World-Endurance by Esprit-Racing
 
WORLD-ENDURANCE.COM | 09.02.11 | 17:21 • Mis à jour le 09.02.11 | 17:22 WORLD-ENDURANCE.COM | 09.02.11 | 17:21 • Mis à jour le 09.02.11 | 17:22


L’Intercontinental Le Mans Cup (ILMC) est née de la volonté de promouvoir l’esprit hérité des 24 Heures du Mans au sein d’une compétition internationale unique qui s’étalera sur une saison sportive entière avec sept rendez-vous au programme dont la grande classique mancelle.


Ces valeurs se sont inscrites dans l’histoire du sport grâce à la passion d’hommes et des révolutions technologiques, relayées par un engouement populaire hors du commun.

Ce nouveau terrain de jeu doit offrir à l’ensemble des concurrents les meilleures occasions de rivaliser tout au long d’une saison régulière organisée sur trois continents majeurs (Amérique, Asie, Europe), mais aussi de procurer à l’ensemble des amateurs et professionnels de sports automobiles de multiples opportunités de suivre des duels et rebondissements sur la nouvelle « planète ILMC ».

Cette compétition d’endurance, imaginée et créée par l’ACO, avait proposé, en 2010, trois courses. Après la réussite de cette première demi-édition, 2011 va permettre d’ancrer de manière incontournable, forte et définitive l’ILMC au calendrier des événements automobiles mondiaux mais aussi à celui des constructeurs, écuries et pilotes. Cette année, sept épreuves emmèneront les concurrents sur des circuits tels que Sebring (USA), Spa-Francorchamps (BEL), Imola (ITA), Silverstone (GBR), Road Atlanta (USA) puis en Chine. À ce riche programme ILMC, équilibre entre mythe et découverte, est venue s’intégrer la plus prestigieuse épreuve mondiale d’endurance : les 24 Heures du Mans dont la 79e édition se déroulera les 11 et 12 juin 2011.

Formidable challenge, l’ILMC aura le privilège de voir concourir certaines des plus prestigieuses marques automobiles avec les pilotes les plus renommés de l’endurance. L’Intercontinental Le Mans Cup réunit tous les ingrédients pour être suivie avec passion par de nombreux amateurs.

A noter que les courses américaines de l’ILMC (12 Heures de Sebring et Petit Le Mans) se disputeront lors des meetings d’American Le Mans Series et que, hormis Les 24 Heures du Mans, les épreuves européennes (Spa-Francorchamps, Imola et Silverstone) sont aussi des rendez-vous du calendrier européen Le Mans Series. Aux Etats-Unis et en Europe l’ajout des engagés ILMC à ceux d’ALMS et LMS permettra de voir sur la piste des plateaux formidables d’une soixantaine de voitures !

Frédéric Henry-Biabaud, Manager général de l’ILMC : « Huit constructeurs, 26 engagés, 4 catégories, 3 continents, 7 courses mythiques , dont les 24 heures du Mans… Depuis des décennies, le monde de l’automobile a toujours considéré l’endurance comme la discipline la plus aboutie, référence idéale pour éprouver et démontrer le bien-fondé de ses nouvelles technologies. Aujourd’hui, à travers la création de l’ILMC, de par la qualité du plateau, l’internationalisation de cette compétition et l’engouement qu’elle semble générer dans le public et dans les médias, nous allons vivre, ensemble, une complète et passionnante saison 2011… Vivement Sebring ! »

Les lignes de force du plateau 2011
Avant même le coup d’envoi de sa première saison complète, l’ILMC 2011 est un vrai succès auprès des constructeurs automobiles.
L’Automobile Club de l’Ouest a reçu, au 19 janvier 2011 date butoir des engagements, 28 demandes de candidatures pour disputer l’intégralité du calendrier. Le 25 janvier, après délibération, le comité de sélection de l’ACO, réuni autour du Président Jean-Claude Plassart, de Frédéric Henry-Biabaud Manager général de l’ILMC et de Vincent Beaumesnil, Directeur sportif, retenait 26 voitures.

Vincent Beaumesnil (Directeur sportif de l’ACO) : « C’est une vraie satisfaction que d’avoir ainsi fédéré autant de dossiers de qualité, plus en tous cas que nous imaginions en lançant cette compétition. Le plateau 2011 sera composé de dix voitures de LM P1, trois LM P2, sept GTE Pro et six GTE Am. Huit marques se sont officiellement impliquées et les pilotes retenus sont d’immenses valeurs. Ce plateau est magnifique car composé d’équipes expérimentées. »

LM P1 et LM P2
Cette catégorie sera évidemment l’enjeu sur une saison entière du duel Peugeo-Audi, arbitré par Aston Martin. Champion ILMC en titre, le constructeur français qui alignera deux nouvelles 908 à chaque course et, par le biais de l’écurie Oreca, une 908 HDi FAP, affrontera une paire d’Audi particulièrement affutée. A Sebring, manche d’ouverture le constructeur allemand sera en lice avec deux R15 Plus de 2010, adaptées au règlement 2011 puis dès Spa, deuxième épreuve du calendrier, les R 18 prendront le relais.
Aston Martin participera à la saison entière avec une nouvelle AMR-One et devrait en engager une deuxième lors de certains rendez-vous.
Rebellion, avec une Lola à moteur Toyota, Oak grâce à ses deux Pescarolo-Judd et Zenith HPV Racing, avec un moteur hybride, font plus que compléter un plateau détonnant.
Trois écuries ont été retenues en LM P2 : Oak Racing, qui alignera donc au total trois prototypes à chaque rendez-vous, mais aussi Signatech Nissan, fort du soutien du géant japonais et Level 5 Motorosports avec une Lola à moteur Honda Performance Development.

GTE
Six constructeurs sont officiellement inscrits en catégorie GTE : Aston Martin (qui évoluera sur les deux fronts, Prototypes et GT), BMW, Corvette, Ferrari, Lotus et Porsche. En GTE Pro, Ferrari, le tenant du titre constructeur alignera trois F458 Italia, évolution adaptée à la compétition de son nouveau modèle. Face aux belles italiennes : deux BMW M3 et deux Lotus Evora, voitures qui permettent au mythique constructeur britannique d’effectuer son retour en endurance. En catégorie GTE Am, de nouveau trois Ferrari, mais F430 cette fois, devront repousser les assauts d’une Corvette C6-ZR1, d’une Aston Martin Vantage et d’une Porsche 911 RSR en version 2010.

A la qualité des voitures s’ajoute le très haut niveau des pilotes.
Chaque équipe a engagé pour l’ILMC, des anciens vainqueurs du Mans (Tom Kristensen, Timo Bernhard, Allan McNish, Stéphane Ortelli, Christophe Bouchut…), des garçons qui ont fait les beaux jours de la F1 (Giancarlo Fisichella, Stéphane Sarrazin, Sébastien Bourdais…) ainsi que grands spécialistes de l’endurance (Stefan Mücke, Nicolas Lapierre, Nicolas Prost, Scott Tucker…).

Le calendrier 2011
1 - 12 Heures de Sebring (Floride, USA), 19 mars 2011
2 - 1 000 Km de Spa-Francorchamps (BEL), 7 & 8 mai 2011
3 - 24 Heures du Mans (FRA), 11 & 12 juin 2011
4 - 6 Heures d’Imola (ITA), 2 & 3 juillet 2011
5 - 6 Heures de Silverstone (GBR), 10 & 11 septembre 2011
6 - Petit Le Mans (Road Atlanta, Georgie, USA), 1er octobre 2011
7 - 6 Heures en Chine (CHI), 12 & 13 novembre 2011

Informations complémentaires :
• Format : quatre courses de six heures, une de 1 000 miles (Petit Le Mans), une de 12 Heures (Sebring) et une
de 24 Heures (Le Mans).
• Petit Le Mans est une course longue de 1 000 miles (1 609 km) d’une durée maximale de 10 heures.
• Les points attribués à l’issue des 24 Heures du Mans compteront le double de ceux inscrits au terme des autres
épreuves dans le cadre des différents classements ILMC.
• Les manches états-uniennes et chinoise de l’ILMC 2011 se dérouleront le samedi.
• La journée test des 24 Heures du Mans se tiendra le 24 avril 2011. Les concurrents ILMC, participant de facto
aux 24 Heures du Mans, ont la possibilité de venir y effectuer des essais.

Au terme de la saison 2011, deux titres constructeurs (LM P1 et GTE) et quatre réservés aux écuries (LM P1, LM P2, GTE Pro et GTE Am) seront décernés aux vainqueurs.
A l’issue de chaque course, les engagés inscriront des points selon un barème spécifique, ceux attribués au terme des 24 Heures du Mans compteront le double.
En ce qui concerne les deux catégories majeures, réservées aux constructeurs, chaque marque inscrira les points de ses deux meilleures voitures classées.

Pour se faire un système de nomination a été mis en place.
Il a été décidé et accepté par tous les concurrents engagés en ILMC que, lors de chaque épreuve, tout constructeur automobile officiellement engagé en LM P1 comme en GTE, puisse désigner deux voitures supplémentaires, en plus de celles qu’il engage à l’année. Ces voitures dites supplémentaires pourront ainsi inscrire des points aux classements constructeurs en fonction de leur position à l’issue des courses.
Dans le classement réservé aux écuries, c’est la meilleure voiture classée qui inscrit des points pour son écurie.

Un communiqué ACO, retrouvez toutes les infos sur l'ILMC sur www.lemans.org



  • 24H00 du Mans 2011, une nouvelle ère » Voir 24H00 du Mans...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    L’Intercontinental Le Mans Cup 2011 (Esprit-Racing)
    L’Intercontinental Le Mans Cup 2011 (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • 24H00 du Mans 2011, la nouvelle ère

    • Paul-Loup Chatin va intégrer la « FIA Institute Young Driver Excellence Academy ».

    • 22ème TROPHEE ANDROS à Lans en Vercors

    • Le Volant Euroformula en évaluation à la FIA Institute Academy

    • Peugeot Sport sur tous les fronts

    Plus de news »

    Publicité