World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 24.05.13 | 22:08 • Mis à jour le 10.06.13 | 22:11 WORLD-ENDURANCE.COM | 24.05.13 | 22:08 • Mis à jour le 10.06.13 | 22:11


Il y aura 90 ans dimanche, le 26 mai 1923, s’élançait la première édition des 24 Heures du Mans. Depuis, ce qui s’appelait alors le Grand Prix d’Endurance de 24 Heures est devenu l’une des plus grandes épreuves automobiles au monde.


Retour en arrière sur la course originelle - lors d’un un printemps 23 à la météo plus méchante que celle d’aujourd’hui ! - avant que démarrent les festivités liées à cet anniversaire.

C’était hier…
Départ pluvieux, mais départ heureux le 26 mai 1923 à 16 heures pour celle qui allait devenir la plus prestigieuse épreuve d’endurance au monde. Trente-trois équipages de deux pilotes partent braver les éléments déchaînés (pluie, vent, grêle même) et une piste de terre dégradée où les plaques de boue se succèdent au rythme des pierres émergeant sur la chaussée. Tous les ingrédients de la course d’aujourd’hui se révèlent déjà au public : spectacle des ravitaillements exécutés à la hâte, passage nocturne des bolides tous phares allumés devant des tribunes combles et un immense panneau d’affichage illuminé.

Et le côté festif n’est pas en reste malgré la bourrasque. Si la météo ne permet pas que soit tiré le feu d’artifice, les jazz band animent les bals et de solides cocktails réchauffent les clients du bar américain venu tout droit des Champs Elysées pendant que Radio Tour Eiffel relaie les concerts radiophoniques. De ces conditions dantesques vont émerger les Français pour la victoire (Lagache et Léonard 2 209 km parcourus à 92 km/h de moyenne sur Chenard et Walcker) mais aussi les Britanniques, pour le panache, avec Duff et Clément qui s’emparent en Bentley du record du tour.

Ainsi la discussion du Salon de l’Auto 1922 entre Charles Faroux, patron du journal l’Auto, Georges Durand Secrétaire Général de l’ACO et leur fidèle partenaire financier Emile Coquille de la firme Rudge et Withworth, avait-elle été contractualisée et réalisée.

Depuis lors, 90 ans se sont écoulés et 80 éditions des 24 Heures du Mans se sont déroulées, surmontant la crise économique de 1929, les évènements du Front Populaire en France en 1936, la seconde guerre mondiale, la catastrophe de 1955, les récurrentes crises du pétrole depuis 1974, les dissensions avec le championnat du monde et la nonagénaire a toujours bon pied, bon œil.
Des marques automobiles de la première heure, il subsiste Bentley et Bugatti, au firmament du prestige mondial.
L’arène sportive du Circuit des 24 Heures est devenue le temple des évènements de sport mécaniques.
La sécurité routière n’est-elle pas due en grande partie à l’immense apport des 24 Heures du Mans au travers d’une quinzaine d’innovations techniques majeures nées pour cette occasion (traction avant, freins à disque, pneus radiaux, phares à iode…) sans compter les infrastructures routières (goudrons, signalisation…).

A l’heure où la Fédération Internationale Automobile sollicite le monde entier pour sauver 5 millions de vies, victimes de l’insécurité routière des pays émergents, gageons que les 24 Heures du Mans ont permis grâce à leur perpétuelle recherche de l’amélioration de la voiture de chacun, d’en préserver plusieurs millions de par le monde.

Les retombées économiques de l’épreuve équivalent à l’organisation au Mans de trois éditions des Jeux Olympiques depuis l’origine, apportant à la France, à la région, au département une manne providentielle à l’instar de la neige à Courchevel ou la mer à Saint-Malo et à la ville du Mans, une image d’une telle notoriété que pour le monde entier la cité est après Paris et Bordeaux, la troisième ville française nommée spontanément à travers le monde.

Inexorablement entrée dans le monde légendaire, la course des 24 Heures du Mans a tissé entre les hommes des liens d’une force inégalée, révélant des personnages d’un charisme farouche et écrivant des pages d’histoire passionnée et passionnante.

La révolution attendue liée à la disparition progressive du carburant fossile a été anticipée et si la voiture de course électrique n’est pour l’instant pas aboutie, la pile à hydrogène que nous découvrons cette année grâce à la GreenGT engagée prouve que l’ingéniosité humaine est sans limite, ce que constateront les générations futures en saluant l’inventivité qu’aura suscité cette compétition au service du progrès.

Les festivités des 90 ans

31 mai : Honneur aux pilotes !

Lors d’une soirée privée – sur invitation - hommage sera rendu aux hommes qui ont écrit à la force de leur talent et de leur courage l’histoire des 24 Heures du Mans. Au cours de cet événement, Tom Kristensen, Jacky Ickx, Derek Bell, Frank Biela, Emanuele Pirro, Yannick Dalmas et Henri Pescarolo, ceux ayant gagné au moins quatre fois l’épreuve, se verront intronisés dans le Hall of Fame spécial çà ans des Pilotes des 24 Heures du Mans en présence du jury qui a élu les 11 voitures de la légende, de personnalités du monde des arts, des spectacles, du sport mais aussi des équipes, des partenaires de l’épreuve et des représentants des médias.

Du 2 juin au 16 juin : Exposition itinérante
En partenariat avec le Conseil Général de la Sarthe, une tournée départementale de présentation de la collection des affiches des 24 Heures du Mans sera organisée dans différentes villes du département, accompagnée de la Chenard & Walcker victorieuse en 1923.

Du 15 juin au 23 juin : projections en plein air consacrées aux 24 Heures du Mans
Sur la façade de l’Eglise de la Visitation, Place de la République au Mans sera projeté chaque soir à partir de 22 heures, un montage spectaculaire composé de films et de photos retraçant les grandes heures de la course depuis 1923.

Les dimanche 16 et 17 juin 2013 : pesage
Pendant les vérifications administratives et techniques, Place de la République, site décoré aux couleurs des 90 ans de la course, la Ville du Mans installera une exposition de l’histoire du pesage liée aux différents lieux où ces vérifications se déroulèrent depuis 1923.

Du 18 au 23 juin : Retour en 1923 !
En partenariat avec la Ville du Mans, l’épingle de Pontlieue, virage qui emmenait la course en centre-ville sera reconstitué à l’identique des cinq années où il fut utilisé avec panneaux publicitaires d’époque, fascines, passerelle… jusqu’au café, toujours existant, qui retrouvera son visage des années 20.

Du 19 au 23 juin : Hommage aux voitures de la légende
Hommage sera rendu aux 11 voitures qui ont écrit l’histoire de la course et élues en début d’année par les internautes et le jury spécialement réunies. Un espace d’exposition de ces voitures mythiques, acheminées du monde entier pour l’occasion sera ouvert au public dans le village des 24 Heures du Mans du mercredi 19 au dimanche 23.

Lors du pitwalk (ouverture de la ligne droite des stands au public) du vendredi 21 juin (10 à 16 heures), elles seront disposées sur la piste dans la montée vers la Passerelle Dunlop, scénarisées et mises en valeur tout spécialement.

Samedi 22 juin 2013 : le retour du Trophée !

A 12 h 35, les 11 machines de la légende s’élanceront pour un tour complet du circuit des 24 Heures du Mans, avant de repartir à 13 h 15 pour une deuxième parade qui permettra au Trophée des 24 Heures du Mans d’être confié de nouveau au Président de l’ACO qui le remettra en jeu.

INFOS PRATIQUES LES 24 HEURES DU MANS 2013 90 ans
3e manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2013

Dates : 22 et 23 juin 2013
Tarif enceinte générale : 54 Euros (membres ACO) ; 71 Euros (non-membres ACO).
Gratuit pour les jeunes nés après le 23 juin 1997 et accompagnés d’un adulte.

Journée Test : dimanche 9 juin.
Vérifications techniques : dimanche 16 et lundi 17 juin.
Essais libres et qualificatifs : mercredi 19 et jeudi 20 juin.
Départ des 24 Heures du Mans : samedi 22 juin 2013 à 15 h 00.

Informations et réservations : www.24h-lemans.com
Facebook : 24 Heures du Mans – ACO Official
Twitter : @24heuresdumans Hashtag : #24LM
WebTV : lemans-tv.com

Un communiqué ACO





  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (2/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (3/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (4/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (5/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (6/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (7/8) » Voir Journée Test...
  • Journée Test des 24 Heures du Mans 2013 (8/8) » Voir Journée Test...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Il y a 90 ans… Les 24 Heures du Mans ! (D.R.)
    Il y a 90 ans… Les 24 Heures du Mans ! (D.R.)
    • Dans la même catégorie

    • 24 Heures du Mans 2013, Jim France, fondateur de Grand-Am, donnera le départ !

    • 24 Heures du Mans 2013, un casting de rêve !

    • Qui veut donner le départ des 24 Heures du Mans ?

    • Tristan Gommendy attend Le Mans avec impatience

    • 3 heures d'Imola, ALPINE et Nelson Panciatici sur le podium !

    Plus de news »

    Publicité