World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 20.06.12 | 10:04 WORLD-ENDURANCE.COM | 20.06.12 | 10:04


Pour l'équipage de l'Oreca-Nissan #23 formé par Franck Mailleux, Jordan Tresson et Olivier Lombard, le début de course s'est avéré conforme à la stratégie plutôt conservatrice programmée par l'équipe Signatech-Nissan.


Le facteur pneumatique est venu quand même compliquer la tâche lors des premiers relais, car les gommes dures choisies ont eu du mal à prouver leur efficacité et rendu la voiture plus délicate à piloter.

Une fois ces paramètres analysés par le staff technique et les enseignements tirés, les deux Oreca-Signatech ont alors pu amorcer leurs remontées vers les avant-postes de la catégorie LM P2.

A la fin de la neutralisation causée par l'accident de Davidson, Olivier Lombard achevait quatre relais consécutifs menés sur un très bon tempo.

Vers minuit, Jordan Tresson étant alors au volant, l'équipage occupait la 6e place à un tour de la voiture de tête. Olivier succédait de nouveau à Franck au milieu de la nuit.

C'est alors qu'il allait être responsable du seul incident majeur retardant la #23 : « Je partais pour faire quatre relais. C'est arrivé dans le deuxième, un peu après 4h00 du matin. J'étais à l'attaque des freins à Mulsanne et la voiture a décroché de l'arrière. Je pense avoir un peu mordu le vibreur à l'intérieur. Impossible de la rattraper et ça m'a envoyé directement dans le mur de pneus. J'ai tapé assez fort sur tout le côté droit. Les trains étaient touchés, mais j'ai pu rentrer sans gros problème. La réparation a duré un peu plus de vingt minutes pendant lesquelles nos mécaniciens ont fait une exceptionnelle performance. »

Déçu bien sûr d'avoir causé ce fait de course écartant leur voiture de la lutte pour le podium de la catégorie, Olivier allait assumer ses relais restants sans autre problème en fin de matinée.

Un peu après 15h00, Franck Mailleux et la #23 passaient sous le drapeau à damier à la 16e position absolue, soit la 9e en LM P2. Même sans podium, arriver au bout des 24 Heures du Mans représentera toujours une certaine performance, et Olivier, qui avait vécu une issue exceptionnelle l'an passé dès sa première participation, sait relativiser : « Globalement c'était une belle course. On s'est quand même bien battus. Les premiers relais ont été compliqués, mais on s'en est bien sortis. Mes équipiers ont fait un super boulot, avec aucune faute pour Jordan, pour ses premières 24 Heures. Il me faut bien entendu remercier tous les membres de l'équipe ainsi que mes partenaires, qui m'ont soutenu durant cette deuxième aventure sarthoise.

Maintenant, rendez-vous à Silverstone, avec j'espère un podium à la clé…
»



Vous pouvez retrouver Olivier Lombard :
- Sur son compte Twitter - @OLombardPilote
- Sur sa page Facebook - Olivier Lombard / Pilote



MegaPress





  • 24 Heures du Mans, les images de la course 2/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 3/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 4/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 5/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 6/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 7/8 » Voir 24 Heures du...
  • 24 Heures du Mans, les images de la course 8/8 » Voir 24 Heures du...
  • Cliquez pour agrandir l'image
    24 heures du Mans 2012, Olivier Lombard satisfait d'être à l'arrivée (Esprit-Racing)
    24 heures du Mans 2012, Olivier Lombard satisfait d'être à l'arrivée (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • 24 Heures du Mans, Nelson Pantiatici au pied du podium pour une première !

    • Déclarations après le triomphe Audi au Mans

    • 24 Heures du Mans 2012 : un nouveau podium pour Soheil AYARI en LM-P2

    • Pescarolo Team, Un tour pour l’honneur !

    • 24 Heures du Mans, Nissan passe la ligne d'arrivée en force

    Plus de news »

    Publicité