout était réuni pour briller lors de cette première manche de l'European Le Mans Series. Cependant, un souci mécanique est venu ruiner les espoirs de l'équipe. #ELMS #TDS


Le coup du chapeau aux essais
Tout avait pourtant bien commencé. Le trio de pilotes, Mathias Beche, Pierre Thiriet et Ryo Hirakawa est tout de suite dans le rythme, bien aidé par les pneus Dunlop. Aussi bien dans des conditions de piste rendues difficiles par la pluie que sur piste sèche, l'Oreca 05 – Nissan n°46 Thiriet by TDS Racing s'empare du meilleur temps de chaque séance d'essais libres le vendredi. Le lendemain, sur un circuit détrempé et après une averse de…neige, Mathias Beche ne laisse aucun espoir à ses adversaires. Il signe la pole position avec plus d'une seconde sur son plus sérieux poursuivant en 2:06.471.

Un problème technique met fin à la course
L'équipe Thiriet by TDS Racing décide de faire partir Pierre Thiriet en premier. En partant de la pole position, « j'ai dû m'élancer sur le mauvais côté de la piste, la partie la plus grasse et froide, en pneus slick. Ils ont vite perdu en température et ce fut donc difficile d'être dans le bon rythme dés le premier virage. Je suis sorti un peu large mais j'ai limité les dégâts sans prendre de retard
Alors 6e, Pierre réalise de bons temps au tour. «J'avais un bon rythme lors de mes premiers tours car je voyais que le leader ne creusait pas l'écart sur moi. » Cependant, au 11e tour, un souci d'accélérateur bloqué met un terme définitif à la course de l'Oreca 05 Nissan n°46. Pierre sort de la piste et tape le mur de pneus. C'est l'abandon ! « J'ai senti que quelque chose n'allait pas et j'ai tiré tout droit dans un bac à graviers. » Les pilotes étaient pourtant dans un bon rythme, la voiture était bien. Tout était réuni pour qu'un bon résultat soit envisageable. « C'est dommage car nous étions en mesure de gagner la course. Il faudra compter sur nous à Imola… »

Même état d'esprit pour Mathias Beche, auteur d'une pole position qui n'a finalement pas avantagé la voiture. « C'était un gros désavantage de partir à droite de la piste et il aurait bon que la Direction de Course trouve un bon compromis pour que la pole position nous donne un vrai avantage. Pierre était avec des pilotes plus expérimentés mais il s'est bien défendu. Il a été assez agressif dans le trafic. Puis il y a eu ce problème mécanique, cet accélérateur bloqué. Ce week-end, nous avions la voiture pour faire un bon résultat et jouer la gagne. Nous avons perdu de gros points. Même si le sentiment qui domine est la déception, ça fait partie du sport, c'est la course ! Tout cela sera effacé dés la prochaine manche. »

Quant à Ryo Hirakawa, le nouveau venu chez Thiriet by TDS Racing, même s'il n'a pas pu piloter en course, ce dernier poursuit son apprentissage. «Je suis bien entendu déçu par ce résultat mais la première partie du weekend a vraiment été bonne jusqu'à ce problème technique. Nous serons encore plus forts à Imola, c'est certain. Pour ma part, je continue d'apprendre. C'est une bonne voiture qui a beaucoup d'appuis. Les pneus sont différents de ceux que l'on utilise au Japon. Le niveau du championnat est élevé, avec des pilotes très rapides.»

Désormais, l'équipe a rendez vous en Italie, à Imola, le 15 mai. Un bon souvenir pour Thiriet by TDS Racing qui a gagné la manche transalpine l'an dernier !
 
Calendrier 2016 :
15 mai Imola (Italie)
17 juillet Red Bull Ring (Autriche)
28 août Castellet (France)
25 septembre Spa (Belgique)
23 octobre Estoril (Portugal).



Cliquez pour agrandir l'image
European Le Mans Series, Silverstone, Performance, malchance mais de grandes espérances pour Thiriet by TDS Racing (D.R.)
European Le Mans Series, Silverstone, Performance, malchance mais de grandes espérances pour Thiriet by TDS Racing (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité