World-Endurance by Esprit-Racing
|
WORLD-ENDURANCE.COM | 10.06.11 | 11:12 • Mis à jour le 10.06.11 | 11:13 WORLD-ENDURANCE.COM | 10.06.11 | 11:12 • Mis à jour le 10.06.11 | 11:13


La seconde journée des qualifications s’est avérée particulièrement riche en enseignements pour les membres du Pescarolo Team Autovision.


 

Face aux LMP1 diesel, l’écart s’est officiellement réduit de neuf à sept secondes et les nombreux tête-à-queue et sorties de piste des leaders qui ont émaillé la fin de séance sont un signe que plus personne ne cache son jeu avant la course...
Ce différentiel est certes toujours trop important pour rêver de finir sur le podium à la régulière, mais il entrouvre un peu plus la porte à une incursion dans le top 7 en cas de pépin chez nos concurrents pendant la course.

 

Dans la catégorie des LMP1 essence, la Pescarolo n°16 est restée très longtemps la plus véloce jusqu’à ce que la Lola n°12 du Rebellion Racing ne vienne ravir la pole position virtuelle pour deux petits dixièmes de seconde à un peu moins d’une demi-heure de la fin de la dernière séance. Ce retour en forme surprise des Rebellion, réputées très rapides alors qu’elles pointaient régulièrement à une seconde derrière la n°16, a un peu pris de court, l’équipe des verts.

 

 

Une fois passée la déception de ne plus figurer en huitième position du classement général comme ce fut le cas depuis le début des essais, le directeur technique Claude Galopin nous a livré son explication :
« Réaliser une pole-position virtuelle n’est pas notre priorité. Notre programme prévoyait pour la dernière séance de peaufiner un réglage optimum en prévision de la course des 24 Heures en travaillant sur des paramètres tels que le confort de pilotage, la constance des temps sur les longs “run” et l’usure des pneumatiques. Le temps que nous réalisé s’est donc fait en configuration course avec le réservoir plein… »

 

 

De son côté, Henri Pescarolo a les yeux déjà tournés vers la course :
« La course des 24 Heures doit demeurer notre priorité absolue… Comme je l’ai déjà dit hier, notre objectif est toujours de terminer premier des LMP1 essence et, si les conditions nous le permettent, de s’immiscer parmi les diesels. Aux 24 Heures, tout peut arriver et l’édition 2010 en a été la plus belle illustration. »

 

 

 

Communiqué Pescarolo Team Autovision
www.pescarolo.com



  • 24H00 du Mans, Essais libres & Qualificatifs 2/8 » Voir 24H00 du Mans,...
  • 24H00 du Mans, Essais libres & Qualificatifs 3/8 » Voir 24H00 du Mans,...
  • 24H00 du Mans, Essais libres & Qualificatifs 4/8 » Voir 24H00 du Mans,...
  • 24H00 du Mans, Essais libres & Qualificatifs 5/8 » Voir 24H00 du Mans,...
  • 24H00 du Mans, Essais libres & Qualificatifs 6/8 » Voir 24H00 du Mans,...
  • 24H00 du Mans, Essais libres & Qualificatifs 7/8 » Voir 24H00 du Mans,...
  • 24H00 du Mans, Essais libres & Qualificatifs 8/8 » Voir 24H00 du Mans,...


  • Cliquez pour agrandir l'image
    Des qualifications conformes aux prévisions pour le Pescarolo Team Autovision (Esprit-Racing)
    Des qualifications conformes aux prévisions pour le Pescarolo Team Autovision (Esprit-Racing)
    • Dans la même catégorie

    • Première pole position au Mans pour Audi depuis 2006

    • Le Mans, 24H00, Première ligne pour Audi

    • 24H00 du Mans Essais Qualificatifs, prêts pour 24 Heures intenses !

    • Le Championnat du monde d’endurance FIA se dévoile

    • Pescarolo Team Autovision aux 24 Heures du Mans : Débuts très encourageants

    Plus de news »

    Publicité