World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 01.08.12 | 10:27 WORLD-ENDURANCE.COM | 01.08.12 | 10:27


Ingolstadt/Spa-Francorchamps, 29 juillet 2012 – Pour la seconde fois consécutive, l'Audi R8 a remporté à Spa la plus importante course d'endurance des voitures de la catégorie GT3, écrivant par la même occasion un nouveau chapitre de son histoire en sport automobile.


Jamais un constructeur n'avait encore réussi à dominer successivement les trois plus grandes courses européennes de 24 Heures disputées au Nürburgring, au Mans et à Spa, et ce en l'espace de seulement 71 jours.

66 voitures représentant 12 marques différentes ont disputé la 54eme édition des 24 Heures de Spa sur le célèbre circuit de Formule 1 situé dans les Ardennes belges. Après 509 tours du tracé long de 7,004 kilomètres, deux Audi R8 LMS ultra ont pris le dessus sur des voitures portant notamment les couleurs de BMW, Mercedes-Benz, Porsche, Ferrari ou McLaren. Les pilotes Andrea Piccini (I), René Rast (D) et Frank Stippler (D) ont triomphé au volant de la R8 alignée par Audi Sport Team Phoenix devant leurs collègues Christopher Haase (D) Christopher Mies (D) et Stéphane Ortelli (MC) d'Audi Sport Team WRT.

Au volant de la seconde voiture engagée par Audi Sport Team Phoenix, les vainqueurs du Mans, Marcel Fässler (CH), Tom Kristensen (DK) et André Lotterer (D) ont réalisé une spectaculaire remontée de la 63eme à la 6eme place. La deuxième Audi R8 LMS ultra d'Audi Sport Team WRT, conduite par Marco Bonanomi (I), Edward Sandström (S) et Laurens Vanthoor (B) a abandonné au début de la 21eme heure après un accident dans le fameux virage “Eau Rouge”.

Gagner 3 courses de 24 Heures en seulement 71 jours constitue un nouveau fait marquant dans l'histoire riche en succès de notre entreprise en sport automobile. ” a déclaré le Dr. Wolfgang Ullrich, dirigeant d'Audi Motorsport après ce triomphe historique. « Le plateau de Spa était unique et énormément compétitif. Plus de 20 voitures étaient en lice pour la victoire. A la fin, la combinaison de qualité, de fiabilité et de performance, pour laquelle Audi est connue, a prévalu une nouvelle fois. Tous ceux qui ont participé à ce triplé peuvent être fiers, à commencer bien sûr par nos équipes et nos pilotes mais aussi, bien entendu, tous nos collaborateurs à Ingolstadt, Neckarsulm et Biberach.

Après une première heure de course difficile et une modification de la pression des pneumatiques, les Audi R8 LMS ultra ont réussi à regagner place après place pour mettre la pression sur les BMW qui menaient au début des hostilités. Audi a accompli ses premiers kilomètres en tête à partir de la quatrième heure. Durant la neuvième heure, les Audi R8 LMS ultra ont pris pour de bon les commandes et parfois dans des conditions extrêmement difficiles marquées par des pluies torrentielles, une visibilité minimale et 16 périodes de neutralisation.

Entre eux, les pilotes Audi ne se sont pas accordé de répit non plus. A 30 minutes de l'arrivée, les deux Audi R8 LMS ultra numéros “16” et “1” des écuries Audi Sport Phoenix et WRT se livraient encore un duel acharné pour la victoire. La manœuvre de dépassement qui allait s'avérer décisive fut réalisée par Frank Stippler peu avant 15h00.La stratégie d'Audi Sport Team Phoenix, consistant à remplacer les plaquettes de freins avant pour la seconde fois, dimanche matin durant l'intervention des safety car a également contribué à faire la différence. La course s'est définitivement jouée à 30 minutes de la fin quand Stéphane Ortelli a reçu une pénalité lui imposant un passage par la voie des stands.

Comme aux 24 Heures du Nürburgring et malgré une vitesse très élevée s'apparentant à une course de sprint, nous n'avons pas connu le moindre problème technique”, se réjouissait  Werner Frowein responsable au sein de quattro GmbH du développement et des ventes des voitures GT3. “Ce triomphe démontre une nouvelle fois que la R8 LMS ultra est une référence sur les circuits d'endurance.

Marcel Fässler, Tom Kristensen et André Lotterer, qui faisaient partie des pilotes les plus rapides du plateau, ont également pu apprécier les qualités de leur voiture de sport à moteur central : peu avant la fin de la première heure, Lotterer a été heurté par une autre voiture qui a soudainement braqué pour rejoindre les stands. Après avoir changé une biellette du train avant, les vainqueurs du Mans ont chuté à la 63eme place, à onze tours des leaders. Ils sont repartis à l'attaque pour finir à la sixième place après avoir regagné trois tours.

La meilleure écurie cliente, British GT3 Racing, a hissé son Audi R8 LMS à une remarquable 14eme place du classement général et à la neuvième dans la catégorie Pro Am. “Et ce dès la quatrième sortie de notre voiture et notre première course de 24 heures” précisait à l'arrivée le directeur de l'équipe, Aaron Scott.


Les équipes Sainteloc Racing, JB Motorsport et Alfab ont également été au bout des 24 heures avec leurs R8 LMS. Les R8 LMS ultra de Sainteloc Racing et United Autosports ont abandonné suite à des accidents. A certains moments de la course, le team français Sainteloc a occupé une sensationnelle cinquième place au classement provisoire.



Un communiqué Audi MotorSport



Cliquez pour agrandir l'image
Un nouveau succès historique pour Audi (Audi MotorSport)
Un nouveau succès historique pour Audi (Audi MotorSport)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité