World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 05.06.12 | 14:34 WORLD-ENDURANCE.COM | 05.06.12 | 14:34


La voiture expérimentale Nissan DeltaWing, animée par le moteur Nissan 1,6 L DIG-T, constitue le projet le plus innovant et le plus passionnant de sa génération en compétition automobile


En bref :
- Nissan propose au Mans une voiture qui nécessite moitié moins de carburant que ses concurrentes
- La Nissan DeltaWing, véritable laboratoire roulant de l'innovation
- Les 24 Heures du Mans 2012 constituent la première mondiale en compétition de la Nissan DeltaWing, 107 jours seulement après ses premiers tours de roue
- La voiture courra hors classement depuis le «Stand 56», réservé aux modèles expérimentaux


La Nissan DeltaWing, révolutionnaire voiture de course, participera aux 24 Heures du Mans 2012 les 16 et 17 juin prochains avec pour objectif de démontrer la possibilité de concevoir une voiture de course soutenant la cadence de ses concurrentes avec moitié moins de carburant.

La philosophie de la Nissan DeltaWing, de conception totalement inédite et radicale, est relativement simple. En créant une voiture pesant moitié moins et offrant une trainée aérodynamique moitié inférieure à celle d'une voiture de course classique, elle se contentera de la moitié de la puissance, de carburant et de matériau pour ses pneumatiques pour courir environ aux mêmes vitesses.
La traduction de ces principes dans la réalité n'est pas des plus simples, mais c'est un projet auquel Nissan, Michelin et tout un ensemble de partenaires commerciaux  ont pleinement adhéré, tout en recourant à des technologies dont bénéficieront à l'avenir les modèles de série pour optimiser leur rendement.

Depuis juin 2011 - date à laquelle l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) a invité DeltaWing à occuper le « Stand 56 » au Mans - l'équipe projet n'a eu que 12 mois pour faire passer la voiture de la planche à dessin au circuit de la Sarthe : un rythme d'enfer pour n'importe quelle voiture de course, a fortiori pour une auto aussi révolutionnaire que celle-ci. Du moteur Nissan 1,6 L DIG-T, plus petit et plus léger que tout autre groupe motopropulseur classique, aux pneus avant de 10 cm de large conçus spécialement par Michelin, la Nissan DeltaWing fait appel à d'innombrables pièces et organes réalisés spécifiquement pour elle et combinés comme jamais auparavant.

La Nissan DeltaWing disputera en première mondiale les 24 Heures du Mans 2012 avec pour objectif, en courant hors classement avec le dossard numéro 0, de démontrer la viabilité de ses technologies, et non de gagner ni de terminer à une place donnée. C'est Ben Bowlby, le designer et père du concept Nissan DeltaWing, qui en a eu l'idée il y a trois ans, en imaginant une voiture de course vraiment unique et efficace.

« Pour créer la Nissan DeltaWing, on a dû enfreindre le règlement, confie Ben Bowlby. Les voitures de course actuelles sont si drastiquement limitées par la réglementation qu'il est impossible dans le cadre imparti d'apporter des changements importants en termes d'efficacité. Grâce à l'ACO, nous avons eu l'autorisation de participer à la course hors règlement, pour montrer ce que l'on peut faire en raisonnant de manière foncièrement différente ».

Le savoir-faire de Nissan s'est exercé en priorité au niveau du développement du moteur, pour le rendre suffisamment léger et performant afin de démontrer qu'il peut fonctionner concrètement en course automobile. Le moteur 4-cylindres 1,6 L préparé pour la compétition et badgé DIG-T (Direct Injection Gasoline - Turbocharged, turbocompressé à injection directe d'essence) délivre environ 300 ch et comporte plusieurs caractéristiques techniques empruntées aux modèles de série et intégrées au projet. D'autres éléments et innovations propres à la Nissan DeltaWing seront à l'avenir transférés aux modèles de série Nissan, pour en optimiser le rendement.

« Tout, dans cette voiture, bouscule les idées reçues et c'est pourquoi Nissan se devait d'y apporter son soutien, souligne Darren Cox, General Manager Nissan Europe. Ce n'est pas qu'une question de moteur 1,6 L capable des mêmes chronos qu'un V8; c'est le concept dans son ensemble qu'il faut considérer. Avec la Nissan DeltaWing, on parle de la moitié du poids et de la traînée aérodynamique d'une voiture normale ; autrement dit, on n'a besoin que de moitié de puissance et de carburant.

Un moteur essence turbo léger, c'est la solution idéale aussi bien pour la Nissan DeltaWing que pour nous. Le moteur fondamental avec lequel Nissan ira de l'avant sera un 1,6 L essence turbocompressé à injection directe. Nous croyons que c'est l'avenir et la Nissan DeltaWing endosse cela à la perfection
».

Nissan ne constitue qu'une partie de la famille DeltaWing, composée d'un groupe de partenaires essentiels comme l'entrepreneur américain de sport automobile Don Panoz, l'organisation All-American Racers de l'ancien pilote de F1 Dan Gurney, l'écurie Highcroft Racing double championne du monde de Duncan Dayton et Michelin North America. Tous ces partenaires ont fait équipe pour donner naissance à cette voiture unique ; tous, cependant, savent pertinemment ce qu'il sera possible de faire au Mans.

« Si l'on garde présent à l'esprit que nous n'avons guère disposé de plus de 100 jours pour développer cette voiture à partir du moment où elle a effectué ses premiers tours de roue, ce serait une prouesse incroyable d'être sur la ligne d'arrivée au Mans, reconnaît Darren Cox. Selon toute vraisemblance, la voiture ne terminera pas la course ; c'est là une situation « repoussoir » pour bon nombre de constructeurs. Mais enfin, si l'on rejette l'inédit et l'audace, on n'a aucune chance de progresser.Peu importe ce qui se passera pendant la course, nous en tirerons des enseignements comme nous l'avons d'ailleurs déjà fait, et il reste encore beaucoup à apprendre de cette voiture pour l'avenir ».



Un communiqué Nissan






  • 24 Heures du Mans 2012, Journée Test 2/4 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2012, Journée Test 3/4 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2012, Journée Test 4/4 » Voir 24 Heures du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    La révolutionnaire Nissan DeltaWing va disputer les 24 heures du Mans avec moitié moins de carburant que les voitures de course classiques. (Esprit-Racing)
    La révolutionnaire Nissan DeltaWing va disputer les 24 heures du Mans avec moitié moins de carburant que les voitures de course classiques. (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité