World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 18.04.12 | 16:37 WORLD-ENDURANCE.COM | 18.04.12 | 16:37


Christophe Bouchut, Scott Tucker et l'équipe Level 5 Motorsports ont remporté à Long Beach leur deuxième victoire en deux courses disputées depuis le début de la saison. Ils s'imposent aussi pour la deuxième année consécutive sur le tracé urbain californien, au terme d'un week-end qui fut loin d'être de tout repos !


Un des charmes de l'American Le Mans Series est l'absence de routine. Son calendrier propose des formats d'épreuves et des profils de circuits très différents. Après avoir disputé la plus longue course de la saison sur l'ancien aéroport militaire de Sebring, les teams ont traversé les Etats-Unis d'Est en Ouest pour en découdre sur 120 minutes dans les rues de Long Beach.
Entre ces deux événements, Christophe Bouchut est revenu en France et c'est sur le vol Paris-Los Angeles qu'il a fait une rencontre... inattendue. " Dans l'avion, mon voisin était Steve Hart, un des membres du boys band britannique Worlds Apart. Nous avons sympathisé, échangé nos coordonnées et il est venu voir la course avec sa fille et sa compagne, l'actrice Ashley Scott. " Celle-ci a joué dans différents films de cinéma et de nombreuses séries TV, dont Jericho et Les Experts à Miami.

Les essais libres du vendredi furent marqués par des conditions dantesques. " Il faisait froid, avec un vent terrible et il pleuvait tellement que la piste s'est transformée en un véritable lac " expliquait Christophe. Cette séance ne fut pas une partie de plaisir pour le pilote Français, qui dût se battre avec une boite de vitesse aussi récalcitrante que la météo. " Je n'arrivais pas à rétrograder. Malgré plusieurs arrêts au stand, nous ne sommes pas parvenus à régler le problème et je n'ai pu éviter une légère sortie de route. "

Tout revient dans l'ordre pour la séance qualificative... sauf le climat qui se remet à faire des siennes. Les voitures de la catégorie GTC sont les premières à prendre la piste, suivies des GT et quand les protos LMPC s'élancent à leur tour, un violent orage s'abat sur Long Beach. Les organisateurs sont contraints d'annuler les qualifications. La grille de départ est formée selon le classement du championnat et dans l'ordre des catégories. Les trois protos LMP1, réputés les plus performants, occupent donc les premières places devant l'équipage Bouchut/Tucker victorieux à Sebring dans la catégorie LMP2.

Malgré cette position enviable sur la grille et l'absence de pluie le Jour J, on s'attend à une course difficile chez Level 5 Motorsport : " Nous n'avons pu faire aucun réglage sur piste sèche, " indiquait Christophe " de plus, c'était notre première expérience sur ce circuit avec la HPD ARX-03b. Les ingénieurs se sont donc retrouvés face à un double casse-tête pour définir le set-up. " Conformément à la stratégie habituelle de l'équipe, Scott Tucker prend le départ, mais après 20 minutes de course, il se fait percuter par un autre proto et part en tête à queue. La voiture peine à redémarrer et perd un tour dans l'opération.

" Nous avons pensé que la messe était dite. Quand j'ai pris le relais de Scott, après 55 minutes de course, je me suis tout de suite rendu compte que le comportement de la voiture était très délicat. Elle manquait de grip sur le train avant et de vitesse de pointe. C'est alors que nos ingénieurs ont eu une idée géniale. J'ai reçu l'ordre par radio de passer en " map 3 ", un réglage de cartographie moteur qui réduit significativement la consommation. Cela m'a d'abord surpris car je faisais quand même de bons temps et je revenais sur le leader, mais c'était clairement la bonne décision. J'ai pu atteindre l'arrivée sans effectuer un deuxième arrêt, alors que la Morgan-Conquest a dû passer par les stands pour un " splash and dash " à six minutes du drapeau... A trois tours de l'arrivée, le voyant de réserve s'est allumé et dans la dernière boucle, j'ai levé le pied pour gérer notre avance. "

La Honda Performance Development n°055 s'empare ainsi d'une victoire qui permet à Scott et Christophe de creuser l'écart au championnat LMP2 de l'ALMS. " Comme à Sebring et comme l'an passé à Long Beach, le week-end a plutôt mal commencé avant de se conclure par une victoire. C'est la preuve de la solidité de l'équipe. " Level 5 Motorsports entend bien poursuivre sur sa lancée à Laguna Seca, un circuit où elle s'est imposée en LMP2 en 2011 et en LMPC l'année précédente, avec en prime d'excellentes 4ème et 3ème places au général ! Christophe apprécie tout particulièrement cette région de la Californie. " J'adore visiter San Francisco et le circuit de Laguna Seca est toujours un challenge intéressant. Il est tracé dans les dunes et se recouvre d'une pellicule de sable quand le vent souffle, ce qui fait varier les conditions d'adhérence. " Rendez-vous le 12 mai prochain pour l'American Le Mans Monterey Presented by Patrón !


Repères biographiques Christophe Bouchut:

30 ans de carrière, 106 victoires, 85 pole positions
Unique pilote au monde vainqueur des 24 Heures du Mans, de Daytona et de Spa.
Triple champion FIA GT/N-GT
Champion Le Mans Series GT1
Champion ALMS LM P2
7 fois champion de France
Quadruple vainqueur de la Porsche Cup
18 participations aux 24 Heures du Mans...


Retrouvez Christophe Bouchut sur son site www.bouchut.com




Romane Didier / future racing commm



Cliquez pour agrandir l'image
Une belle Victoire à Long Beach pour Christophe Bouchut (D.R.)
Une belle Victoire à Long Beach pour Christophe Bouchut (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité