World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 12.02.15 | 15:13 WORLD-ENDURANCE.COM | 12.02.15 | 15:13


A l'occasion du Chicago Motor Show, Nissan a annoncé aujourd'hui que Jann Mardenborough (GB),vainqueur d'une course en GP3, fera partie des pilotes officiels de l'innovante Nissan LM P1.


Au même moment, il a été annoncé au Japon que l'ancien lauréat de la GT Academy, Lucas Ordonez (ESP), est également retenu parmi les pilotes de la Nissan GT-R LM NISMO, de même que Michael Krumm (GER), fidèle titulaire de NISMO.

Il y a trois ans, le jeune étudiant de 23 ans, Jann Mardenborough, était en année de césure et se posait quelques questions sur son avenir. Il passait beaucoup de temps à suivre son héros en F1, Lewis Hamilton, et à jouer sur sa PlayStation. Il s'est alors fait une place en Nissan GT Academy et sa vie a définitivement changé depuis. Aujourd'hui, Jann exerce le métier dont il rêvait.

Jann Mardenborough a fait sensation l'an dernier en remportant en 2014 une course en GP3, qui constitue avec la catégorie GP2 l'antichambre de la Formule 1. Sa performance aux dernières 24 Heures du Mans a également été très remarquée. Elle a fait découvrir ce jeune homme résidant en Grande-Bretagne à Cardiff, qui a réussi à passer du rôle de "gamer" à celui de pilote et à s'affranchir ainsi de la filière traditionnelle du sport automobile. En 2015, il disputera avec Nissan l'intégralité du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA.

Jann Mardenborough a hérité des gênes de compétiteur de son père, Steve, ancien footballeur professionnel. Il déteste perdre. C'est son caractère de battant qui lui a permis de gravir les échelons du sport automobile jusqu'au plus haut niveau avec Nissan.
"Je veux montrer en gagnant au Mans qu'il existe une autre façon d'accéder au sport automobile de haut niveau qu'en pratiquant de nombreuses années de karting très coûteuses, déclare-t-il. C'est un honneur d'avoir été choisi par Nissan pour courir en LM P1. J'ai disputé deux fois les 24 Heures du Mans en LM P2. J'ai donc pu voir les LM P1 de près. Le fait de savoir que je vais conduire une voiture de cette catégorie cette année est très enthousiasmant. La Nissan GT-R LM NISMO semble prête à marquer l'histoire de la course automobile et je suis sur le point de la conduire ! "

Lucas Ordonez est le tout premier vainqueur de la GT Academy, le pionnier de l'histoire de ce programme permettant de passer du virtuel d'un gamer au réel de la vie d'un pilote automobile. Il a aussi été le premier lauréat de la GT Academy à courir au Mans et à faire sensation en terminant cette grande classique sur le podium. Il était donc logique qu'il soit présent cette année dans la Sarthe au volant de la Nissan GT-R LM P1 NISMO.

L'Espagnol retrouvera le pilote Nissan en Super GT, Tsugio Matsuda, dans la troisième GT-R qui complètera les rangs de l'équipe au Mans. Nissan lui a proposé de relever un autre challenge en parallèle du Mans. Après avoir achevé ses débuts dans le championnat Super GT GT300 japonais, Lucas Ordonez passera dans la catégorie supérieure, le Super GT, dans le championnat japonais au volant de la Nissan GT-R NISMO GT500.

"Quand j'ai reçu un appel m'annonçant que j'allais conduire la Nissan GT-R LM NISMO et la Nissan GT-R NISMO GT500, c'était comme si j'avais gagné de nouveau la GT Academy," déclare Lucas Ordonez. "La saison dernière a été incroyable. Elle m'a permis de courir au Japon et de découvrir la culture unique de ce pays pour le sport automobile. Cette année je vais courir dans la catégorie la plus relevée au Japon avant de sauter dans le baquet de la GT-R ultime aux 24 Heures du Mans ! Je sais que cela peut paraitre un cliché mais la GT Academy transforme vraiment le rêve en réalité, en offrant aux candidats une vraie chance d'exercer le métier dont ils rêvent, comme je l'ai fait. Il faut bien sûr travailler dur pour y parvenir mais la récompense est au bout. Jamais je n'avais été aussi excité avant le début d'une nouvelle saison. "

Jann Mardenborough et Luca Ordonez feront équipe en LM P1 avec le pilote NISMO, Michael Krumm, qui a été le premier à conduire la Nissan GT-R LM NISMO. Réputé pour ses qualités de pilote de développement, Michael Krumm fera profiter l'équipe de sa riche expérience. La formation finale de neuf pilotes alignée par Nissan assurera un parfait compromis entre jeunesse et expérience alors que le constructeur se lance dans la bataille en LM P1.

"Jann et Lucas ont prouvé leur mérite en tant que professionnels à de nombreuses reprises, pas uniquement avec leurs podiums au Mans, déclare Darren Cox, Global Head of Brand, Marketing  Sales, NISMO. Ce qui apparait comme un succès instantané est le fruit d'années de travail accompli par Jann, Lucas et l'équipe Nissan NISMO qui assure la formation des lauréats de la Nissan GT Academy. Ces garçons sont la preuve que si l'on désire fortement quelque chose et que l'on est prêt à tout donner pour y parvenir, on peut réussir. Nous avons la même philosophie pour notre programme LM P1. Des pilotes comme Michael Krumm ajoutent une dose supplémentaire d'expérience ce qui est essentiel pour un tel programme.

Nous nous sommes engagés pour nous battre au plus haut et non pas pour être simplement présents. Ce n'est pas un hasard si des personnes comme Mark Webber courent au Mans où le niveau de compétition est le plus relevé au monde. Le combat y est rude mais nous sommes impatients de nous lancer dans la bataille.
"



Un communiqué NISSAN





  • Conférence de presse 24 Heures du Mans 2015 (2/4) » Voir Conférence de...
  • Conférence de presse 24 Heures du Mans 2015 (3/4) » Voir Conférence de...
  • Conférence de presse 24 Heures du Mans 2015 (4/4) » Voir Conférence de...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Pilote NISMO depuis des années, Michael Krumm rejoint l'équipe Nissan NISMO LM P1 (D.R.)
    Pilote NISMO depuis des années, Michael Krumm rejoint l'équipe Nissan NISMO LM P1 (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • Asian Le Mans Series, Trois courses et quatre catégories en 2015

    • Nelson Panciatici retrouve le Championnat du Monde d'Endurance avec Alpine

    • Accès gratuit au Prologue WEC

    • Les 24 Heures du Mans et l'industrie automobile

    • TEAM SARD MORAND FIA WEC 2015, la victoire et le podium pour objectifs

    Plus de news »

    Publicité