World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 29.07.12 | 18:22 • Mis à jour le 17.09.12 | 07:17 WORLD-ENDURANCE.COM | 29.07.12 | 18:22 • Mis à jour le 17.09.12 | 07:17


devant Toho with Moriwaki et Yamaha France GMT 94 Michelin Yamalube



FCC TSR Honda s’impose avec quatre tours d’avance aux 8 Heures de Suzuka devant la Honda du Toho Racing with Moriwaki de Tatsuya Yamaguchi, Yuki Takahashi et Yusuke Teshiima et Yamaha France GMT 94 Michelin Yamalube menée par David Checa et Kenny Foray.


Déjà victorieuse en 2011, la FCC TSR Honda de Jonathan Rea, Kosuke Akiyoshi et Tadayuki Okada était pourtant devancée par trois autres favoris aux essais, Monster Energy Yamaha YART, Musashi RT Harc-Pro et le Yoshimura Suzuki Racing Team. Mais cette 35e édition à Suzuka a été difficile pour bon nombre de favoris. Auteur d’une époustouflante pole position en 2’06.845, Katsuyuki Nakasuga a chuté au guidon de la Monster Energy Yamaha YART après un peu plus d’une demi heure de course. Une chute de Ryuichi Kiyonari après cinq heures de course a aussi privé Musashi RT Harc-Pro d’une possible victoire.


La malchance a ensuite touché le clan Suzuki. Animateur du début de course, le Yoshimura Suzuki Racing Team, victime d’une fuite d’huile, n’a pas pu rallier l’arrivée. Deuxième derrière FCC TSR Honda, le Suzuki Endurance Racing Team a rétrogradé après la chute de Vincent Philippe. La Suzuki championne du monde termine quinzième à Suzuka. Puis ce fut le tour du BMW Motorrad France Team Thevent qui visait aussi la deuxième place. Trahi par un capteur électronique de sa S1000RR, il termine neuvième à sept tours du vainqueur juste devant le Honda TT Legends et la Kawasaki Bolliger Team Switzerland, auteurs de belles courses à Suzuka.


La compétition a été haletante jusqu’à l’arrivée. Le duel le plus intense s’est tenu dans la dernière demi-heure pour la troisième place entre David Checa sur la Yamaha France GMT 94 Michelin Yamalube et Ozamu Deguchi sur la Kawasaki Eva RT Trick Star. Checa l’a emporté avec panache avant que Deguchi soit trahi par le moteur de sa ZX-10R.


Une autre équipe permanente au Championnat du Monde FIM d’Endurance rallie l’arrivée pour sa première participation. La Suzuki du Team R2CL termine 24e avec Jérôme Tangre, Amaury Baratin et Raphaël Chaussé.


Deux Honda équipées par Bridgestone s’imposent donc logiquement à Suzuka mais Michelin aura marqué les esprits cette année au Japon avec une pole position et une place sur le podium. Ces 8 Heures de Suzuka relancent aussi le Championnat du Monde FIM d’Endurance. Le Suzuki Endurance Racing Team reste en tête avec une courte avance de 5 points sur le team Honda TT Legends. La meilleure opération est bien sur celle de Yamaha France GMT 94 Michelin Yamalube qui devance maintenant le BMW Motorrad France Team Thevent et revient dans la course au titre à 11 points du SERT alors qu’il reste deux épreuves à disputer.


Prochaine étape du Championnat du Monde FIM d’Endurance le samedi 11 août pour les 8 Heures d’Oschersleben en Allemagne.


FIM-LIVE.COM



Cliquez pour agrandir l'image
FCC TSR Honda grand vainqueur à Suzuka (D.R.)
FCC TSR Honda grand vainqueur à Suzuka (D.R.)
  • Dans la même catégorie

Plus de news »

Publicité