World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 08.05.11 | 15:57 • Mis à jour le 08.05.11 | 17:33 WORLD-ENDURANCE.COM | 08.05.11 | 15:57 • Mis à jour le 08.05.11 | 17:33


Ingolstadt/Spa-Francorchamps, 7 mai 2011 – L’équipe Audi Sport Team Joest a connu des hauts et des bas à l’occasion des débuts en course de la nouvelle Audi R18 TDI : après avoir réalisé une parfaite séance de qualification et un bon de début de course, les trois Audi R18 TDI se sont finalement classées troisième, quatrième et cinquième.


Au début, les 34 600 spectateurs présents sur le circuit de Spa-Francorchamps ont assisté à une solide performance du nouveau prototype LMP1 aligné par AUDI AG. André Lotterer a pris le commandement et a défendu sa place quasiment jusqu’à son premier ravitaillement. Timo Bernhard, qui était parti en pole position, et Allan McNish (malgré un tête-à-queue dans le premier tour) étaient également dans le peloton de tête.

 

Par la suite, plusieurs incidents mineurs mais lourds de conséquences ont fait perdre du terrain aux trois Audi R18 TDI. André Lotterer, qui menait au début, a dû être poussé en arrière lors de son premier arrêt et a perdu du temps Son équipier, Benoît Tréluyer, a dû procéder à un arrêt imprévu après que son pneu avant gauche ait ramassé une quantité inhabituelle de gomme. Peu après, le même phénomène s’est reproduit, provoquant une sortie du Français dans le bac à graviers et la perte de deux tours. Marcel Fässler, qui était également gêné par l’encrassement de ses pneus, se plaignait d’une voiture difficile à conduire. Au bout du compte, l’Audi R18 TDI N°2 a terminé cinquième.

 

Timo Bernhard, qui s’était élancé en pole position, a été touché à l’arrière par une autre voiture dans le rapide passage de Blanchimont. Le capot arrière et le diffuseur ont été endommagés dans le choc. Dès lors, Romain Dumas et Mike Rockenfeller se sont battus avec des différences de tenue de route entre les virages gauche et droite. Comme les deux autres Audi R18 TDI, la N°1 a dû procéder à un dernier arrêt ravitaillement avant l’arrivée. Le trio Bernhard/Dumas/Rockenfeller s’est classé quatrième à deux tours.

 

Le premier podium de la R18 TDI a été obtenu par Dindo Capello, Tom Kristensen et Allan McNish, qui, comme l’an dernier, ont fini troisièmes de la répétition du Mans à Spa. L’équipage de la voiture N°3 n’a pas non plus donné la pleine mesure de son potentiel. Si le tête-à-queue d’Allan Allan McNish n’a pas eu trop de conséquences, l’Ecossais parvenant rapidement à remonter depuis la 16eme place, Dindo Capello a perdu 20 secondes en activant involontairement le limiteur de vitesse d’entrée au stand. Après avoir modifié la pression des pneus avant, Tom Kristensen avait, en fin de course, la deuxième place en ligne de mire quand le dégonflage du pneu arrière gauche l’a contraint à un arrêt imprévu. Capello, Kristensen et McNish ont finalement terminé troisièmes à un tour.

 

Déclarations après la course

 

Dr. Wolfgang Ullrich (dirigeant Audi Motorsport) : "Naturellement, le résultat de la course est décevant car l’Audi R18 TDI n’a pas livré tout son potentiel. Nous étions à égalité avec Peugeot en termes de vitesse pure mais nous avons juste connu trop de petits incidents et cela, malheureusement, sur nos trois voitures. C’est frustrant. L’aspect positif est que nous avons une voiture rapide que nous devons mieux exploiter. Nous avons appris beaucoup aujourd’hui en conditions de course. Nous devons désormais mettre ces enseignements en application avant Le Mans."

 

Dindo Capello (Audi R18 TDI N°3) : "La course a été difficile pour moi. Dans mon premier relais, l’avant de la voiture n’avait pas de mordant. J’avais l’impression qu’il manquait d’appui aérodynamique ou que les pneus avaient ramassé trop de gomme sur la piste. Etonnamment, ce problème a disparu soudainement à la fin de mon second relais."

 

Tom Kristensen (Audi R18 TDI N°3) : "Nous avons eu des problèmes au début. Mais la voiture s’est mieux comportée après avoir ajusté la pression des pneus. Je remontais quand j’ai subi une crevaison lente. Par manque de chance, j’ai dû faire un tour complet dans ces conditions avant de rejoindre le stand. Ce n’était pas facile, mais notre ingénieur Howden Haynes a réalisé un travail fantastique en me tenant informé par radio de la pression du pneu. Cet incident a compromis nos chances. Que j’ai été touché par une GT, quasiment au même moment, n’a pas eu plus d’incidence."

 

Allan McNish (Audi R18 TDI N°3) : "Un podium est toujours un bon résultat. Mais il est vrai qu’il est frustrant de finir troisième après avoir connu des problèmes mineurs, et alors que nous étions partis des trois premières places sur la grille. La bataille a par moments été très serrée avec Peugeot. Malheureusement, à la fin cela n’a pas tourné en notre faveur."

 

Timo Bernhard (Audi R18 TDI N°1) : "La course a été très dure aujourd’hui. L’aspect positif est que nous ramenons beaucoup d’enseignements de cette course dans la perspective du Mans. Nous avons manqué d’un peu de chance. C’est dommage car j’étais dans le rythme au début et j’évoluais toujours entre la deuxième et la troisième places. Tout se passait bien avant qu’une LMP2 heurte l’arrière de ma voiture et endommage le capot. Ce sont des choses qui arrivent avec un plateau de 55 voitures. "

 

Romain Dumas (Audi R18 TDI N°1) : " Les qualifications s’étaient parfaitement déroulées et tout allait bien durant la première heure et demie de course. La bataille avec nos adversaires était fantastique. Malheureusement, nous avons perdu du terrain sur des petites choses qui font la différence à l’arrivée. La course de Spa ne s’est pas bien déroulée pour nous. L’année dernière, nous avions vécu la même chose avant que ce ne soit tout le contraire au Mans."

 

Mike Rockenfeller (Audi R18 TDI N°1) : "Nous avions beaucoup d’ambition pour la course. Timo s’est très bien battu au début. Jusqu’au moment de l’incident avec une LMP, tout se déroulait bien. La voiture est dès lors devenue très difficile à conduire."

 

Marcel Fässler (Audi R18 TDI N°2) : "Ma voiture survirait. L’équilibre aérodynamique avait changé. Mon second relais a été difficile. J’ai eu trois alertes dont une dans Blanchimont et deux dans Eau Rouge. Cela m’a fait réaliser qu’il n’était pas utile de continuer d’attaquer. Il n’y avait plus de menace derrière nous et nous n’avions rien à gagner devant. L’essentiel était de finir la course."

 

André Lotterer (Audi R18 TDI N°2) : "Le départ était parfait et j’ai bien mené la course au début. Les choses se sont compliquées quand les pneus sont devenus plus glissants ce qui a permis aux autres de revenir sur nous. Nous livrions une belle bataille avec Peugeot. Nous avons perdu un peu de temps au stand quand nous avons dû pousser la voiture en arrière. Mais j’étais encore en mesure d’attaquer. Après, ‘Ben’ à joué de malchance. Par deux fois, ses pneus ont ramassé une quantité considérable de gomme."

 

Benoît Tréluyer (Audi R18 TDI N°2) : "La voiture était vraiment bien avant de connaitre ce problème d’encrassement des pneus. J’ai dû m’arrêter une fois au stand et cela a recommencé après. Cela était peut-être dû au fait que nous devions sortir de la trajectoire pour doubler les GT. La bonne chose est que la voiture est rapide. Bien sûr, cela aurait été agréable de gagner la course. Mais notre but c’est Le Mans."

 

Résultats

1 Gené/Wurz/Davidson (Peugeot) 161 tours en 6h 02m 03.799s
2 Montagny/Sarrazin/Minassian (Peugeot) + 42.965s
3 Capello/Kristensen/McNish (Audi R18 TDI) - 1 tour
4 Bernhard/Dumas/Rockenfeller (Audi R18 TDI) - 2 tours
5 Fässler/Lotterer/Tréluyer (Audi R18 TDI) - 3 tours
6 Collard/Tinseau/Jousse  (Pescarolo-Judd) - 5 tours
7 Jani/Prost (Lola-Toyota) - 5 tours
8 Lamy/Bourdais/Pagenaud (Peugeot) - 6 tours
9 Belicchi/Boullion (Lola-Toyota) - 6 tours
10 Lapierre/Duval/Panis (Peugeot) - 9 tours




Un communiqué Audi



  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, l'ILMC fait étape en Belgique » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, Le Raidillon - Eau Rouge sous le soleil » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, deuxième manche de l’ILMC 2011 » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, Peugeot en tête du classement ILMC » Voir 1000 Km de...
  • 1000 Km de Spa-Francorchamps, grand succès populaire ! » Voir 1000 Km de...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    Troisième place pour la nouvelle Audi R18 TDI (Esprit-Racing)
    Troisième place pour la nouvelle Audi R18 TDI (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • 1000 Km de SPA: Doublé des Peugeot 908 avant Le Mans

    • 1000 Km de Spa-Francorchamps, doublés Peugeot et Ferrari !

    • l’Automobile Club de l’Ouest a pris acte des performances enregistrées pour chacune des voitures engagées

    • Les 1000 km de Spa-Francorchamps en Live avec Peugeot Sport !

    • 1000 Km de SPA: Peugeot coupé dans son élan

    Plus de news »

    Publicité