World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 20.06.13 | 11:39 WORLD-ENDURANCE.COM | 20.06.13 | 11:39


Cela fait moins d’un mois que nous avons quitté le Castellet et nous voici sur un autre magnifique circuit français, celui de Dijon-Prenois.


Ce 4ème rendez-vous de la saison est enthousiasmant pour de multiples raisons. Il y a tout d’abord ce circuit et son tracé de 3,8 kilomètres, à la fois rapide et technique, et assez éprouvant pour les hommes et les machines avec de longues courbes en appuie. Les pilotes apprécient les lieux et ils seront donc nombreux, toutes disciplines confondues à prendre le départ ici.

C’est ensuite un nouveau week-end des V de V Endurance Series durant lequel toutes les catégories seront présentes, ce qui offre un beau spectacle et un planning bien rempli à tous les amateurs de sport automobile, présents dans les tribunes, mais aussi dans les paddocks, puisque nous continuons d’ouvrir nos portes afin que chacun puisse aller à la rencontre des pilotes et participe pleinement à cette fête. Tous nos partenaires seront également là pour animer ces trois journées ; une nouvelle fois, un grand merci à eux.

Pour le côté purement sportif, Dijon-Prenois marque aussi le milieu de la saison. Un point important puisque l’on voit que rien n’est fait en tête des différents classements, et que beaucoup vont vouloir prendre le maximum de points d’avance avant la trêve estivale. Dijon devrait donc être le théâtre de magnifiques courses, tant dans les catégories sprint (Funyo et monoplaces) qu’en endurance (GT/Tourisme et sports prototypes).

N’oublions pas non plus les VHC, qui s’élanceront à nouveau ici pour une épreuve de deux heures en offrant aux spectateurs une course magique, pour les yeux et les oreilles.

A n’en pas douter, c’est donc sur le circuit de Dijon-Prenois qu’il faudra être le dernier week-end de ce mois de juin !

Endurance VHC
Du côté des VHC la saison est lancée et, en ce début de période estivale, on va retrouver Proto et GT, issus des plus belles époques du sport automobile. Qu’elles soient connues du grand public, ou que l’on ait affaire à des modèles plus spécifiques, les bolides présents au sein du peloton des VHC ne laissent jamais le public indifférent.

Le spectacle est au rendez-vous, les « surprises » mécaniques parfois aussi, comme on a pu s’en apercevoir lors de la course du Castellet. La fiabilité sur ces deux heures d’endurance est un élément essentiel, mais que l’on ne s’y trompe pas, ces voitures historiques sont ultra performantes. Sur le tracé de Dijon-Prenois, le bal des VHC devrait donner lieu à de belles empoignades dans les différentes catégories que compte le plateau qui regroupe des voitures de différentes époques.

Endurance GT/Tourisme
Dijon-Prenois marque le milieu de saison chez les GT/Tourisme avant les trois derniers rendez-vous de Motorland Aragon (Espagne), Magny-Cours et Estoril (Portugal). On assiste à un championnat de toute beauté avec un plateau bien rempli et des leaders (au général ou par catégories) qui sont loin d’avoir une marge de points suffisante pour attaquer la suite de la saison sereinement.

Comme l’expliquait le pilote professionnel Emmanuel Collard :
« Les V de V Endurance Series nous offrent de belles épreuves. Il y a beaucoup de gentlemen drivers, mais aussi des pilotes professionnels, tout cela s’équilibre et les courses sont très disputées.»

Faisons l’impasse sur ces classements, pour ne parler que du spectacle qui nous attend. Au Castellet, c’est un magnifique peloton de GT qui a pris le départ, et ici à Dijon ce devrait être tout aussi captivant. La splendide Mercedes SLS GT3 du G-Private Racing sera à nouveau présente ; on regrette vraiment qu’elle n’ait pas participé aux premières courses pour se battre aujourd’hui avec les Porsche et Ferrari de tête.
On attend aussi les étonnantes KTM X-Bow, qui pourraient faire leur entrée ici en catégorie GTV 4 face à la Ginetta G50 du l’équipe Escuela Espanola de Pilotos. Pour les « nostalgiques », on verra aussi évoluer dans cette catégorie une Porsche 964 RSR engagée par Technic Auto Sport.

Endurance Proto
Fin juin, c’est le rendez-vous des V de V Endurance Series à Dijon, mais c’est aussi le mois de la plus belle course du monde, les 24H du Mans. Seulement quelques jours après cette épreuve mythique, les pilotes des sports prototypes s’élanceront, eux, pour une épreuve d’endurance de 3 heures, durée la plus courte de la saison (3, 4, 6 ou 12 heures selon les meetings).

Nul doute que chacun aura en tête les images de cette édition 2013 au moment d’entrer en piste, alors même que certains jeunes pilotes font ici leurs armes en rêvant d’être un jour au départ de l’épreuve mancelle, et que d’autres partagent avec eux le bonheur d’avoir déjà pu y participer. Le plateau des protos va une nouvelle fois dépasser la trentaine de voitures, de quoi offrir une belle confrontation en bout de ligne droite, comme ce fût le cas lors du départ au Castellet.

Calmer sa fougue pour éviter un accrochage, profiter de la moindre occasion pour gagner des places au milieu du peloton, c’est aussi toute la difficulté des départs lancés de cette catégorie.

Dans ce championnat, Dijon marque aussi le milieu de saison avant la pause estivale. Cette quatrième épreuve n’est pas très longue, mais le circuit reste exigeant. Ici, avec cette durée de course de 3 heures, on est loin d’une épreuve sprint, mais tous les relais vont avoir une importance capitale puisque chaque équipage aura peu de temps pour rattraper une éventuelle erreur dans la première partie de la course. La victoire va se jouer sur la piste, mais aussi dans les stands pour ceux qui seront à la lutte en tête de la course.

Challenge Monoplace V de V
C’est un véritable essaim de monoplaces qui va s’élancer dans ce troisième meeting de la saison pour ce challenge. Une dizaine d’équipes au sein des paddocks (Lamo Racing Car, Formula Motorpsort, Kennol Racing Team, Sports Promotion, Bossy Racing Team, Palmyr, Châteaux Sport Auto, Elbracht Motorsport, Cogemo Racing Team, Viola Formula, AB Sport Auto, Team One) et plus de 30 monoplaces en piste, on va certainement assister à l’un des plus beaux rendez-vous depuis ce début d’année dans le Challenge Monoplace V de V, en particulier sur ce circuit rapide.

Une belle affiche en prévision le samedi, puisque les trois courses sont regroupées sur cette même journée, de quoi mettre la pression du côté des leaders qui devront réussir à se reconcentrer rapidement pour enchaîner avec la manche suivante.

Challenge Funyo V de V
Chez les Funyo, on s’attend là aussi à de belles batailles durant ce week-end dijonnais. Comme en monoplaces, lutte sans partage en 2012 avec 3 victoires de Nicolas Cannard. Cette année il y aura une 4e manche pour espérer aller chercher une victoire ou de gros points, mais à la vue de ce début de saison, il y a fort à parier que les prétendants seront nombreux.

Ici à Dijon, nous aurons l’occasion d’assister à de belles démonstrations de ces petits protos durant les journées de ce meeting des V de V Endurance Series, puisqu’avec trois manches d’essais (libres ou qualifs) et 4 courses, les Funyo vont passer beaucoup de temps piste.

L'équipe V de V Sports

V de V SPORTS - 11 chemin du Bois Badeau – 91220 BRETIGNY SUR ORGE – France
Tel : 00 33 (0)1 69 88 05 24 – Fax : 00 33 (0)1 60 84 26 57 - E-Mail : info[@]vdev.fr - www.vdev.frwww.vdev.tv





  • V de V FFSA sur le circuit de Magny-Cours (2/8) » Voir V de V FFSA...
  • V de V FFSA sur le circuit de Magny-Cours (3/8) » Voir V de V FFSA...
  • V de V FFSA sur le circuit de Magny-Cours (4/8) » Voir V de V FFSA...
  • V de V FFSA sur le circuit de Magny-Cours (5/8) » Voir V de V FFSA...
  • V de V FFSA sur le circuit de Magny-Cours (6/8) » Voir V de V FFSA...
  • V de V FFSA sur le circuit de Magny-Cours (7/8) » Voir V de V FFSA...
  • V de V FFSA sur le circuit de Magny-Cours (8/8) » Voir V de V FFSA...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    V de V  à Dijon, dernière confrontation avant les vacances (Esprit-Racing)
    V de V à Dijon, dernière confrontation avant les vacances (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Premiers essais studieux pour l'Alpine A450

    • 24 Heures du Mans 2013, Audi et Porsche prennent date

    • 24 Heures du Mans 2013, la chasse à la pole est ouverte !

    • 35 Ans Après... Le Retour d'Alpine au Mans

    • 24 Heures du Mans 2013, La ville en fête !

    Plus de news »

    Publicité