World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 16.05.16 | 18:53 WORLD-ENDURANCE.COM | 16.05.16 | 18:53


Dans des conditions météorologiques difficiles, les trois pilotes Pegasus Racing ont réussi une belle course. #PEGASUS #IMOLA #Taittinger #Striebig 


Ils ont ainsi franchi la ligne d'arrivée sans le moindre incident, à la 12e place pour cette deuxième manche de l'European Le Mans Series sur le circuit d'Imola (Italie).

Des séances d'essais pour apprendre

Les séances d'essais libres sont principalement consacrées à la découverte de la piste car ni Rémy Striebig ni Inès Taittinger ne l'ont foulé un jour. Même si Léo Roussel a peu piloté lors de ces premiers échauffements, le jeune pilote de 21 ans place la Morgan Nissan n°29 à la 9e place avec un temps de 1'35''014. Certes, il n'occupe que la 5e ligne mais les écarts entre les voitures est très faible à tel point que Léo n'est qu'à 1.2 seconde du poleman !

Pegasus Racing passe entre les gouttes

Léo Roussel est chargé du départ et conserve sa 9e place au premier virage. Rapidement, il passe 8e et signe d'excellents temps au tour, à moins d'une seconde du leader. Son ravitaillement effectué, il est 7e et continue à être dans le rythme des meilleurs. Après 1h15 de course, il passe le volant à Rémy Striebig.

De retour en piste à la 12e position, l'alsacien remonte jusqu'à la 8e place avant d'être sanctionné par un drive through car Léo Roussel avait auparavant dépassé les limites de la piste à plusieurs reprises. Il perd alors une place mais se maintient à la 9e place. Sans avoir fait de faute, Rémy est relayé par Inès Taittinger à 1h45 de la fin de la course. Elle revient en piste à la 14e place et arrive à se hisser 12e.

Cependant, à une heure de la fin de course, un orage éclate au dessus du circuit. La piste est détrempée, un Full Course Yellow est déployé. L'équipe rappelle Inès au stand. Des pneus pluie sont montés sur la voiture et Léo Roussel repart pour terminer la course qui a été neutralisée, sous régime de safety car. Il est toujours 12e et la Direction de Course décide de terminer l'épreuve ainsi.

Après l'abandon à Silverstone, Pegasus Racing a effectué une course sans aucune faute. Ce résultat montre les progrès des pilotes et la solidité de l'équipe. Maintenant place aux 24 Heures du Mans qui auront lieu les 18 et 19 juin prochains. Afin de préparer au mieux cette course, l'équipe participera à la Journée Test (5 juin).

Rémy Striebig : « Mon relais s'est bien passé, j'ai continué à apprendre un circuit que je ne connaissais pas. Ma deuxième séance d'essais avait été coupée par plusieurs Full Course Yellow et des drapeaux jaunes. Mon objectif aujourd'hui était de ne pas faire de bêtise et de progresser. C'est ce que j'ai fait. Pourtant, le trafic en piste est difficile, j'ai beaucoup dépassé ! Cependant, je sais qu'il me reste du travail mais je suis content.
Maintenant, Le Mans. Je me prépare depuis longtemps. Je sais que je suis un gentleman driver, que je vais côtoyer des pilotes très rapides. Mon but sera de m'approcher d'eux au mieux et d'améliorer mes temps.
 »

Inès Taittinger :
 « La voiture était plus compliqué à piloter qu'aux essais. Je me suis sentie moins à l'aise et il m'a été difficile de trouver le bon rythme. De plus, le trafic en piste ne facilite pas la tâche. A la fin de mon relais, il a commencé à pleuvoir fort et je suis restée un moment en pneus slicks avant de rentrer au stand.
Maintenant, ce sont les 24 Heures du Mans. Je suis ravie de disputer cette course en LM P2 avec Pegasus Racing. Pour moi, Le Mans, c'est tout simplement magique, c'est la plus grande course du monde. C'est un rêve qui devient réalité.
»

Calendrier 2016 :

17 juillet Red Bull Ring (Autriche)
28 août Castellet (France)
25 septembre Spa (Belgique)
23 octobre Estoril (Portugal).


Pegasus Racing c'est sur pegasus-racing.com



Cliquez pour agrandir l'image
ELMS Imola, Une course solide pour Pegasus Racing (D.R.)
ELMS Imola, Une course solide pour Pegasus Racing (D.R.)
  • Dans la même catégorie

  • Une victoire sans contestation

  • So24! by Lombard Racing poursuit son apprentissage à Imola

  • 4 heures d'Imola, La dura vita !

  • La construction de la première Ligier JS P217 est lancée

  • FIA WEC à Spa-Francorchamps, Alpine #36

Plus de news »

Publicité