World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 10.06.13 | 16:28 WORLD-ENDURANCE.COM | 10.06.13 | 16:28


La journée test des 24 Heures du Mans 2013 a été chargée pour OAK Racing et ses trois équipages. En plus d'un important programme d'essais, Martin Plowman, Jean-Marc Merlin et Philippe Mondolot devaient effectuer au minimum dix tours du mythique circuit du Mans pour se qualifier.


C'est chose faite, avec en prime le meilleur temps de la catégorie LMP2 signé par Olivier Pla. La présentation officielle de la Art Car OAK Racing Costa de son côté a fait grande sensation aujourd'hui.


Une véritable oeuvre d'art
C'est une première, cette année un prototype sert de base à un projet artistique Art Car. Toujours en quête de nouveaux défis OAK Racing et l'artiste Fernando Costa ont réalisé une prouesse unique pour célébrer les 90 ans des 24 Heures du Mans. En effet, pour la première fois, le sculpteur a travaillé directement à partir d'un châssis fort d'un important palmarès, dont deux podiums aux 24 Heures du Mans en 2008 et 2010.

Cette oeuvre unique, composée d'un assemblage de panneaux de signalisation routière soudés sur une cuirasse de tôle rivetée sur la carrosserie carbone, sera exposée dans l'enceinte des 24 Heures du Mans toute la semaine de la course. La Morgan-Nissan numéro 45 de Jacques Nicolet, Jean-Marc Merlin et Philippe Mondolot sera elle habillée d'une livrée à l'image de cette sculpture. Cette monture sera visible à son tour le 16 juin 2013, à l'occasion des vérifications administratives et techniques.

Jacques Nicolet, Président d'OAK Racing :
« Ce projet est une ouverture de l'équipe et du monde de la course vers un autre domaine, celui de l'art. Pour marquer les 90 ans des 24 Heures du Mans, nous avons voulu également mettre en avant la sécurité routière, un problème de société important à nos yeux et ceux de l'Automobile Club de l'Ouest qui a honorée cette oeuvre du titre de « Art Car des 90 ans des 24 Heures du Mans ». Cette oeuvre d'art est également une belle manière d'affirmer davantage notre implication dans l'épreuve sarthoise et l'endurance. A la base de cette sculpture, il y a une voiture déjà chargée d'histoire et nous lui donnons une nouvelle vie, pleine de promesses. C'est une belle journée pour OAK Racing, car en plus de la présentation de ce concept unique, nous réalisons le meilleur temps en LM P2.»

Des conditions de piste difficiles
En piste, tout s'est bien déroulé pour les trois Morgan-Nissan LM P2 de OAK Racing, malgré des conditions changeantes et à la pause, les trois pilotes de l'équipe qui découvraient le circuit, Martin Plowman, Jean-Marc Merlin et Philippe Mondolot étaient qualifiés. Le rythme haussait sensiblement l'après-midi, avec des conditions s'améliorant au fil des tours.
La numéro 35, emmenée par Bertrand Baguette, Ricardo Gonzalez et Martin Plowman, se mettait en évidence par sa régularité et ses performances, puis Alex Brundle s'emparait des commandes de la catégorie. Mais c'est en toute fin de séance que son équipier Olivier Pla faisait la différence en 3'38''801. La Morgan-Nissan n°24 termine ainsi cette journée en tête de la catégorie LM P2, devant l'Alpine-Nissan n°36. La numéro 35 occupe la 8e place et la n°45 est 17e.

Les ingénieurs de OAK Racing vont désormais avoir quelques jours pour analyser toutes les données afin de parachever la préparation des trois prototypes pour la course la plus importante de la saison. Prochain rendez-vous en piste, le 19 juin, avec les essais libres et la première séance qualificative.

Sébastien Philippe, Team Principal :
« C'est une journée positive, même si la pluie a perturbé notre programme de travail. Le premier objectif était de qualifier tous nos pilotes, ce que nous avons fait dans la matinée, puis nous avons profité d'une piste sèche en fin de séance pour démontrer que notre package fonctionnait. Nous sommes contents de notre niveau de performance et de la collaboration avec Dunlop. Le seul petit bémol est que Jacques Nicolet s'est fait percuter par un autre concurrent, il y a donc un peu de travail en plus. Cette semaine, nous allons démonter les voitures afin de les réviser. C'est la dernière touche avant la semaine des 24 Heures du Mans, mais nous sommes bien préparés grâce un travail méthodique en amont. »

Olivier Pla, Morgan-Nissan LM P2 n°24 : « C'est toujours bien de savoir que nous sommes compétitifs sur une journée d'essais, mais une course de 24 Heures, c'est un autre problème. Ce qui est évident, c'est que tout le monde progresse d'année en année et nous aussi. L'équipe a fait un super boulot, et même si le travail n'a pas été simple avec la météo aujourd'hui, cela démontre que nous avons bien anticipé les choses. Demain, je reste au Mans pour travailler avec l'équipe, puis je vais m'accorder quelques jours de repos et d'entrainement avant la longue semaine des 24 Heures du Mans. »


24 – Morgan Nissan – Olivier Pla (FRA), David Heinemeier Hansson (DNK), Alex Brundle (GBR) – 3'38''801
35 – Morgan Nissan – Bertrand Baguette (BEL), Ricardo Gonzalez (MEX), Martin Plowman (GBR) – 3'42''197
45 – Morgan Nissan – Jacques Nicolet (FRA), Jean-Marc Merlin (FRA), Philippe Mondolot (FRA) – 3'46''254



OAK Racing c'est sur www.oak-racing.com





  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (2/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (3/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (4/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (5/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (6/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (7/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (8/8) » Voir Journée Test...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    OAK Racing crée l’événement lors de la Journée Test des 24 Heures (Jean-Michel Le Meur / Dppi)
    OAK Racing crée l’événement lors de la Journée Test des 24 Heures (Jean-Michel Le Meur / Dppi)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité