World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 24.06.13 | 10:46 WORLD-ENDURANCE.COM | 24.06.13 | 10:46


Les LMP2 équipées du V8 Nissan Nismo s'arrogent 100% du podium de leur catégorie, et même 8 des 10 premières places


A 15 heures ce dimanche, le drapeau à damiers des 24 Heures du Mans s'est abaissé, saluant le triomphe des prototypes LMP2 motorisés par Nissan Nismo. C'est en effet un podium équipé à 100% du V8 Nissan Nismo qui a été couronné.
 
Elles étaient suivies de près par... deux autres LMP2 équipées du même moteur. Parmi les voitures de tête, on peut noter la troisième place de l'écurie G-Drive, partenaire de la Marque, sur la n°26.
 
Juste derrière elle en 4eme position, la Zytek-Nissan n°42 de Greaves Motorsport s'adjuge une belle quatrième place. Deux athlètes Nismo en partageaient le volant avec Michael Krumm : Lucas Ordonez (premier vainqueur de la GT Academy en 2008) et Jann Mardenborough (vainqueur de la GT Academy 2011) La Zytek-Nissan n°42 de Michael, Lucas et Jann a même tenu la troisième place pendant la majeure partie de l'épreuve, avant un revirement de situation.
 
M. Krumm déclare qu'"en course, il y a une part de chance. L'équipe et les pilotes ont fait un travail phénoménal, donnant tous leur maximum. Mais cette 90e édition était très particulière. Tous les concurrents ont été profondément affectés par la perte d'un pilote en course, et la course a été chaotique. Je n'ai jamais couru aussi longtemps sous safety Car. Ces temps perdus ne nous ont pas été favorables, et c'est, je crois, ce qui a fait la différence entre un podium et notre quatrième place".

"Mes coéquipiers m'ont bluffé par leur talent" poursuit-il. "C'est Jann qui a pris le départ et je lui ai conseillé d'être régulier. Il m'a impressionné. Etre à la limite et enchaîner les tours, c'est un vrai talent. Il a ce talent. Lucas a lui aussi piloté parfaitement. C'est un pilote réfléchi, posé. Ses performances n'en ont été que meilleures. Pour ma part, c'est sans doute la course la plus difficile que je n'aie jamais disputée. Les averses fréquentes et les faits de course me font dire que je suis particulièrement fier de notre quatrième place."
 
Pas moins de quinze LMP2 étaient engagées avec des moteurs V8 Nissan Nismo. Cela constitue le record absolu pour un constructeur dans l'histoire des 24 Heures du Mans.
 
La 90e édition qui s'achève a également été l'occasion pour Nissan de dévoiler, au cœur du circuit, la Nissan ZEOD-RC (Zero Emission On Demand). Nissan innove une nouvelle fois avec ce prototype expérimental qui sera au départ dans le garage 56 de l'édition 2014.
 


Nissan West Europe SAS





  • 24 Heures du Mans 2013 (2/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (3/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (4/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (5/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (6/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (7/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (8/8) » Voir 24 Heures du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    NISSAN NISMO au Mans, triomphe sur la piste en LMP2 (Esprit-Racing)
    NISSAN NISMO au Mans, triomphe sur la piste en LMP2 (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Un doublé retentissant pour OAK Racing aux 24 Heures du Mans en LM P2 !

    • Mission Accomplie pour l'ALPINE A450

    • 24 Heures du Mans Audi, Morgan et Porsche à la fête au terme d'une course endeuillée

    • 24 Heures du Mans 2013, 245 000 spectateurs

    • L'Alpine A450 poursuit sa remontée

    Plus de news »

    Publicité