World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 17.06.12 | 10:56 WORLD-ENDURANCE.COM | 17.06.12 | 10:56


La voiture, sur laquelle Franck Montagny, Bertrand Baguette et Dominik Kraihamer partagaient le baquet, était à ce moment-là neuvième en LMP1 lorsqu’un problème moteur est survenu peu avant 7 heures du matin.


Tous les espoirs sont maintenant concentrés sur la Morgan-Nissan LMP2 n°35 pilotée par Bas Leinders, Maxime Martin et David Heinemeier Hansson.
 
Après avoir connu une période difficile juste avant minuit, le trio occupe actuellement la septième place sur le Ciruit de la Sarthe à 7 heures de la fin de course.
 
Jacques Nicolet, propriétaire de OAK Racing :
« La nuit nous a été fatale. Je suis parti me coucher, nous étions premiers des LMP2 avec la 24, la 35 était bien placée, et la 15 roulait. Lorsque je me suis réveillé la Morgan LMP2 2012 n°24 avait abandonné et le moteur de la OAK/Pescarolo-Judd n°15 montrait des signes de faiblesse avant que finalement la voiture n’abandonne quelques minutes plus tard.

La Morgan-Nissan n°35 a connu quatre crevaisons consécutives et on a du changer tout l’électronique. Cependant, elle a le mérite d’être toujours là et poursuit sa remontée. On espère pouvoir rallier l’arrivée avec au moins une voiture sur les trois. Une chose est certaine notre équipe n’a rien à se reprocher. Les voitures avaient été magnifiquement préparées.

Il y avait une grande motivation de la part de tous les membres du team pour bien faire les choses. Nous avons quand même réussi à montrer la performance de nos autos, malheureusement la fiabilité moteur nous a fait cruellement défaut. Nous allons devoir faire des choix stratégiques. Nous sommes déjà tournés vers demain. »

 
Sébastien Philippe, Team Principal :
« Je suis très déçu. Avec la Morgan LMP2 2012 n°24 nous respections notre tableau de marche puisque l’on a montré depuis le début que nous étions très compétitifs avec les deux LMP2 qui ont été première et seconde de la catégorie pendant très longtemps. Mais cruellement la fiabilité du moteur nous a encore fait défaut. Je suis vraiment triste pour toute l’équipe qui a bossé à fond.

Cependant, la Morgan-Nissan n°35 est toujours en piste même si nous avons été malchanceux avec une série de crevaisons cette nuit. Nous avons pris beaucoup de retard mais depuis un moment elle roule sans soucis et remonte doucement. Cette voiture me permet de positiver un petit peu désormais. »


Un communiqué OAK Racing www.oak-racing.com





  • 24 Heures du Mans, les images de la course 2/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 3/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 4/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 5/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 6/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 7/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 8/8 » Voir 24 Heures du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    Abandon de la OAK/Pescarolo LMP1 n°15 (Esprit-Racing)
    Abandon de la OAK/Pescarolo LMP1 n°15 (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    Plus de news »

    Publicité