World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 18.04.16 | 18:13 WORLD-ENDURANCE.COM | 18.04.16 | 18:13


L'écurie #Panis-Barthez #Compétition créée en ce début d'année a vécu sa 1ère manche de l'European Le Mans Series sur le circuit de #Silverstone.


L'ensemble du team , les pilotes de la Ligier JS P2 et de la Ligier JS P3 ont atteint l'objectif fixé par le Team-Principal Olivier Panis et le Directeur Sportif Renaud Derlot, à savoir finir la course sans faire d'erreurs et acquérir de plus en plus d'expérience.

La Ligier JS P2 #23 aux mains de Paul-Loup Chatin, Fabien Barthez et Timothée Buret a été dans le peloton de tête les 3/4 de la course, un problème électrique n'ayant pas permis d'y rester elle a finalement franchi la ligne d'arrivée en 9ème position

La Ligier JS P3 #16 confiée à Simon Gachet, Valentin Moineault et Eric Debard affiche au tableau final la 7ème place de la catégorie LMP3 et offre ses 6 premiers points à l'écurie

Olivier Panis - Team Principal : " C'est une grande satisfaction de partir du Circuit de Silverstone avec les deux Ligier à l'arrivée mais aussi d'avoir pu apprécier la qualité de travail des 6 pilotes, sans exception, et de l'ensemble de l'équipe qui est vraiment homogène . Notre ambition commune en Grande-Bretagne était d'apprendre au fil des tours. Certains membres du team dont 3 pilotes ne connaissaient pas le tracé, au final chacun a su gérer sa course en terminant à deux belles places et avec le record du tour de ces 4 heures de Silverstone détenu par Paul-Loup Chatin . Les ingénieurs et mécaniciens ont fait un très bon travail et ont su répondre aux exigences que demande une telle course. Nous allons continuer à travailler avec Renaud Derlot, Sarah et Simon Abadie pour aborder au mieux la seconde manche de l'ELMS à Imola le 15 mai prochain. Nous avançons dans la saison toujours avec humilité, mais désormais avec un peu plus de confiance."

Paul-Loup Chatin :
" Cette première manche  fût plutôt mouvementée mais très constructive pour notre équipage. Suite à la séance de qualification difficile du fait d'un drapeau rouge dans le 1er tour et une panne électrique de la voiture dans le dernier, j'ai pris le départ en 8ème position sans imaginer que certains concurrents devant et derrière allaient prendre de gros risques qui se sont soldés par plusieurs incidents et des gros dégâts. En piste, la performance était tout de suite présente et après m'être débarrassé du trafic, j'ai pu avoir un bon rythme et me positionner derrière le leader. C'était l'inconnu pour nous, particulièrement au niveau des pneumatiques Michelin qui nous ont donné  beaucoup de satisfaction. En effet, malgré une logique légère dégradation, ils ont tenu tout le long et additionnés aux très bons réglages effectués par le staff cela a contribué à ramener la voiture pour Fabien à la seconde place."

Fabien Barthez : " Lorsque je monte dans la voiture,  la course est sous drapeau jaune pendant plusieurs minutes et je me retrouve en tête pendant plus de la moitié de mon relais. Je savais que je devais garder mes pneus à température pour optimiser le restart. Par la suite, je me suis vraiment concentré sur mon pilotage et la gestion du trafic pour éviter de commettre une erreur. Je me suis appliqué sur les points de freinage et pris mes repères, d'autant que du fait de la météo la veille, je n'avais  pas encore roulé  sur le sec. La prudence était de mise et je me devais de ramener la voiture à Timothé pour finir notre course."

Timothé Buret :
"Je suis parti second dans cette course que je découvrais totalement. Je n'avais jamais roulé ici et j'avais la responsabilité de franchir notre premier drapeau à damiers. J'ai mis la pression de côté au profit de la concentration et malgré le problème technique qui m'a obligé à m'arrêter à 42 minutes de la fin pour finalement repartir en perdant 7 places, j'ai pris un plaisir fou d'être au volant de la Ligier avec un set-up optimal. J'ai retenu qu'avec ce format de course de 4 heures, tout pouvait arriver et je remercie mes co-équipiers et le staff de m'avoir aussi bien entouré  pour ce baptême en endurance".

Simon Gachet : " Les qualifications du matin que je termine à la 9ème place des LMP3 étaient assez périlleuses à cause de la piste détrempée. En course, lors de mon relais  nous avions un bon rythme avec une voiture très performante. J'ai tout fait pour ne pas me faire doubler par une LMP3 et j'ai pu faire un dépassement sur les leaders dont nous étions à 1 tour. Je me concentrais lors des passages des LMP2 à ne pas perdre de temps pour les laisser passer. C'est une belle récompense pour nous trois de voir le drapeau à damiers et une grande satisfaction d'offrir ces premiers points à l'équipe."

Valentin Moineault :
" J'étais heureux à la suite de mon relais: j'ai découvert l'endurance et ce circuit mythique. Il est effectivement difficile de gérer le trafic lorsque qu'on débute au coeur de ce format de courses. Mais notre mission de ramener la voiture a été accomplie, nos sommes tous les trois très solidaires  et acquérons de l'expérience pour la suite. Hâte d'être à Imola pour de nouvelles sensations !"

Eric Debard : " Après la qualification à la 9ème place des LMP3 par Simon, je me suis placé sur la grille de départ pour ma 1ère course en monoplace sur un circuit que je n'ai jamais pratiqué. La pression était forte pour mon 1er relais d'autant que le départ était "chaud" comme dans une course de sprint. Je voyais devant et autour de moi des voitures sortir de piste ou atterrir dans le rail et je me suis concentré sur l'objectif et les consignes d'Olivier Panis et Renaud Derlot: ne prendre aucun risque et finir la course. J'ai tout fait pour garder ma ligne et ne pas gêner les dépassements des voitures de LMP2. Par la suite, après les relais de Valentin et Simon j'ai repris le volant, et nous sommes vraiment heureux , avec deux pilotes sur trois novices sur ce circuit, d'avoir passé la ligne d'arrivée à la 7ème place de notre catégorie avec une voiture très bien préparée par notre staff. "



Cliquez pour agrandir l'image
Ligier JS P2 #23 (Paul-Loup Chatin / Fabien Barthez / Timothé Buret) (D.R.)
Ligier JS P2 #23 (Paul-Loup Chatin / Fabien Barthez / Timothé Buret) (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Doublé des Ligier JS P2 pour la manche d'ouverture du FIA WEC à Silverstone

  • Baptême du feu réussi pour Simon Gachet à Silverstone

  • Alpine au pied du podium à l'issue d'un week-end prometteur

  • RGR Sport by Morand remporte les 6 Heures de Silverstone

  • Un weekend en dents de scie pour Pegasus Racing

Plus de news »

Publicité