World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 15.04.15 | 22:20 • Mis à jour le 15.04.15 | 22:24 WORLD-ENDURANCE.COM | 15.04.15 | 22:20 • Mis à jour le 15.04.15 | 22:24


Sous le large soleil sarthois, les ultimes préparatifs aux 38e 24 Heures Motos vont bon train.


Dans trois jours, samedi 18 avril, sera donné à 15 heures le départ de la première manche du Championnat du Monde FIM d’Endurance. Mais les concurrents prendront la piste dès demain pour les premiers essais officiels.
Le grand chapiteau est monté ; les acteurs sont là, le show peut commencer. Ce mercredi matin ont commencé les vérifications techniques et administratives des 59 équipes engagées, opérations qui se sont déroulées toute la journée.

En fin d’après-midi tous les pilotes se réunissaient pour le traditionnel briefing tenu par la direction de course, avant que l’ensemble du paddock soit accueilli lors d’un convivial pot de bienvenue.

Et dès demain, à 17 heures, les motos seront enfin lâchées pour les premiers essais qualificatifs avant les tests de nuit qui emmèneront cette journée de roulage jusqu’à 22 h 30.

Vendredi, au terme des ultimes sessions qualificatives (de 11 h 20 à 13 h 10), seront connus les 56 équipages qui prendront le départ des 38e 24 Heures Motos.

Sportivement, bien malin qui pourrait avancer le moindre pronostic concernant la manche d’ouverture du Championnat 2015, rendant plus passionnants que jamais les enjeux. Vainqueur en 2014, le Suzuki Endurance Racing Team se verrait bien rééditer son exploit alors que cette équipe officielle fête ses 35 ans cette année et les 30 ans de la famille GSX-R. Reste que la mouture actuelle de cette machine est un peu vieillissante. Philippe et Delhalle, renforcés par Etienne Masson désormais, sont confiants quant à son potentiel et en celui d’une structure éprouvée.

La situation est différente chez Yamaha. Les deux écuries d’usine (GMT 94, le Champion du Monde en titre, et Monster Energy Yart) disposent de la nouvelle R1, particulièrement prometteuse. Reste à connaître sa fiabilité au cours de la plus exigeante des manches du calendrier mondial.

Vexé de ne pas avoir décroché en 2014 une cinquième victoire de suite au Mans, Kawasaki entend bien prendre sa revanche avec un trio de pilotes identique (les très expérimentés et rapides Leblanc, Lagrive, Foret) et une ZX-10R assurément toujours aussi performante.

Après une année 2014 consacrée à la mise au point de sa CBR 1000 RR, Honda Racing se présentera au départ avec une machine rapide et éprouvée, confiée à trois anciens Champions du monde d’endurance : Gimbert, Da Costa et F. Foray. Ce sera l’année pour gagner.

Si Honda avait effectué son retour officiel en 2014, c’est au tour de BMW de faire le sien cette saison grâce à l’expérimentée équipe allemande Penz13.com. Victorieuse en Open en 2014, la S100RR avait fait des étincelles en haut du classement : cette machine surpuissante sera redoutable et pourrait être l’arme fatale pour que la marque allemande gagne enfin au Mans. A noter que BMW a connu un coup dur le week-end dernier avec la blessure du jeune et talentueux belge Bastien Mackels, forfait. Il sera remplacé au pied levé par l’australien Gareth Jones venant renforcer Reiterberger et Vallcaneras.

Ces structures officielles devront se méfier de redoutables privés qui roulent aussi en EWC, la catégorie reine : la Honda National Motos, la Kawasaki Bolliger ou encore les Suzuki de Motor Events et R2CL.

Dans la classe Superstock, la chasse au Junior Team Le Mans Sud Suzuki, champion du monde en titre, sera lancé. Une écurie toujours plus performante et qui peut aussi venir se frotter aux EWC. A son guidon, Guittet, Black et Maître devront se méfier de la Kawasaki du Qatar Endurance Racing Team (victorieuse de l’édition 2014 des 24 Heures Motos) tout comme de celles du team Traqueur Louit Moto, du Tati Team, du Team Sarrazin. Seront aussi redoutables les Suzuki AM Moto Racing, Atomic Moto Virus, Starteam PAM-Racing ; la Yamaha de Viltaïs Experience ou les Honda du RAC 41 tout comme celle des stars du TT Trophy, McGuiness, Cummins et Stewart avec la machine de l’écurie Jackson Racing.

Enfin, quatre motos composent la catégorie Open où Ducati et Suzuki seront opposés à une Métisse toujours redoutable ainsi que la très attendue et révolutionnaire Geco qui fera ses débuts en compétition.

A noter aussi la présence d’un équipage 100 % féminin et international, composé de la japonaise Takasugi, de la française Wahnam et de la slovaque Kratasnik qui piloteront la Suzuki n°10 du Team Amazon Fire.

Débuts en piste de tout ce joli monde demain donc et verdict dimanche 19 avril à 15 heures au terme d’un week-end qui s’annonce aussi ensoleillé que palpitant et festif.

La liste des engagés aux 24 Heures Motos 2015

Les horaires des 24 Heures Motos 2015

LES 24 HEURES MOTOS 2015
38e édition 1ère manche du Championnat du Monde FIM d’Endurance 2015
Dates : 18 et 19 avril 2015


Circuit : Bugatti (4,185 km) au Mans.

Tarif Enceinte Générale : 65 Euros.
Tarif membres ACO : 50 Euros
Gratuit pour les - de 16 ans (nés après le 19 avril 1999) et accompagnés d’un adulte.

Départ des 38e 24 Heures Motos : samedi 18 avril 2015 à 15 h 00.

Informations et réservations : www.24h-moto.com et www.lemans.org
Facebook : 24 Heures Moto – ACO Official
Twitter : @24heuresmoto Hashtag : #24Hmoto

Un communiqué ACO





  • Essais Pré-Mans 2015 2/8 » Voir Essais...
  • Essais Pré-Mans 2015 3/8 » Voir Essais...
  • Essais Pré-Mans 2015 4/8 » Voir Essais...
  • Essais Pré-Mans 2015 5/8 » Voir Essais...
  • Essais Pré-Mans 2015 6/8 » Voir Essais...
  • Essais Pré-Mans 2015 7/8 » Voir Essais...
  • Essais Pré-Mans 2015 8/8 » Voir Essais...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    24 Heures Motos, Entrée des artistes ! (D.R)
    24 Heures Motos, Entrée des artistes ! (D.R)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité