World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 01.06.15 | 10:26 WORLD-ENDURANCE.COM | 01.06.15 | 10:26


OAK Racing participait hier à la Journée Test des 24 Heures du Mans.


Avec des conditions difficiles durant la majorité de la journée, avec parfois de fortes pluies, des drapeaux rouges et des drapeaux jaunes, ce n'était pas facile d'être au mieux de sa performance, mais les Ligier JS P2-Honda #34 et Ligier JS P2-Nissan #35 de OAK Racing, toutes deux équipées de pneumatiques Dunlop, étaient dans le rythme, Laurens Vanthoor décrochant le meilleur temps de la catégorie LM P2 en 3:41.919 au volant de la Ligier JS P2-Honda #34.

Pour OAK Racing, l'objectif de cette journée était de préparer les deux équipages pour la course et grâce aux conditions très changeantes l'équipe a également pu vérifier que la version Le Mans de la Ligier JS P2 était aussi adaptée à une piste sèche, mouillée ou grasse.

La Ligier JS P2-Nissan-Dunlop #35 d'OAK Racing, pilotée par le trio de gentlemen drivers Erik Maris, Jean-Marc Merlin et Jacques Nicolet, a connu une journée délicate en raison des conditions météorologiques variables. Malgré cela, les trois pilotes ont réussi à rouler toute la journée sans aucun problème et se sont adaptés au nouveau kit Le Mans qu'ils avaient déjà testé à Spa, il y a dix jours. Ils ont réussi durant les essais de la matinée à placer leur voiture en seizième position, parmi les 21 LM P2 prenant part à la Journée Test, avec un respectable temps au tour de 3.51.233.

La seconde OAK Racing engagée aux 24 Heures du Mans est la Ligier JS P2-Honda-Dunlop, conduite aujourd'hui par Laurens Vanthoor et Christopher Cumming. Laurens Vanthoor a été le plus rapide de la catégorie LM P2 durant la matinée, avec un temps de 3.41.919. C'est un résultat très impressionnant pour le pilote belge qui n'est pas encore complétement familiarisé avec la LM P2 et qui n'a roulé sur ce tracé que quelques tours durant la Journée Test de l'année dernière. Malheureusement, un problème moteur a frappé la Ligier JS P2-Honda #34 en fin de matinée, contraignant le team à changer le moteur. L'équipe a fait un excellent travail pour remettre la voiture sur la piste mais cette intervention a malheureusement privé Chris Cumming de temps de piste. La journée a donc été un peu décevante pour le pilote canadien qui espérait plus de roulage pour approfondir son apprentissage de la Ligier JS P2 et du circuit ; mais il se sent confiant malgré tout. Retenu sur un autre événement, Kevin Estre était absent de cette Journée Test mais il rejoindra le reste de l'équipe dès le week-end prochain.

Pour la course des 24 Heures, OAK Racing a des objectifs de victoire avec la #34 et espère que la #35 finira la course, particulièrement pour l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque dont la voiture porte les couleurs, afin qu'elle puisse tirer le meilleur parti de son exposition, le plus longtemps possible.


Chris Cumming, Ligier JS P2-Honda-Dunlop #34 : C'était une journée un peu difficile car nous avons connu des problèmes avec le moteur et il a aussi beaucoup plu. Je n'ai roulé que cinq tours sur le sec, et la voiture était bien, mais ici, si vous n'avez jamais roulé, vous avez besoin de plus que cinq tours pour vous sentir à l'aise. Rouler sur une piste mouillée ne vous donne qu'une partie des sensations sur le mouillé, mais ce n'est pas la meilleure façon d'apprendre un trace. Ce n'était pas une journée facile.

Laurens Vanthoor, Ligier JS P2-Honda-Dunlop #34 :Tous les pilotes au monde veulent rouler au Mans, c'est quelque chose de mythique, où de grandes histoires se sont passées. L'année dernière, j'ai fait seulement cinq tours sur le circuit mais aujourd'hui où j'ai pu rouler, c'était une expérience très différente. C'était une bonne préparation de pouvoir faire des tours dans des conditions de piste variées. J'étais étonné moi-même d'avoir fait le meilleur temps parce que c'est la première fois que je roule vraiment ici et que je ne connais pas encore très bien la voiture. La Ligier JS P2-Honda est une bonne voiture et j'étais à l'aise avec la balance. Tout marchait bien, je me sentais en confiance et c'est pour ça que ça tout s'est mis en place.

Chris Cumming, Ligier JS P2-Honda-Dunlop #34 :
C'était une journée un peu difficile car nous avons connu des problèmes avec le moteur et il a aussi beaucoup plu. Je n'ai roulé que cinq tours sur le sec, et la voiture était bien, mais ici, si vous n'avez jamais roulé, vous avez besoin de plus que cinq tours pour vous sentir à l'aise. Rouler sur une piste mouillée ne vous donne qu'une partie des sensations sur le mouillé, mais ce n'est pas la meilleure façon d'apprendre un trace. Ce n'était pas une journée facile.

Laurens Vanthoor, Ligier JS P2-Honda-Dunlop #34 :Tous les pilotes au monde veulent rouler au Mans, c'est quelque chose de mythique, où de grandes histoires se sont passées. L'année dernière, j'ai fait seulement cinq tours sur le circuit mais aujourd'hui où j'ai pu rouler, c'était une expérience très différente. C'était une bonne préparation de pouvoir faire des tours dans des conditions de piste variées. J'étais étonné moi-même d'avoir fait le meilleur temps parce que c'est la première fois que je roule vraiment ici et que je ne connais pas encore très bien la voiture. La Ligier JS P2-Honda est une bonne voiture et j'étais à l'aise avec la balance. Tout marchait bien, je me sentais en confiance et c'est pour ça que ça tout s'est mis en place.

Erik Maris, Ligier JS P2-Nissan-Dunlop #35 :La piste glissait vraiment beaucoup. Les conditions étaient très changeantes avec des zones sèches et des zones mouillées. La voiture était difficile ce matin mais cet après midi, elle était réglée parfaitement. Il ne reste plus qu'à régler les pilotes.

Jean-Marc Merlin, Ligier JS P2-Nissan-Dunlop #35 : "Le bilan de ma journée est un peu frustrant car je n'ai pas eu un tour avec des conditions constantes. La piste est assez sale car une partie du circuit empreinte la route publique, et il était donc difficile de faire des réglages. C'est décevant d'être sur un tracé aussi génial avec une telle voiture sans pouvoir savourer à fond. Cependant, nous savons que le kit Le Mans de la Ligier JS P2 est très efficace, et la voiture est encore plus rapide, elle semble « libérée ». Nous abordons la semaine des 24 Heures avec la même philosophie que pour les course FIA WEC du début de saison, c'est-à-dire être constants, ne pas faire d'erreurs, prendre du plaisir et aller jusqu'au bout !"

Jacques Nicolet, Ligier JS P2-Nissan-Dunlop #35 : "Compte-tenu des conditions climatiques, notre objectif était de rester sur la piste et surtout de ne pas faire de fautes qui auraient pu contraindre l'équipe à un travail supplémentaire. Et en même temps, cette météo changeante était pour nous l'occasion de tester la voiture avec les diffèrent types de pneus que nous propose Dunlop. Je suis très satisfait du travail fourni par l'équipe et par ailleurs très content de ce que nous faisons avec mes coéquipiers pour préparer ces 24 Heures du Mans, qui seront ma 8ème participation."



OAK Racing c'est sur www.oak-racing.com





  • 24H00 du Mans Test Day (2/8) » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans Test Day (3/8) » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans Test Day (4/8) » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans Test Day (5/8) » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans Test Day (6/8) » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans Test Day (7/8) » Voir 24H00 du Mans...
  • 24H00 du Mans Test Day (8/8) » Voir 24H00 du Mans...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Journée Test prometteuse et meilleur temps LM P2 pour OAK Racing au Mans. (Esprit-Racing)
    Journée Test prometteuse et meilleur temps LM P2 pour OAK Racing au Mans. (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité