World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 16.04.12 | 13:48 • Mis à jour le 16.04.12 | 15:22 WORLD-ENDURANCE.COM | 16.04.12 | 13:48 • Mis à jour le 16.04.12 | 15:22


Nous terminons ce 76ème Bol d'Or en quatrième position.


Notre Yamaha R1 2012 ne nous a apporté que des satisfactions depuis notre première séance de roulage hivernale. L’anti-patinage et la nouvelle électronique apportaient une nouvelle compétitivité.
Bien sûr, nous avons encore du développement  mais nous n’avons connu aucun souci. Après d’excellents essais pré-Bol, nous partions troisième sur la grille de départ. Tous les espoirs étaient permis.

Après un premier relais difficile en raison de l’arrivée de la pluie, David Checa signalait un manque de performance inhabituel. Ce que confirmaient rapidement Kenny Foray et Matthieu Lagrive après leurs relais effectués sur piste sèche. Impossible de reproduire en course les chronos réalisés des dizaines et des dizaines de fois lors de nos essais. Il nous manquait environ une seconde au tour et surtout, il était devenu plus délicat de doubler les motos plus rapides en vitesse de pointe.

Malgré cela, au gré des habituels faits de course, nous nous retrouvions rapidement installés en troisième position. Profitant d’une équipe très performante au stand et de pneumatiques Michelin à leur meilleur niveau, nous défendions cette position jusqu'à une demi-heure de l'arrivée. Mais notre moto au comportement instable ne nous permettait alors plus de rivaliser. Il nous restait encore l’espoir de voir revenir la pluie. Nos pilotes étaient prêts à en découdre. Elle n’est pas venue et nous perdons la troisième place que nous avons tenue durant 22 H de course pour 59 petites secondes.

Le podium nous échappe de peu. Nous avons encore à apprendre de notre nouvelle électronique. Mais l’ensemble de la course reste positif et encourageant. Nous marquons les points de la quatrième place pour le championnat du monde. C’est important. L'équipe a réalisé un sans-faute. Nos pilotes ont été exemplaires. Les ravitaillements impeccables ont permis des arrêts éclairs au stand. Notre Yamaha R1 a confirmé tout son potentiel lors des essais. Nous avons des pneumatiques Michelin compétitifs dans toutes les conditions de piste. Et nous retrouverons rapidement le chemin du podium. Nous en sommes convaincus.



Christophe Guyot pour le GMT94





  • 76ème Bol d'Or Moto 2/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 3/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 4/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 5/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 6/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 7/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 8/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    La Yamaha France GMT 94 Michelin Yamalube quatrième du Bol d'Or 2012. (Esprit-Racing)
    La Yamaha France GMT 94 Michelin Yamalube quatrième du Bol d'Or 2012. (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité