World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 13.06.16 | 16:59 WORLD-ENDURANCE.COM | 13.06.16 | 16:59


#Dunlop sur tous les fronts ! #LeMans24


Pour la première fois depuis 2012, Dunlop sera présent dans les quatre catégories au départ des 24 Heures du Mans le 18 juin prochain. Pour Dunlop Motorsport, ce défi sportif se pose comme un véritable laboratoire technologique.

Manufacturier de pneus détenteur du record de victoires aux 24 Heures du Mans (avec 34 succès), Dunlop est intimement lié à la plus prestigieuse course d'endurance du monde. Non seulement sa fameuse passerelle qui enjambe la piste depuis 1924 apparaît comme l'icône incontournable du circuit manceau, mais Dunlop s'affirme surtout comme l'un des partenaires techniques les plus actifs des 24 Heures du Mans.

C'est davantage le cas cette année puisque, pas moins de vingt-sept concurrents prendront le départ, chaussés de pneus Dunlop ! Cette situation est le fruit d'une vertueuse conjonction : une position de référence en catégorie LMP2 et un retour remarqué dans les autres catégories.

En effet, après trois saisons d'absence, Dunlop Motorsport effectue cette année son retour en LMP1 parmi l'élite de l'endurance. Partenaire de l'équipe suisse Rebellion, Dunlop a déjà eu l'occasion de monter sur le podium lors des deux premières manches du championnat du monde, à Silverstone et Spa !
Cette performance entre dans le cadre d'un assaut plus global car Dunlop est aussi de retour dans les catégories GTE LM Pro et GTE LM Am avec un partenaire de choix puisqu'il s'agit d'Aston Martin ! Le constructeur britannique a, en effet, choisi Dunlop pour faire face à une concurrence redoutable qui s'intensifie encore avec le retour de Ford.

Cet engagement sur quatre fronts représente un défi logistique de taille mais surtout un champ d'investigation technique inestimable. Avec des vitesses moyennes dépassant les 200 km/h, le circuit du Mans impose aux pneus des contraintes extrêmes. Dompter ces dernières permet de développer encore davantage l'expertise des ingénieurs de Dunlop pour lesquels endurance et performance sont deux leitmotivs permanents.

En dix ans, le bureau d'études de Dunlop Motorsport est parvenu à produire des pneus offrant une longévité augmentée de 50 % pour un niveau de performance équivalent. Inutile de préciser que les précieux enseignements tirés de ce laboratoire à ciel ouvert sont directement mis au service de la production de pneus de série.



INTERVIEW DE JEAN-FELIX BAZELIN Directeur des opérations Dunlop Motorsport


« Nous sommes investis dans un programme passionnant ! »

En quoi cette édition 2016 représente-t-elle un défi particulier pour Dunlop Motorsport ?

« Cette participation aux 24 Heures du Mans est assez spéciale pour nous, effectivement. Nous équipons 27 concurrents et c'est la première fois depuis plus de vingt ans que nous produisons un tel effort. Nous défendrons farouchement notre titre dans la catégorie LMP2. Nous sommes conscients que la concurrence se rebiffe et il n'est pas question de baisser la garde. Parallèlement à cet engagement, nous revenons dans trois autres catégories : LMP1, GTE LM Pro et Am. En LMP1, nous équipons, entre autres, la voitures qui a affiché la meilleure vitesse de pointe lors de la journée test du 5 juin alors qu'en GT, nous revenons avec Aston Martin. Nous abordons ce défi avec beaucoup d'humilité. Nous sommes investis dans un programme passionnant ! »

La gamme de pneus proposée pour les 24 heures du Mans est-elle différente par rapport aux autres manches du championnat du monde ?
« Elle provient de la même famille de produits et tient compte du fait que les voitures passent trois fois par tour dans des zones où la vitesse dépasse les 300 km/h. Nos constructions intègrent bien sûr ce paramètre. Pour Le Mans, nous jouons davantage sur les mélanges de gommes et les réglages. Par exemple, nous développons un grade de mélange plus tendre que pour les autres circuits. Il est utilisé soit lors des qualifications ou à un moment de la course où la température est fraiche – entre 5 et 10 degrés – comme au lever du soleil ».

On dit souvent que la victoire sourit à ceux qui passent le moins de temps au stand. Comment cela impacte-t-il le facteur pneumatique ?
« On pourrait penser qu'il faut effectuer le plus grand nombre de relais possible avec le même train de pneus pour maximiser ses chances mais ce n'est pas aussi simple. Les pneus se dégradent au fur et à mesure de leur sollicitation. Il faut donc faire un arbitrage entre le temps perdu à changer ses pneus – et il est considérable car le règlement limite le nombre de mécaniciens pouvant intervenir sur la voiture – et le temps que le pilote va perdre sur un relais supplémentaire disputé avec un train de pneus dégradé. Certains de nos partenaires ont déjà enchainé cinq relais avec nos pneus mais, en général, il est plus rentable d'enchaîner deux ou trois relais avec le même train. C'est pour cette raison que nous travaillons pour élargir la fenêtre de fonctionnement de nos pneus plutôt que de multiplier les variantes de pneus. »

La journée test du 5 juin a-t-elle été riche d'enseignements pour les ingénieurs de Dunlop Motorsport ?
« Oui d'autant qu'elle s'est déroulée cette année dans des conditions climatiques stables. Certes, nous n'avons pas pu essayer les pneus pluie ni les pneus pour conditions extrêmes, en revanche, nos ingénieurs ont pu enregistrer de nombreuses données. Lors de cette journée, l'idée n'est pas de valider des solutions de pneus pour la course. Nos produits ont, en effet, déjà été validés au mois de mai lors d'une séance d'essais à Monza. Non, l'intérêt de la journée test est de recueillir un maximum de données afin de développer les meilleurs modèles de stratégie possibles pour que nos partenaires exploitent au mieux nos pneus en fonction des conditions de piste pendant la course. Bien sûr, ce jour-là, la piste est un peu « verte », c'est à dire qu'elle n'offre pas un niveau de grip aussi bon que le jour de la course mais, avec l'expérience, nous sommes en mesure d'appliquer un coefficient correcteur qui permet d'extrapoler ces données pour la course. »



LES 24 HEURES DU MANS EN CHIFFRES

 - 4 : le nombre de catégories dans lesquelles Dunlop est présent cette année
 - 5 : plus grand nombres de relais parcourus par un même train de pneu Dunlop aux 24 Heures du Mans
 - 9 : le nombre de marques de châssis équipés de pneus Dunlop
 - 10 : le nombre de camion nécessaires pour apporter les pneus pour la course.
 - 13,629 : la distance d'un tour de circuit du Mans en km
 - 19 : c'est le poids en kg de l'ensemble pneu + jante d'un prototype
 - 27 : le nombre de voitures équipées de pneus Dunlop au départ
 - 34 : le nombre de victoires remportées par Dunlop au classement général des 24 H du Mans
 - 25 : la durée moyenne (en seconde) d'un changement de pneus avec seulement deux mécaniciens.
 - 66 : le nombre de mètres par seconde parcourus par des LMP1 non hybrides (en moyenne sur un tour de circuit)
 - 70 : le poids en tonnes de la passerelle Dunlop
 - 81 : le nombre de pilotes qui courront sur pneus Dunlop
 - 65 : le nombre de personnes travaillant pour Dunlop lors des 24 H 2016
 - 96 : l'allocation de pneus en LMP1 et LMP2 pour les 24 H
 - 100 : l'allocation de pneus en GT pour les 24 H
 - 100° : c'est en moyenne la température idéale de fonctionnement d'un pneu de course
 - 660 : diamètre en mm des pneus avant en LMP2
 - 667,8 : le nombre de km couverts par les pneus Dunlop du vainqueur LMP2 2015 lors de son quadruple relais le plus long.
 - 680 : diamètre en mm des pneus avant en GT
 - 705 : diamètre en mm des pneus avant de LMP1
 - 710 : le diamètre en mm des pneus arrière LMP1, LMP2 et GT.
 - 5410,71 : c'est, en km, la distance record parcourue par les vainqueurs en 2010
 - 6000 : le nombre de pneus apportés par Dunlop pour les 24 H
 - 8,4 millions : nombre de rotation d'une roue d'Aston Martin pendant les 24 H du Mans.



Un communiqué DUNLOP Motorsport





  • #LeMans24 Journée Test 2/8 » Voir #LeMans24...
  • #LeMans24 Journée Test 3/8 » Voir #LeMans24...
  • #LeMans24 Journée Test 4/8 » Voir #LeMans24...
  • #LeMans24 Journée Test 5/8 » Voir #LeMans24...
  • #LeMans24 Journée Test 6/8 » Voir #LeMans24...
  • #LeMans24 Journée Test 7/8 » Voir #LeMans24...
  • #LeMans24 Journée Test 8/8 » Voir #LeMans24...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Dunlop Motorsport aux 24 Heures du Mans 2016 (D.R.)
    Dunlop Motorsport aux 24 Heures du Mans 2016 (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Brad Pitt, Starter des 24 Heures du Mans 2016

    • J-8 pour So24! by Lombard Racing au Mans

    • Onroak Automotive en route pour les 24 Heures du Mans

    • 24 Heures du Mans, les engagés

    • Une Journée Test studieuse pour Pegasus Racing

    Plus de news »

    Publicité