World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 20.06.16 | 17:07 WORLD-ENDURANCE.COM | 20.06.16 | 17:07


Avec un seul abandon, après 22h30 de course, sur les onze châssis Onroak Automotive engagés, cette 84ème édition des 24 Heures du Mans a confirmé la fiabilité des sport-prototypes LM P2 sortis des ateliers manceau du constructeur. #LeMans24 #OnrOAK


Le début de saison avait été marqué par les victoires aux USA de la Ligier JS P2, aux 24 Heures de Daytona, aux 12 Heures de Sebring et à Laguna Seca, ainsi que le doublé des 6 Heures de Silverstone et la deuxième marche du podium à Spa. Les ambitions d'Onroak Automotive à la classique mancelle étaient donc logiquement tournées vers le podium. Malheureusement, la course en a décidé autrement.

Parmi les dix équipes engageant des châssis LM P2 Onroak Automotive, neuf Ligier JS P2 et deux Morgan LM P2, le nom de six d'entre elles était inscrit sur la liste des invités pour la première fois. L'une d'elle occupait le box #56, chaque année réservé à une innovation technologique. De plus, beaucoup d'équipages avaient donné leur chance à de jeunes pilotes pour cette course aussi mythique que difficile.

Greaves Motorsport, auteur du 19ème chrono LM P2 suite à des qualifications difficiles, est parvenu au fil de la course à remonter sa Ligier JS P2-Nissan-Dunlop #41 dans le top 10 et à lui assurer une très honorable 6ème place.

Panis Barthez Compétition, créé cet hiver dans l'objectif de promouvoir de jeunes pilotes en endurance, a parfaitement rempli sa mission. L'équipe a décroché avec sa Ligier JS P2-Nissan-Michelin #23 la 8ème place LM P2 pour sa première participation aux 24 Heures du Mans.

Les américains de Michael Shank Racing étaient également novices à la classique mancelle. Cependant leur très belle prestation sur la piste aurait pu leur permettre de prétendre à un meilleur résultat sans certains contretemps, notamment une pénalité de 5 minutes pour un changement de moteur avant la course. Leur Ligier JS P2-Honda-Dunlop #49 termine à la neuvième place LM P2.

Arrivée au Mans en tête du classement LM P2 WEC, la nouvelle équipe RGR Sport by Morand a franchi l'arrivée avec sa Ligier JS P2-Nissan-Dunlop #43 à la 10ème position des LM P2, mais assurant les points précieux de la 6ème position en WEC.

Chez Extreme Speed Motorsports, les Ligier JS P2-Nissan-Dunlop #30 & 31 ont quant à elles marqué les points LM P2 WEC des 7ème et 8ème position, l'équipage habitué des podiums ayant été victime de problèmes mécaniques les contraignant à passer beaucoup de temps dans les stands.

Algarve Pro Racing et SO24 ! by Lombard Racing disputaient leurs premières 24 Heures du Mans, respectivement avec les Ligier JS P2-Nissan-Dunlop #25 et Ligier JS P2-Judd-Dunlop #22. Malgré quelques incidents de courses et problèmes techniques sans gravité, les deux équipes ont franchi la ligne d'arrivée aux 12ème et 14ème place avec énormément de satisfaction, entourant la Ligier JS P2-Nissan-Michelin #40 de Krohn Racing. Tracy Krohn et Niclas Jönsson partageaient ce week-end leur 12ème 24 Heures du Mans en tant que coéquipiers, et leur deuxième arrivée consécutive avec la Ligier JS P2.

En plus des neuf Ligier JS P2 qui ont franchi la ligne d'arrivée, deux Morgan LM P2 étaient également engagées.

La Morgan LM P2-Nissan-Michelin #28 de Pegasus a malheureusement été contrainte à l'abandon suite à une sortie de piste et un début d'incendie à moins d'1h30 de l'arrivée.

En franchissant le drapeau à damier, SRT 41 by OAK Racing a signé un exploit humain extraordinaire. Frédéric Sausset, au volant de la deuxième Morgan LM P2 Nissan-Michelin, est entré dans l'histoire de la course mancelle en tant que premier pilote quadri-amputé, non seulement au départ, mais, rêve encore plus exceptionnel, à l'arrivée des 24 heures.

Jacques Nicolet, Président d'Onroak Automotive : « Nous avons connu des jours meilleurs… et nous sommes évidemment déçus de ne pas avoir pu signer un meilleur résultat. Nous devons reconnaître que la Ligier JS P2, malgré sa fiabilité confirmée, a dû faire face à une rude concurrence. Sur ce tracé du Mans très spécifique, elle a souffert d'un écart de génération, notamment en terme de dimensions. Mais nous reviendrons au Mans avec la Ligier JS P217 pour nous battre de nouveau pour la victoire. Je tiens à féliciter toutes nos équipes, dont certaines découvraient les 24 Heures, pour leur pugnacité et leur détermination. Je salue également Frédéric Sausset, ainsi que tous ceux qui l'entourent, et tout particulièrement son épouse, pour cet exploit qui est une magnifique leçon de vie

 

OnrOAK Automotive





  • #LeMans24, la course (2/8) » Voir #LeMans24, la...
  • #LeMans24, la course (3/8) » Voir #LeMans24, la...
  • #LeMans24, la course (4/8) » Voir #LeMans24, la...
  • #LeMans24, la course (5/8) » Voir #LeMans24, la...
  • #LeMans24, la course (6/8) » Voir #LeMans24, la...
  • #LeMans24, la course (7/8) » Voir #LeMans24, la...
  • #LeMans24, la course (8/8) » Voir #LeMans24, la...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Greaves Motorsport (Esprit-Racing)
    Greaves Motorsport (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • La Marseillaise retentit pour Alpine aux 24 heures du Mans

    • Porsche remporte les 24 Heures du Mans 2016

    • 24 Heures du Mans 2016, 263 500 spectateurs

    • Alpine en tête du LMP2 après 17 Heures de course

    • Alpine dans le match pour la victoire

    Plus de news »

    Publicité