World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 21.06.13 | 11:42 • Mis à jour le 04.07.13 | 21:21 WORLD-ENDURANCE.COM | 21.06.13 | 11:42 • Mis à jour le 04.07.13 | 21:21


La pluie et les incidents de piste n’ont pas permis que les concurrents se lancent dans la traditionnelle chasse à la pole position lors des deux dernières séances qualificatives des 24 Heures du Mans 2013.


Du coup, la voiture la plus rapide mercredi soir partira depuis la première place samedi 22 juin à 15 heures, la pole position étant le fait de l’Audi n°2 pilotée par Loïc Duval, Tom Kristensen et Allan McNish.
 
Le ciel n’a pas aidé la deuxième séance qualificative en ce jeudi 20 juin. A 18 h 45, soit un peu moins de quinze minutes avant que soit lancée cette session d’essai, une averse orageuse s’abattait sur les deux tiers du tracé.

Les concurrents prenaient un à un une piste devenue très piégeuse mais bien évidemment il était impossible de signer le moindre chrono significatif. Et, alors que le bitume s’asséchait, la sortie de piste de l’Oreca 03-Nissan n°40 dans la ligne droite des Hunaudières entraînait l’arrêt de cette séance alors qu’il restait théoriquement trente-deux minutes d’essais.

De manière à ne pas pénaliser les concurrents, la Direction de Course décidait d’avancer de trente minutes la troisième et dernière séance qualificative portant sa durée à deux heures trente.

C’est ainsi que les concurrents reprenaient la piste dès 21 h 30 et non à 22 heures comme prévue.

A 23 h 17 alors qu’il restait 43 minutes d’essais seulement, les concurrents repartaient à l’assaut après de nouvelles interruptions.

Au final, le meilleur temps réalisé mercredi en LM P1 n’a pas été amélioré. C’est ainsi que la pole position sera occupée par l’Audi n°2 (Duval, Kristensen, McNish) grâce au 3’22’’439 signée Loïc Duval le 19 juin. Cette R18 e-tron-quattro partira devant les deux voitures sœurs la 1 (3’23’’696), qui parvenait in extremis grâce à André Lotterer à améliorer son temps de mercredi devant la 3 (3’24’’341). Première Toyota, la TS 030 Hybrid de Wurz, Lapierre et Nakajima (3’26’’654) partira de la quatrième place, se classant à 4’’3 du meilleur temps.

En LM P2, le meilleur chrono fut in extremis raflé par Olivier Pla, au volant de la Morgan-Nissan n°24 qu’il partage avec Alex Brundle et David Heinemeier Hansson, en 3’38’’621. La deuxième classée est l’Oreca 03-Nissan n°26 (3’39’’535) devant la Zytek-Nissan n°38 (3’40’’459).

La catégorie LM GTE Pro reste la propriété d’Aston Martin comme mercredi mais la 99 (Makowiecki, Senna, Bell), déjà la plus rapide mercredi en qualifications a amélioré son chrono pour le porter à 3’54’’635 terminant devant une autre Aston Martin, la 97 (3’55’’455) et la première Porsche, la n°92 en 3’55’’491. Même domination de la marque anglaise en LM GTE Am grâce aux incontournables Nygaard, Poulsen et Simonsen (n°95, 3’55’’776) devant la Porsche n°88 (3’58’’889) et l’Aston Martin Vantage V8 n°96 (3’59’’805).

Les concurrents des 24 Heures du Mans reprendront la piste samedi 22 juin à 9 heures pour le Warm-Up, long de 45 minutes avant le départ de cette édition spéciale des 90 ans à 15 heures en ce même samedi.

>> Résultats cumulés des séances qualificatives <<

Le vendredi tout est permis !
Ce n’est pas parce qu’il n’y aura aucune activité sportive sur la piste du Mans en ce 21 juin qu’il ne se passe rien ! Bien au contraire, lors de ce vendredi totalement fou, tout est permis aux spectateurs : à savoir fouler la piste du Mans au milieu des voitures qui y ont écrit le mythe de la course !

Hommage aux voitures de la légende
Depuis mercredi 19 juin, un espace d’exposition des onze voitures de la légende du Mans, acheminées du monde entier pour l’occasion est ouvert au public dans le village des 24 Heures du Mans. En ce 21 juin, lors du ‘’pitwalk’’ (ouverture de la ligne droite des stands au public) organisé de 10 à 18 heures, elles seront disposées sur la piste dans la montée vers la Passerelle Dunlop, scénarisées et mises en valeur tout spécialement. Après avoir découvert les garages, les spectateurs pourront librement emprunter cette montée vers le Graal. Car tout en haut de ce chemin glorieux, trônera le Trophée des 24 Heures du Mans dans sa malle de voyage Louis Vuitton.

Grande parade des pilotes
La traditionnelle parade des pilotes débutera de la place de la République à 17 heures et prendra fin place des Comtes du Maine à 19 heures. Un grand rendez-vous aussi festif qu’exceptionnel où quelques 150 000 amateurs sont au rendez-vous.

INFOS PRATIQUES LES 24 HEURES DU MANS 2013 90 ans
3e manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA 2013

Dates : 22 et 23 juin 2013

Tarif enceinte générale : 54 Euros (membres ACO) ; 71 Euros (non-membres ACO).
Gratuit pour les jeunes nés après le 23 juin 1997 et accompagnés d’un adulte.

Warm-up des 24 Heures du Mans : samedi 22 juin de 9 heures à 9 h 45.
Courses supports : Le Mans Legend, départ à 10 h 05 ; Ferrari Challenge Trofeo Pirelli : départ à 11 h 15.
Parade des voitures de la légende des 24 Heures du Mans : 12 h 35
Retour du Trophée des 24 Heures du Mans par les voitures de la légende : 13 h 45
Départ des 24 Heures du Mans : samedi 22 juin 2013 à 15 h 00.

Informations et réservations : www.24h-lemans.com
Facebook : 24 Heures du Mans – ACO Official
Twitter : @24heuresdumans Hashtag : #24LM
WebTV : lemans-tv.com

Un communiqué ACO





  • 24 Heures du Mans 2013 (2/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (3/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (4/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (5/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (6/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (7/8) » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2013 (8/8) » Voir 24 Heures du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Audi en première ligne (Esprit-Racing)
    Audi en première ligne (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité