World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 18.06.12 | 07:59 WORLD-ENDURANCE.COM | 18.06.12 | 07:59


En bref : L'étonnante voiture de course a tourné à un rythme élevé pendant six heures, prouvant à la fois sa vitesse et sa fiabilité. Un contact avec une LMP1 de Toyota envoie la Nissan DeltaWing dans le mur aux virages Porsche. Satoshi Motoyama, héroïque,  tente de faire repartir la voiture en course pendant 90 minutes.


Samedi 16 juin au Mans, la Nissan DeltaWing, pionnière d'une nouvelle génération de voitures de compétition innovantes, a abandonné après 6 heures de course, 1005 km et tous les efforts de son pilote pour faire repartir la voiture.
 
Avec pour objectif de courir les 24 Heures du Mans en utilisant moitié moins de carburant et de pneus que les autres concurrents sur la grille de départ, la Nissan DeltaWing est devenue la favorite des fans et une grande histoire de cette 80eme édition des 24 Heures du Mans.
 
La voiture tournait avec une grande régularité à un très bon rythme lorsqu'après une période sous voiture de sécurité elle a été heurtée par une LMP1 qui en doublant a provoqué une sortie de piste et un choc avec le mur du bord de piste.
 
Le pilote, Satoshi Motoyama, s'est battu pendant près de 90 minutes pour repartir avec le soutien important de son équipe qui l'avait rejoint pour lui donner les instructions depuis le bord de la piste.  Mais malgré les efforts incroyables de tous, il était impossible de repartir à cause de la sévérité du contact et des dommages causées à la voiture.
 
La Nissan DeltaWing a attiré l'attention des medias et du public depuis la présentation officielle de la voiture à Londres en mars dernier. Après l'accident, le support des fans sur les réseaux sociaux et les premiers commentaires ont été universellement positifs.
 
Malgré un planning de développement très serré, avec juste 107 jours de développement entre le premier tour de roue et la course, l'équipe a surmonté tous les challenges pour réussir à amener la Nissan DeltaWing au Mans.
 
Darren Cox, Brand General Manager pour Nissan Europe reste stoïque et affirme « c'est la compétition automobile et nous connaissons parfaitement les risques. Au début nous avons été dépités mais très rapidement cela a laissé place à la fierté d'avoir pu réaliser ce projet. »



Un communiqué Nissan





  • 24 Heures du Mans, les images de la course 2/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 3/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 4/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 5/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 6/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 7/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 8/8 » Voir 24 Heures du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Fin épique de la Nissan Deltawing au Mans (Esprit-Racing)
    Fin épique de la Nissan Deltawing au Mans (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Audi fait triompher l’hybride aux 24 Heures du Mans !

    • 24 Heures du Mans 2012, 240 000 spectateurs !

    • Abandon de la OAK/Pescarolo LMP1 n°15

    • Pescarolo Team Le point à la mi-course - Nuit Magique

    • La LMP2 Morgan-Judd n°24 de OAK Racing obligée de se retirer des 24 Heures du Mans

    Plus de news »

    Publicité