World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 13.04.12 | 20:49 • Mis à jour le 15.04.12 | 08:08 WORLD-ENDURANCE.COM | 13.04.12 | 20:49 • Mis à jour le 15.04.12 | 08:08


Interview Express de Nicolas Goubert, Directeur Technique de la Division Compétition de MICHELIN.


Quels sont les objectifs de la saison 2012 pour Michelin ?
Fidèle à ses valeurs Michelin, s’engage dans des championnats multimarques pour maintenir la confrontation en piste et stimuler notre capacité d’innovation.
En Endurance, nous visons le titre en catégorie EWC.
En FSBK, après nos titres en 2010 et 2011, nous sommes confiants pour la victoire en Superbike et en Super Sport.
En CIV, nous sommes encore dans une phase d’apprentissage et d’observations. Des podiums en Superbike et en 600 Super Sport seront une belle récompense.
En CEV, le titre remporté en 2011 nous conforte vers la victoire en Superbike pour 2012.
Enfin, l’IDM sera notre nouvel engagement pour la saison 2012 qui nous permettra d’engranger de l’expérience sur les circuits du championnat allemand.
C’est par cette variété de championnats que nous continuons à faire évoluer nos gammes de pneumatiques. La pluralité des championnats est un engagement pour accélérer l’innovation et ainsi mieux répondre aux exigences des motards. N’oublions pas que Michelin détient la culture de la victoire, de la performance : 360 victoires en Moto GP, 269 victoires en WSBK. Viser la performance en course est notre objectif !


Pourquoi multiplier les engagements en compétition moto ?
Nous voulons maintenir la pluralité des championnats car elle nous permet de faire progresser nos pneumatiques plus rapidement, sur une diversité de terrains et transférer ainsi les dernières avancées technologiques aux pneus de série. Nous utilisons les championnats comme plusieurs laboratoires, chacun avec des conditions très différentes. La pluralité des disciplines permet aux équipes de développement de travailler sur des passerelles technologiques de plus en plus concrètes.


Le transfert de technologie chez Michelin, réalisation ou simple déclaration ?

Proposer de nouvelles solutions technologiques en matière de pneumatique moto, développées et validées dans des conditions les plus exigeantes, dans le cadre de championnats internationaux, tel est l’engagement constant du Groupe Michelin.
Preuve concrète de cette démarche : le lancement en mars 2012 de deux nouvelles gammes de pneumatiques destinées au segment hypersport et dédiées à un usage sur circuit. Il s’agit des MICHELIN Power Cup & MICHELIN Power Slick.
Les ingénieurs du Groupe Michelin ont travaillé durant deux ans pour mettre au point ces deux nouveaux pneumatiques. Cette démarche de transfert de technologie structure les processus de développement comme les équipes pour converger vers un même objectif : accélérer l’innovation.


Quelle sera la stratégie de Michelin en Endurance ?

L’expérience dont nous disposons en Endurance nous offre une bonne connaissance du circuit ainsi que de la discipline. La stratégie de Michelin repose sur 2 principes pour viser la victoire : proposer des pneumatiques adaptés à toutes les conditions météorologiques que nous rencontrerons en course et fournir des pneus performants et faciles à piloter.


De quelles armes dispose Michelin pour se battre face au tenant du titre ?
Michelin est le partenaire de trois équipes de pointe et dispose d’un savoir-faire inégalé en matière d’Endurance. Si vous ajoutez à cela la détermination et le professionnalisme des équipes Michelin, nous sommes confiants pour nous battre sur le devant de la scène et viser le titre en 2012. Nos partenaires ont tous démontré leur compétitivité : le YART a décroché le titre en 2009, BMW Motorrad France est vice-champion en 2011. Verdict sur la piste !


Quelle est l'importance de l'Endurance pour Michelin ?
Que ce soit sur des courses de 24 heures ou des courses de 8 heures, en moto comme en voiture, l’Endurance est la discipline phare qui permet à Michelin de travailler sur les performances clefs des pneumatiques, sur l’équilibre des performance sans compromis, à savoir la longévité, la sécurité et la performance. L’Endurance est une compétition ouverte à la concurrence, condition essentielle pour Michelin, pour faire avancer l’innovation.


Le Bol d’Or en chiffres pour Michelin ?
Nous équipons 20 motos au total dont 17 teams privés. Un technicien d’écurie est dédié à chacune de nos trois équipes officielles et 2 pour les teams privés. 9 monteurs seront présents pour assurer le montage et l’équilibrage des pneumatiques, répartis dans 6 camions. 2 développeurs seront sur place pour analyser l’usure et le fonctionnement des pneumatiques, puis regrouper les informations nécessaires pour la prochaine évolution des pneus.


Un communiqué Michelin





  • 76ème Bol d'Or Moto 2/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 3/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 4/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 5/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 6/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 7/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • 76ème Bol d'Or Moto 8/8 » Voir 76ème Bol d'Or...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Michelin vise le titre en catégorie EWC (Eric Malherbe)
    Michelin vise le titre en catégorie EWC (Eric Malherbe)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité