World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 17.05.16 | 15:55 WORLD-ENDURANCE.COM | 17.05.16 | 15:55


Ce week-end sur le mythique Autodromo Enzo e Dino Ferrari, OAK Racing disputait les 4 Heures d'Imola, deuxième manche de l'European Le Mans Series. #OAKRacing #ELMS #IMOLA #LIGIER


Si les concurrents ont profité d'un temps doux et ensoleillé tout au long du week-end, c'est sous une pluie battante que s'est déroulée la dernière heure de course terminée sous safety car. Grâce au très bon travail de l'équipe et à la persévérance de ses pilotes, les Ligier JS P3 #4 et #24 ont toutes deux franchi la ligne d'arrivée malgré les conditions difficiles de trafic et de météo.

Au cours des deux séances d'essais libres, chacune des voitures a bouclé environ 70 tours, permettant à Erik Maris et Jean-Marc Merlin au volant de la #4, et Jacques et Pierre Nicolet au volant la #24, de se familiariser avec les 4,9 kilomètres du tracé sinueux et vallonné d'Imola parcouru dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Très apprécié de nos quatre pilotes, le tracé d'Imola est cependant reconnu comme difficile, très technique et rapide. Sans réelle ligne droite pour se reposer, le physique des pilotes est très sollicité, et la présence de 41 voitures en piste était une difficulté supplémentaire.

Le travail effectué par l'équipe et les pilotes au cours des trois heures de roulage libre leur ont permis d'améliorer régulièrement leurs temps et de trouver les bons réglages pour disputer la qualification.

L'exercice est particulièrement délicat cette saison en ELMS car les pilotes ne disposent que de dix minutes pour signer les chronos qui déterminent ensuite la grille de départ. Respectivement au volant des Ligier JS P3 aux couleurs d'Ingenico Group et de Marcassus Sport, Jean-Marc Merlin et Pierre Nicolet se sont attelés brillamment à cette tache, améliorant tous les deux encore un peu leur meilleur tour en 1:43.178 et 1:41.062.

Après un début de weekend très satisfaisant pour l'ensemble de l'équipe et les pilotes, la course a malheureusement été plus compliquée… Si le départ s'est déroulé sans encombre malgré quelques appréhensions, notamment en raison du trafic, ce dernier a finalement eu plus tard raison de la Ligier JS P3 #24 poussée hors de la piste par un autre concurrent. Pierre Nicolet a heureusement pu rentrer jusqu'à son stand. Malgré tous les efforts de l'équipe, l'opération a coûté plus d'une demi-heure pour réparer.

La Ligier JS P3 #4 a quant à elle vécu une course efficace aux mains de Jean-Marc Merlin et Erik Maris. Seul un tête-à-queue aurait pu troubler le tableau de marche, mais la voiture est restée sur la piste sans dommage et a ensuite pu franchir le drapeau à damier en 15ème position de la catégorie LMP3.

Alors que la course se poursuivait depuis trois heures pour les Ligier JS P3 #4 et #24 de OAK Racing, une pluie diluvienne s'est abattue sur le circuit entrainant une procédure de « full course yellow » puis la sortie du safety car jusqu'au drapeau à damier. La dernière heure de course a donc été très frustrante pour l'ensemble des concurrents et c'est ainsi que ce sont achevées les 4 Heures d'Imola, entre sagesse et déception.

L'équipe se prépare maintenant pour un rendez-vous un peu particulier qui vient s'ajouter aux six manches de son programme ELMS. En effet, OAK Racing alignera deux Ligier JS P3 à la première édition de Road To Le Mans, une course organisée en lever de rideau des mythiques 24 Heures !

Jérôme Boespflug, Team Manager OAK Racing : « Si nous sommes bien sûr un peu déçus par la course, et tout particulièrement par l'incident dont a été victime la voiture #24, nous devons avant tout retenir beaucoup de positif de ce meeting à Imola. En effet, tout en prenant beaucoup de plaisir au volant, Erik, Jean-Marc, Jacques et Pierre ont tous les quatre fait un excellent travail, améliorant sans exception leurs chronos au fil des séances. Avec toute l'équipe, nous avons travaillé pour trouver les bons réglages et avoir des voitures aussi performantes qu'agréables à piloter. C'était une coure difficile, mais c'est aussi dans ces situations que l'on progresse, et toute l'expérience engrangée ce week-end nous sera bénéfique pour la suite. »



OAK Racing c'est sur www.oak-racing.com



Cliquez pour agrandir l'image
Ligier JS P3 d'OAK Racing (DPPI)
Ligier JS P3 d'OAK Racing (DPPI)
  • Dans la même catégorie

  • Une 5ème place très prometteuse pour Tristan Gommendy, à Imola

  • L'apprentissage continue pour Duqueine Engineering en ELMS !

  • 24 Heures du Mans 2016, Pavillon des femmes ... Acte II

  • ELMS Imola, 1er Podium pour Panis-Barthez Compétition

  • ELMS Imola, Une course solide pour Pegasus Racing

Plus de news »

Publicité