World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 11.06.12 | 17:28 WORLD-ENDURANCE.COM | 11.06.12 | 17:28


La 80ème édition de la plus importante course de 24 heures au monde se déroulera les 16 et 17 juin prochain. Une nouvelle fois, Audi profitera de sa participation dans la classique mancelle pour mettre à l'épreuve des technologies d'avenir importantes pour le développement des produits de la marque aux quatre anneaux.


Après dix victoires, le moment est venu pour un nouveau défi. L'objectif ne consiste pas seulement à remporter un nouveau succès. Audi cherchera à mener la course en employant de nouvelles technologies, comme elle l'a souvent fait, déjà, en trente ans de compétition automobile et au Mans en particulier. En 2001, la marque aux anneaux avait réussi à s'imposer avec la technologie TFSI, combinant la suralimentation et l'injection directe d'essence (TFSI) qui est devenue standard aujourd'hui sur les véhicules de série. La première victoire au Mans d'une voiture à moteur diesel avait, en 2006, fait les titres des journaux du monde entier. En 2010, a triomphé dans la Sarthe la première voiture équipée d'un turbo à géométrie variable (VTG).

Aujourd'hui, l'Audi R18 e-tron quattro, première voiture diesel hybride alignée au Mans, marque le retour du système de transmission quattro. Elle sera confiée aux vainqueurs de l'édition 2011, Marcel Fässler/André Lotterer/Benoît Tréluyer (CH/D/F) qui piloteront la voiture N°1. Leurs équipiers Dindo Capello/Tom Kristensen/Allan McNish (I/DK/GB) conduiront la diesel hybride portant le N°2.

En parallèle, Audi engage au Mans une sœur jumelle de la R18 e-tron quattro : la R18 ultra qui est le prototype LMP le plus léger jamais construit par Audi. Romain Dumas/Loïc Duval/Marc Gené (F/F/E) se partageront le volant de la R18 ultra N°3 tandis que la N°4 sera confiée à l'équipage Marco Bonanomi/Oliver Jarvis/Mike Rockenfeller (I/GB/D).

Mis à part le système hybride et le principe de transmission, la R18 e-tron quattro et la R18 ultra sont techniquement identiques. Les deux emploient la technologie de construction ultralégère qui est au cœur des compétences de la firme. La nouvelle boîte de vitesses à carter PRFC, la première du genre dans un prototype Le Mans, est juste un des exemples de cette expertise.

En outre, ces deux voitures regorgent de nombreuses autres innovations, depuis le très efficient concept de suralimentation du moteur 3,7 l V6 TDI à simple turbo VTG jusqu'au rétroviseur arrière digital à écran à matrice active OLED. Améliorant la sécurité active, ce système est clairement utile dans le trafic et constitue un parfait exemple de l'étroite interaction entre le département de Développement Technique d'Audi AG et celui d'Audi Sport.

2012 démontre de façon marquante l'attrait que Le Mans exerce pour l'application de nouvelles technologies. Jamais autant de concepts différents n'avaient été alignés sur la grille. Parmi les 56 voitures inscrites, Audi s'attend à ce que Toyota soit un solide compétiteur. La Journée Test organisée sur le circuit début juin, a permis la première comparaison directe entre les deux constructeurs. Audi s'y est montré plus rapide.

Les quatre Audi R18 sont engagées par Audi Sport Team Joest qui est l'équipe la plus titrée de l'histoire du Mans. La formation de pilotes est de haut niveau également. Ensemble, les douze pilotes Audi totalisent 19 victoires dans la classique mancelle.

La marque recevra 1 000 invités représentant 24 marchés différents pour assister au spectacle. Les tribunes devraient être pleines également. L'an dernier, 249 500 spectateurs étaient présents. On prévoit qu'un même nombre de fans se rendra dans la Sarthe pour le 80eme anniversaire de l'épreuve.

Les passionnés qui suivront la course depuis chez eux, disposeront de plusieurs moyens d'information. En complément des retransmissions télévisuelles nationales, www.audi-liveracing.com diffusera des images de vidéo embarquée et des résumés de la course. L'application Audi Sport pour iPhone offrira des reportages complets comprenant un tableau de suivi en direct, des informations, des photos et les résultats de la plus importante course de l'année.


Les questions du week-end
- A quel point les Audi seront-elles rapides et à quel point l'opposition de Toyota sera forte?
- Quels seront les avantages de l'Audi R18 e-tron quattro et ceux de la R18 ultra?
- Un record de la course sera-t-il réalisé à l'occasion de la 80eme édition?
- L'équipe Audi pourra-t-elle fêter sont onzième succès depuis 2000?
- L'équipe Audi réussira-t-elle à accroitre son avance dans le championnat WEC ?
- Quels seront les pilotes en tête du championnat après Le Mans?


Déclarations avant la course

Dr. Wolfgang Ullrich (Dirigeant Audi Motorsport) :
Nos voitures sont totalement nouvelles par rapport aux précédentes années. Pour la première fois, nous engageons sous les couleurs officielles quatre véhicules représentant deux concepts différents. La course de Spa nous a servi d'entrainement et nous y avons bien figuré. Nous avons commencé à adapter nos voitures au circuit à l'occasion de la Journée Test. Nous serons aussi confrontés pour la première fois en course à Toyota, qui apparait comme notre plus solide rival.  Nous ne savons pas précisément comment se situeront nos adversaires. Chaque année, Le Mans constitue un challenge différent qu'il faut d'abord réussir à relever.

Ralf Jüttner (Directeur Technique Audi Sport Team Joest) : Il s'agit de notre 14eme participation au Mans et nous alignons pour la première fois quatre voitures en course. Nous nous sommes méticuleusement préparés pour cet événement en termes de logistique, d'effectifs et dans le cadre de notre environnement. Nous utiliserons également deux technologies différentes pour la première fois. La R18 ultra est considérée comme conventionnelle mais ce n'est vraiment pas le cas. Si vous la pesez sans ses lests, elle est un des prototypes les plus légers et elle regorge d'innovations. La R18 e-tron quattro est le premier véhicule hybride diesel. Il s'agit d'une nouvelle première pour une voiture de technologie très avancée et d'une nouvelle étape importante après les technologies TFSI et TDI. Aux 6 Heures de Spa, tout s'est bien déroulé y compris sur la façon dont cette technologie a été gérée dans les stands et au cours des arrêts. A présent, nous devons poursuivre l'expérience dans une course de 24 Heures. Nous sommes prêts pour cela.

 

Le circuit
Longueur : 13,629 km
Durée de la course : 24 heures
Record en qualification sur ce tracé : Stéphane Sarrazin (Peugeot), 11 juin 2008, 3m 18.513s (247.16 km/h)
Record du meilleur tour en course sur ce tracé : Loïc Duval (Peugeot), 13 juin 2010, 3m 19.074s (246,463 km/h)
Pole position 2011 : Benoît Tréluyer (Audi), 10 juin 2011, 3m 25.738s (238,480 km/h)
Meilleur tour 2011 : André Lotterer (Audi), 12 juin 2011, 3m 25.289s (239,002 km/h)
Record de distance aux 24 Heures du Mans : Timo Bernhard/Romain Dumas/Mike Rockenfeller (Audi), 12/13 juin 2010, 5 410,713 km en 24h 01m 23.694s (225,228 km/h)


Marcel Fässler à propos du circuit du Mans : Le Mans est un circuit incroyablement varié  sur près de 14 kilomètres de long. Des lignes droites extrêmement longues, des virages très lents comme Mulsanne ou Arnage et des courbes rapides très exigeantes comme Indianapolis et les virages Porsche, donnent un rythme très particulier. Avec une moyenne de plus de 230 km/h, le circuit est incroyablement rapide. On roule principalement sur des routes habituellement ouvertes à la circulation. Cette année, le revêtement a été refait sur certaines portions. Notre Audi R18 e-tron quattro se comporte très bien sur ce nouveau circuit, comme on a pu le voir pendant la Journée Test.


Classement championnat pilotes WEC après 2 des 8 manches
1 Dumas/Duval, 43 points, 2 Capello/Kristensen/McNish, 41; 3 Gené, 25; 4 Fässler/Lotterer/Tréluyer, 19.5; 5 Bernhard, 18; 6 Sarrazin/Dalziel/Potolicchio, 15.5; 7 Pla/Nicolet, 13.5; 8 Heidfeld/Jani/Prost, 12.5; 9 Kane/Watts/Leventis, 12; 10 Primat/Belicchi, 10.5.


Classement championnat constructeurs WEC après 2 des 8 manches
1 Audi, 52 points


Programme
Dimanche 10 juin
14h30 – 19h00                   Vérifications techniques et administratives (Audi Sport Team Joest 15h30 – 16h40)
Lundi 11 juin
10h00 – 18h00                   Vérifications techniques et administratives
Mardi 12 juin
17h00                           Séance autographes
Mercredi 13 juin
16h00–20h00                     Essais libres
22h00–24h00                     Qualifications
Jeudi 14 juin
19h00–21h00                     Qualifications
22h00–24h00                     Qualifications
Vendredi 15 juin
10h00–20h00                     Pit walk
14h00                           Conférence de presse Audi
17h30–19h30                     Parades des pilotes
Samedi 16 juin
09h00–09h45                     Warm-up
14h22                           Début procédure de départ
15h00                           Départ
Dimanche 17 juin
15h00                           Arrivée
Env. 15h30                      Conférence de presse ACO

 

Un communiqué Audi





  • 24 Heures du Mans 2012, Journée Test 2/4 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2012, Journée Test 3/4 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans 2012, Journée Test 4/4 » Voir 24 Heures du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Audi dans l'élan de l'innovation au Mans (Esprit-Racing)
    Audi dans l'élan de l'innovation au Mans (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Nelson Panciatici dans les starting blocks !

    • 24 Heures du Mans 2012, Matra, le retour !

    • Franck Montagny remplace Guillaume Moreau, blessé, aux 24 Heures du Mans

    • Le Pesage, comment ça marche ?

    • 24 heures du Mans 2012 : Répétition générale pour Olivier Lombard et ses équipiers

    Plus de news »

    Publicité